JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

oracles et tarots

m-soleil  Interroger l’avenir comporte certains risques comme celui de la passivité, alors que « la meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer”, comme l’a dit Peter Drucker ! Encore faut-il bien s’entendre sur ce que l’on entend par l’expression « créer son avenir » …

  Un proverbe chinois délivre un secret précieux à ce propos : “Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui.” Nos actes et nos pensées actuels créent les conditions de notre vie future.

  Ainsi, le présent est le point à partir duquel nous créons notre avenir. La sagesse de Bouddha est claire à ce sujet : « Si vous voulez connaître votre passé, observez les conditions de votre vie présente, et si vous voulez savoir comment vous vivrez dans l’avenir, regardez ce que vous faites dans le présent. »

  Pour savoir quelles conditions de vie futures nous créons actuellement, nous pouvons tout simplement faire un état des lieux de notre situation actuelle, car elle est l’exact reflet de ce nous avons émis dans le passé … Si l’on n’est pas satisfait de sa vie actuelle, alors il faut remettre en question son fonctionnement dès à présent. Albert Einstein, a résumé cette idée : « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. »

  Doit-on être très actif pour préparer son avenir ? La sagesse ne le recommande pas spécialement. Certes, il ne faut pas rester les bras croisés, mais nous avons donné à l’action une importance sans doute excessive dans notre monde moderne. Après une pause et une méditation, il s’agit de créer en nous-même et dans notre environnement personnel ce qui permet l’avènement de ce que nous souhaitons. Une ou deux mesures parfois suffisent pour programmer un changement de paradigme, à condition de prendre ces mesures dans un état d’esprit calme, et de s’y tenir dans la durée. « L’avenir n’est jamais que du présent à mettre en ordre. », dit  Antoine de Saint-Exupéry, et il suggère à propos du futur : « il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. » Parfois, nous n’avons pas conscience que des éléments extérieurs, et des éléments à l’intérieur de nous-même, bloquent la réalisation de nos souhaits. L’introspection et le recours à l’astrologie alors nous aident à poursuivre notre cheminement en développant la compréhension de ce que nous sommes.

  Alors, « Demandez-vous si ce que vous faites aujourd’hui vous rapproche de qui vous voulez être demain. » Et n’oubliez pas que la paix à l’intérieur de nous-même, dès à présent, est la clé absolue pour ETRE ce que nous souhaitons … dès à présent !

  On peut, en sus, consulter des oracles, qui donnent des clés pour « mettre de l’ordre dans le présent », pour que le ciel se dégage …

  Les différents tirages sur cette page ont été sélectionnés pour leur attrait, pour la pertinence et l’intérêt des réponses qu’ils fournissent.

  Le lecteur pourra choisir un oracle en fonction de ses préoccupations, et de ses affinités divinatoires : tache d’encre, oracle Lumière, tarot de Marseille. Faites un essai  ! 

  Attention, l’état d’esprit est primordial : il faut choisir un moment de calme et vider son esprit de toute pensée, puis poser la question avant de générer le tirage. Plus on est calme et détaché, plus les réponses sont inspirées et apaisantes …


L’encromancie, ou tirage par les taches d’encre.

Il livre un oracle à partir de la tache que vous aurez générée.


L’oracle Lumière est très agréable. Il éclaire votre avenir dans divers domaines de votre existence. Ses réponses ont aussi une portée ésotérique et spirituelle. C’est un tirage de trois cartes qui apporte des clés pertinentes.


Le tarot de Marseille se compose d’arcanes majeurs et mineurs : ce sont 22 lames majeures avec des personnages, qui portent chacune un nom, et 56 lames mineures  représentant des symboles : coupes, bâtons, épées et deniers, et des cartes habillées : valets, cavaliers, reines et rois.

Les lames majeures sont numérotées de I à XXI, auxquelles s’ajoute Le Mat (ou Fou), qui n’est pas numéroté.

Ce tirage à trois cartes emploie les arcanes majeurs du tarot, qui délivrent une divination et une orientation.


L’oracle celte renoue avec la tradition des druides,  qui formaient l’élite intellectuelle et sacerdotale chez les Celtes, et donc les Gaulois. Leur savoir était transmis oralement, ce qui explique le peu de connaissance directe que nous avons de la langue et de la culture gauloises. En revanche, on sait que les druides côtoyaient les bois, travaillaient avec les énergies de la Nature ,et considéraient les arbres comme des êtres vivants à part entière. L’Ogham (signifiant « langage ») est l’ alphabet des arbres, composé de 25 signes. On sait par exemple que le Bouleau, premier signe, est « l’arbre pionnier », l’ « arbre de naissance » et qu’il représentait le 1er grade des bardes. De fait, le bouleau est l’arbre planté en premier sur les terres vierges si l’on veut donner naissance à une forêt … Une astrologie celte a d’ailleurs été reconstruite à partir de l’almanach celte. Cet alphabet peut aussi être utilisé pour la divination, puisque chaque arbre représente une énergie.