JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Michel de Nostredame, dit Nostradamus

Nostradamus-domaine public

Que sait-on de la vie de l’apothicaire et « astrologue » Michel de Nostredame, dit Nostradamus ? Né à Saint-Rémy de Provence en 1503, celui qui est mondialement connu pour ses prophéties, ses quatrains réunis en « centuries », a mené une vie de pérégrinations finalement assez peu connue des historiens, jusqu’à ce qu’il devienne médecin et conseiller du roi en 1555. Un commentaire de son thème natal, en astrologie, pourra apporter un éclairage sur sa vie, puis sur ses dons prophétiques et ses visions de l’avenir …

nostradamus

Michel de Nostredame, 14 décembre 1503, 12H00, Saint-Rémy de Provence

On sait que Mercure rétrograde dans un thème natal peut affecter les études du natif. C’est le cas de Michel de Nostredame puisque, comme le suggère le Mercure rétrograde de son thème, son cursus scolaire est  perturbé : parti en 1520 pour Avignon afin de devenir bachelier ès arts, il retournera chez lui au bout de quelques mois, à cause d’une épidémie de peste. En 1529, de nouveau, alors qu’il exerce déjà ses activités d’apothicaire, il projette des études de médecine à la faculté de Montpellier, mais il en sera bientôt expulsé, ses activités étant incompatibles avec le règlement interne. Des pans de la vie de Michel de Nostredame demeurant inconnus, les historiens ignorent s’il a finalement obtenu un diplôme de médecine …

L’axe des Noeuds lunaires sur l’axe Vierge-Poissons, en VI-XII signale en tout cas la vocation médicale, la recherche de remèdes, ainsi qu’un développement de la vie intérieure et des dons psychiques.

Au cours de sa vie, Michel de Nostredame soigne et voyage, ce qui lui donne l’occasion de faire de nombreuses rencontres, comme le suggère la place prépondérante, dans son thème, de la planète Mercure, planète des petits voyages et des vocations itinérantes, qui est conjointe au Soleil dans le signe du Capricorne, en maison X. Mercure indique en effet une destinée de changements et de contacts multiples. Le natif se liera d’amitié avec des médecins et des érudits -toutes fréquentations de type Capricorne-, en cette époque de culture florissante, la Renaissance …

Michel de Nostredame s’installe vers 1533 à Agen où il exerce la médecine, et épouse Henriette d’Encausse, dont il aurait eu deux enfants. Celle-ci décède cependant. Le thème natal de Michel de Nostredame,  avec la Lune en Scorpion en maison VIII,  pouvait le laisser supposer car la Lune est en chute dans ce signe, et la maison VIII est un secteur de crises graves. Leurs enfants meurent aussi, décimés par la peste. Après ces épreuves, Michel de Nostredame reprend ses voyages jusqu’en 1545, et ses traces sont retrouvées à Bordeaux, puis jusqu’au Nord-Est de la France.

Nostradamus-domaine publicA partir de cette date, il entame un nouvelle période de voyages, davantage localisés en Provence et en Italie. Il s’établit à Arles et épouse Anne Ponsard en 1547, dont il aura six enfants. Toujours sous l’influence de Mercure, planète des études et des écrits, il travaille sur les astres et commence à publier, d’abord des almanachs associant prévisions météorologiques et conseils de santé ou de beauté … Après un voyage en Italie où il rencontre un spécialiste en alchimie végétale, il écrit un Traité des confitures et fardements. Puis en 1550, il publie des prédictions astrologiques pour l’année. C’est d’ailleurs à cette époque qu’il prend le célèbre pseudonyme de « Nostradamus ».

Les spécialistes de Nostradamus et de ses manuscrits, au vu des complexes annotations de l’auteur en langages énigmatiques, et au vu des coquilles subséquences de ses éditeurs, ont formulé la thèse selon laquelle Michel de Nostredame était peut-être dyslexique. Là encore, on peut y voir la marque de Mercure rétrograde.

Mais cet exemple de Mercure chez Nostradamus nous montre que, si une planète se trouve en « mauvais » état dans un thème (par sa position, ses aspects, ou sa rétrogradation, par exemple), elle s’exprime de façon problématique, mais peut se développer à travers une expression particulière, d’une façon personnelle et bien spécifique, et souvent plus originale qu’une planète en « bonne » position, plus facile à vivre et, de ce fait, ne connaissant pas de remise en question. C’est le cas de Michel de Nostredame, qui a eu quelques déconvenues dans sa vie d’étudiant, qui était peut-être dyslexique, mais qui a effectué des recherches, développé selon son thème une certaine érudition, et écrit des livres, dont l’un est mondialement connu, et prête à des questionnements et à des interprétations depuis plus de quatre-cents ans !

La conjonction Soleil-Mercure dans le signe du Capricorne -surtout au Milieu-du-Ciel- illustre bien une célébrité à travers des écrits. En outre, le Capricorne est le signe qui symbolise le temps : les prophéties de Nostradamus annoncent ce qui marquera potentiellement le long déroulement du temps, sur des siècles …

  C’est en 1555 que paraissent les Prophéties, qui ont fait la renommée de Nostradamus. Il s’agit de prédictions perpétuelles, ne comportant pas de dates, ce qui suggère aux spécialistes qu’elles ont été élaborées selon une perspective cyclique, qui implique l’existence de répétitions, notion qui n’est pas étrangère à l’astrologie.

La renommée de l’astrologue grandissant, la reine Catherine de Médicis l’appelle à la cour en 1555, dont il repartira bien vite, assez peu rassuré sur le sort qu’on veut lui faire … Dans les années qui suivent, Nostradamus est la cible de pamphlets de la part d’ennemis de toutes sortes, la polémique n’étant pas le fruit moderne de nos réseaux sociaux. « Les attaques fusèrent de partout : de France et d’Angleterre, des milieux protestants et catholiques, des laïcs et des clercs, des poètes et des prosateurs, des adversaires de l’astrologie et des astrologues de métier, des étrangers mais aussi de ses proches. »* L’auteur des Prophéties est loin de faire l’unanimité, et parmi ses adversaires les plus puissants, on connaît Michel de l’Hospital, chancelier de France … Pourtant, en 1564, Nostradamus entre clairement en grâce auprès de la famille royale, et lors de leur grand tour de France, le roi et la reine lui rendent visite et le nomment médecin et conseiller du roi !

Michel de Nostredame est mort à Salon-de-Provence en 1566, d’un oedème cardio-pulmonaire, ce qui met clairement en jeu la conjonction Soleil-Mercure de son thème natal, puisqu’en astrologie médicale le Soleil représente le cœur, et Mercure les poumons …

Anne L jesuisjecree.com

sources des éléments biographiques : Wikipédia / *Nostradamus astrophile, Pierre Brind’amour