JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

La colonisation de la planète Mars

mars planète
mars planète

crédit photo : Pixabay

Alors que Mars vient d’entrer dans le signe du Taureau, de nombreux articles journalistiques sur l’internet titrent en ce 11 mars 2017 : « Bientôt des pommes de terre sur Mars ? » En astrologie, le signe du Taureau se rapporte à la terre, l’agriculture, l’oralité, la productivité. Alors, oui, des patates sur Mars, c’est très Mars en Taureau …

En effet, le CIP (le très sérieux Centre International de la Pomme de terre), en lien avec la NASA, expérimente pour cultiver des pommes de terre sur la planète rouge, avec des intentions bien évidemment humanitaires : « pour sauver des vies » menacées par le réchauffement climatique …

Lorsque j’ai écrit un article sur l’accident de Schiaparelli, un engin européen qui s’est écrasé sur la planète Mars, j’ai été intriguée par une donnée qui laissait penser à des intentions de colonisation de Mars par les humains, et j’en ai fait la remarque. Et bien oui, j’aurais dû vérifier, car c’est effectivement le cas. Le Terrien aime exploiter tout ce qu’il approche …

Un rapide coup d’œil m’informe qu’un entrepreneur milliardaire nommé Elon Musk, P.D.G. de SpaceX (entre autres), s’est bien mis en tête de coloniser la planète Mars. Cette idée tarabuste d’ailleurs le monde scientifique et la NASA depuis longtemps, et certainement l’Europe (forcément), puisqu’elle envoie Schiaparelli qui s’écrase en octobre 2016 (sans commentaire).

Non content de détruire sa propre planète, l’être humain propose une nouvelle fois la fuite en avant, la conquête, pour étendre encore son faible niveau de conscience et son pouvoir de destruction.(J’écris un billet d’humeur.)

Chroniques martiennes

Elon Musk, donc, a un plan très précis pour coloniser Mars avec l’objectif d’un million de personnes humaines en « colonie permanente » d’ici à 40 ou 100 ans. « Si nous restons toujours sur Terre, il y aura à la fin un événement d’extinction massive. L’alternative est de devenir une civilisation voyageant dans l’espace, et une espèce multi-planètes. C’est ce que nous voulons. » dit-il. Il prévoit donc des navettes pour émigrer sur Mars à chaque fois que la planète rouge passe au plus près de la Terre, tous les 26 mois. Les candidats (à moins que cela ne devienne obligatoire dans le mouveau monde qu’on nous prépare) devront débourser moins de 200 000 dollars pour partir tels des pionniers sur leur nouvelle terre. Elon Musk envisage que cette conquête soit calquée sur l’esprit des premiers colons américains, c’est-à-dire en laissant tout derrière soi et en partant pour tout reconstruire dans ce nouveau Nouveau Monde. Nous avions « la vieille Europe », nous aurons dans quelques années la vieille Terre dont on n’a plus rien à tirer.

 

elon musk

Elon Musk, 28 juin 1971, Pretoria (heure inconnue)

Elon Musk

Je ne dispose pas de l’heure de naissance de ce monsieur, appartenant à l’élite de l’humanité actuelle. Il ne sera pas possible d’étudier les maisons astrologiques, mais je regarderai très rapidement son thème. Globalement, il présente une répartition planétaire en bol, avec 9 planètes qui occupent un hémisphère, tandis qu’une planète est mise en relief, parce qu’elle occupe, seule, l’autre moitié du Zodiaque : il s’agit de …Mars ! C’est le type même de l’entrepreneur et du conquérant qui apparaît.

Cette planète dominante est en Verseau. Le signe du Verseau ici est en relation avec un projet qui concerne le futur de l’Humanité, l’innovation technologique, et l’espace. Il peut y avoir aussi des projets mondialistes et mondialisants.

Les Noeuds lunaires sont situés sur l’axe Lion-Verseau et Mars est à proximité du Noeud nord : c’est en effet un leader de l’Humanité, qui entreprend en son nom et, avec Mars, il y a le risque d’imposer ses théories personnelles au monde entier.

Les notions de progrès humain, d’évolution sont comprises par le natif dans un sens extériorisé : conquérir le monde extérieur au lieu de cheminer intérieurement.

Pourtant, au fond, aucun placement planétaire n’est mauvais en soi si le niveau de conscience et l’éthique du natif sont de bonne qualité …

Le 11 mars 2017, nous commémorons aussi les six ans du tsunami et de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima qui ont coûté la vie à de nombreuses personnes, ruiné de nombreuses autres qui ont dû abandonner leur maison, occasionné des radiations d’une puissance destructrice incommensurable, et cet accident n’est toujours pas maîtrisé, et ce dans un silence … lunaire. Cet accident nous rappelle notre responsabilité humaine, à manipuler des énergies destructrices que nous ne maîtrisons pas. Enfouir des déchets et coloniser d’autres planètes, est-ce la bonne voie ?

 

sources des infos : nouvelobs.com, 20minutes.fr

Anne L jesuisjecree.com