JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’enfer de la jalousie

jalousie

Mieux comprendre les origines et les mécanismes de la jalousie, et détecter quelques-unes de ses diverses expressions grâce à l’astrologie, c’est ce que cet article vous propose …

Le comédien François Cluzet a joué le rôle d’un jaloux dans le film L’Enfer de Claude Chabrol. Une interprétation de son thème natal illustre le réveil de ce sentiment dans les relations …

jalousie

crédit photo : Pixabay

Avez-vous déjà ressenti de la jalousie ? Si vous répondez “non”, c’est que vous avez enfoui ce sentiment au tréfond de votre inconscient, et qu’il joue dans votre vie comme un mécanisme perturbateur aussi puissant que votre refoulement (le terme employé en psychanalyse).

En effet, la jalousie est un sentiment sombre qui nous inspire de la honte. Nous l’avons classé parmi ceux qui sont parfaitement indignes de ce que nous croyons être, et qui sont par conséquent malvenus.

 

La jalousie est aussi un sentiment très douloureux, et nous avons pu mettre en place des stratégies de toutes sortes pour éviter de nous exposer à des situations “dangereuses”, où règnent une compétition, le risque d’une rivalité, que ce soit au travail, entre amis, dans la famille, dans le couple … La jalousie se déguise aussi, et peut se manifester derrière d’autres sentiments, ou à travers des comportements qui semblent absolument sans aucun rapport avec elle.

La jalousie parle d’une blessure. Pour la psychanalyse, ce sentiment serait né dans l’enfance, au sein de la relation mère-enfant, lorsque, bébé, nous avons expérimenté l’éloignement de notre mère, et découvert l’existence d’un “autre”. En cela, la jalousie est liée aux problématiques d’abandon ou de trahison. La jalousie, cependant, joue un rôle dans le processus de détachement de l’enfant à la mère, et l’accès à l’autonomie dans les relations.

Si cette étape de sevrage s’est déroulée difficilement durant l’enfance, nous restons plus qu’un autre en état de manque affectif perpétuel. Aucun partenaire ne peut combler le manque d’amour, aucun partenaire ne peut nous rassurer. Nous doutons de notre valeur personnelle, et souvent, le rival réel ou supposé est (en toute logique) auréolé d’un pouvoir surpuissant.

Souvent, à petites doses, la jalousie est cependant considérée comme un carburant, notamment dans le domaine amoureux. Elle semble maintenir le désir, d’où l’on peut voir qu’il existe un lien entre ce sentiment et la sexualité, l’érotisme. D’ailleurs, quantité de personnes doutent ou douteraient des sentiments d’un(e) partenaire absolument pas jaloux(se); d’où l’on voit que la jalousie est inextricablement amalgamée avec le sentiment amoureux.

Parfois, à travers différentes stratégies psychologiques de protection, on se convainc d’être “le seul” ou “la seule” pour son partenaire -on élimine dans son esprit “l’autre” symbolique- afin de vivre en paix. Cependant, au jeu de l’amour et de la jalousie plus d’un(e) s’est brûlé(e).

Une difficulté à accorder sa confiance s’ensuit; le refus d’être à nouveau amoureux en est un autre symptôme …

La jalousie est un sujet complexe et délicat. Cet article bref effleure un thème qui relève des études de la psychanalyse, dans les méandres de l’inconscient … En astrologie, la jalousie, comme problématique affective, concerne plutôt les principes Lune et Vénus, les signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau), et les maisons associées (les axes II-VIII et V-XI). On est sensibilisé aussi à ce sentiment par la planète Saturne, et les trois transaturniennes : Uranus, Neptune, Pluton, si ces planètes aspectent Vénus ou la Lune, notamment. N’oublions pas de citer l’astéroïde Junon, puisque la déesse Héra-Junon est particulièrement mise en rage par les infidélités de Zeus … Cet astéroïde évoque en effet les problématiques vécues au sein du couple.

La jalousie, telle qu’on la décrit généralement, est un sentiment qui, apparemment, concerne davantage les femmes que les hommes. Dans les faits, les hommes éprouvent aussi ce sentiment. Certains hommes expriment ce qui est à la base de la jalousie par d’autres types de comportement, dans l’expression du désir sexuel, et par une agressivité …

La jalousie est en relation, avant tout, avec différentes formes d’amour possessif, et elle concerne aussi l’amour de soi. Elle est le plus souvent liée, en effet, à une faible estime de soi, à un manque de confiance en soi. C’est surtout sur ces problématiques qu’il faut travailler.

