JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’équinoxe de printemps

printemps équilibre

Les solstices et les équinoxes marquent le début des quatre saisons et, en astrologie, l’entrée du Soleil dans les signes cardinaux : le Bélier, le Cancer, la Balance, le Capricorne.

Ces étapes, passages d’un temps à un autre, sont aussi le symbole d’une transformation, d’un état à un autre.


 

printemps équilibre

crédit photo : Pixabay

L’équilibre entre le jour et la nuit

Le mot équinoxe vient du latin « aequus » qui signifie « égal », et de « nox, noctis », la « nuit » .

En effet, les équinoxes (de printemps et d’automne) correspondent aux deux moments de l’année où la durée du jour égale la durée de la nuit. Ce phénomène est dû au fait que les deux hémisphères de notre Terre sont éclairés de la même façon par le Soleil. Comme moment intermédiaire entre les saisons d’hiver et d’été, l’équinoxe est un symbole d’équilibre.

 


 

printemps jacinthes

crédit photo : Pixabay

Un éveil

L’équinoxe de printemps est pour une année ce que l’aube est pour une journée : un lever de Soleil, la victoire de la lumière sur l’obscurité.

La résurrection du Soleil, initiée au moment du solstice d’hiver, aboutit à l’équinoxe du printemps.

La Nature reprend vie après son long sommeil de l’hiver. Chez les Grecs anciens, c’est le retour de Perséphone auprès de sa mère Déméter. Pour nous aussi, l’équinoxe de printemps constitue une période de renouveau et d’éveil à la vie.

 


 

bélier marron

crédit photo : Pixabay

Le Soleil en Bélier: un nouveau cycle

L’équinoxe de printemps correspond à l’entrée du Soleil dans le premier signe du Zodiaque, le Bélier, le 20 ou le 21 mars. Le Soleil transite à 0° de ce signe, c’est-à-dire au point vernal.

Dans ce signe gouverné par Mars et apparenté à Agni, dieu du feu en Inde, le Soleil se colore de l’énergie brute du feu originel. Elle se manifeste en impulsion initiale, et nouvelle naissance : dans la nature, c’est la percée des jeunes pousses ou l’éclatement des bourgeons.

Le symbolisme de l’équinoxe de printemps est imprégné de cette vitalité, centrée sur le moment présent. Elle appelle une prise d’autonomie. L’énergie du Bélier et du printemps nous incite à l’action, à un mouvement vers l’extérieur et vers la lumière du dehors.

 


 

printemps riz

crédit photo : Pixabay

Un nouvel élan pour le corps

Le Taoïsme associe le printemps à l’élément bois, et en médecine traditionnelle chinoise, au foie et à la vésicule biliaire.

Comme dans le monde végétal la sève monte, de même notre circulation sanguine s’accélère et régénère nos organes. Une cure de détoxification naturelle est conseillée, en buvant de l’eau, en prenant quelques plantes ou végétaux qui aident les émonctoires, et notamment le foie.

Sur le plan physique, on ressent le besoin de marcher, de s’étirer.Tout mouvement stimulant est directement lié à cette saison.

 


 

printemps pecher

crédit photo : Pixabay

L’énergie des commencements

Le Bélier, symbole masculin et fécondateur, est aussi apparenté à Amon de l’Egypte ancienne, dieu de l’air et de la fécondité. Son énergie puissante et jaillissante apparaît cependant vulnérable, car elle est à son stade naissant. C’est dans le signe suivant du Taureau que l’élan du Bélier se condense et prend matière. L’équinoxe est donc moins l’heure des réalisations que celle des initiatives, des décisions, des nouveaux projets

A l’équinoxe du printemps, le Soleil traverse l’Equateur et se dirige vers le Nord annonçant les beaux jours de l’été dans l’hémisphère nord : le mot-clé est confiance en l’avenir.


 

ange printemps

crédit photo : Pixabay

Les transformations intérieures

L’équinoxe du printemps, selon la ligne des équinoxes ( 0° Bélier et 0° Balance) fait aussi écho à l’équinoxe d’automne, possibilité d’un printemps qui s’effectue-ra sur un plan intérieur.

Les jours saints -fêtes catholiques- sont, d’abord, l’Annonciation, le 25 mars, qui célèbre l’annonce de l’Archange Gabriel à la Vierge; la naissance de l’enfant attendu est fêtée neuf mois plus tard, le 25 décembre.

Ensuite, juste après l’équinoxe de printemps, et la pleine Lune qui suit, Pâques célèbre la résurrection du Christ, la victoire du dieu de lumière et de vie sur les ténèbres.

Anne L jesuisjecree.com