« La jalousie est toujours un problème entre soi et soi. » (A.Ferney)

Un film traite de la jalousie maladive, en insistant donc surtout sur son caractère obsessionnel : il s’agit de L’Enfer de Claude Chabrol (1993). Le jaloux, interprété par François Cluzet, voit (veut voir) sans cesse des preuves de l’infidélité de sa femme, interprétée par Emmanuelle Béart. Le cinéaste fait glisser peu à peu son personnage dans la folie, en filmant à la fin du film ses hallucinations à travers son point de vue subjectif; ainsi sous l’oeil de la caméra, l’infidélité de l’épouse apparaît réelle … Pour le spectateur, l’effet est celui du doute : il ne peut conclure définitivement si le personnage imagine quelque chose de faux, OU si l’infidélité de sa femme est un fait. Où l’on voit, en passant, le rôle important de l’imaginaire dans la problématique de la jalousie.

françois cluzet

François Cluzet, 21 septembre 1955, 19H20, Paris

En observant le thème de François Cluzet, on remarque un triangle mineur Lune-Vénus-Uranus : la Lune en Sagittaire est au trigone d’Uranus en Lion, et Vénus en Balance forme un sextile aux deux autres planètes.

La synastrie* entre François Cluzet et Emmanuel Béart révèle un fait intéressant : l’Uranus de la comédienne, situé à 4° de la Vierge, est au carré de la Lune de François Cluzet !

Expliquons :

Le principe « mère », dans le thème natal de François Cluzet est associé à l’indépendance et à la liberté que symbolise Uranus … Mais le rôle de jaloux que joue François Cluzet, face à Emmanuel Béart (avec son Uranus à elle), réveille les fragilités de sa Lune : sa relation au féminin et ses émotions.

 


Ce rôle lui fait connaître en effet l’autre face d’Uranus, à savoir son absence, son caractère imprévisible (et peu fiable), ce qui le déstabilise et lui inspire le sentiment d’être rejeté. Ainsi, il peut toucher du doigt ses sentiments plus inconscients vis-à-vis de sa mère (des femmes), suscitant la jalousie qu’il interprète dans le film ….

Une recherche biographique s’impose : dans “sa vraie vie”, François Cluzet a vécu son enfance auprès de son père et de son frère. Dans une interview, il explique que sa mère a quitté son père : “Je ne lui en ai jamais voulu. Paradoxalement, elle incarnait une certaine image du bonheur auquel j’aspirais, enfant, puisqu’elle avait quitté mon père et ses enfants pour être heureuse. J’ai d’ailleurs fait comme elle, plus tard, en refusant de rester dans un couple qui ne marchait plus sous prétexte qu’il y avait un enfant. Elle m’a appris que le choix de l’amour est toujours le meilleur.” (psychologies.com)

Avec le trigone Lune-Uranus (un aspect doux), c’est bien ainsi que le natif vit principalement la relation à sa mère, sur le mode du rêve d’indépendance, et aussi un peu du fantasme, puisqu’elle est ailleurs. Plus tard, il s’identifie à sa mère en agissant de la même façon qu’elle dans le couple, en rompant. Cependant, d’autres sentiments à l’égard de sa mère, enfouis en lui, font surface au cours de sa vie, de différentes façons …

La Lune, dans son thème, est aussi en maison VIII (secteur de crise), au carré de Pluton (non loin de l’Uranus d’Emmanuel Béart). Avec cet aspect très dissonant, le rapport à la mère et à la femme est symboliquement associé à un sentiment de danger, à des sentiments sombres, présents en lui-même et enfouis profondément. Alors la jalousie délirante qu’il joue dans le film est une expression de cette part obscure, qui est réveillée par son jeu face à Emmanuelle Béart.

Ce film a sans doute contribué à lui faire connaître certains aspects inconscients en lui-même. Cependant, François Cluzet, avec le trigone Lune-Uranus, a tendance à se distancier de ses émotions profondes (représentées par le carré Lune-Pluton), et son métier de comédien est une expression parfaite de ce mode de fonctionnement : Lune-Pluton est un matériau et un carburant pour son intensité émotionnelle, et Lune-Uranus interprète la version plus photogénique pour la caméra …

 

* comparaison entre deux thèmes natals, pour comprendre les interactions entre les deux individus.

 

Anne L jesuisjecree.com