JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’astéroïde Vesta (1)

Vesta

L’astéroïde Vesta a été découvert en 1807 par un astronome allemand, Heinrich Olbers, celui-là même qui avait découvert Pallas en 1802.

Cet astéroïde mesure 550 kilomètres de diamètre et, après Cérès, il est le deuxième plus grand astéroïde (connu) de la ceinture principale, située entre les orbites de Mars et de Jupiter.

VestaSon nom Vesta fait référence à la plus ancienne divinité romaine, qui incarne la beauté et la pureté. Représentée voilée, elle est comme Hestia chez les Grecs, la déesse de la flamme, la protectrice du foyer de chaque demeure et de chaque cité.

Son culte était célébré par des prêtresses, les vestales, qui étaient les gardiennes du feu sacré et jouaient un rôle essentiel dans la vie religieuse.

Les vestales étaient vouées au célibat tout au long de leur prêtrise, jusqu’à trente ans, et celles qui manquaient à leur engagement de chasteté étaient enterrées vivantes.

Les temples de Vesta sont ronds et l’animal attribué à la déesse est l’âne méditerranéen, deux détails qui prouvent aux historiens que le culte de Vesta remonte à une époque très ancienne.

La divinité grecque Hestia, dont le nom signifie « foyer », personnifie le feu sacré. Ce foyer, autour duquel se groupent chaque famille et chaque cité, apporte le bien-être quotidien et permet les sacrifices pour rendre grâces aux dieux.

Les temples d’Hestia étaient ronds, également. Delphes étant considéré comme le centre de l’univers, l’Hestia qui y trônait était considérée comme la divinité du foyer de tous les Grecs.

Hestia serait, selon Hésiode, le premier enfant de Cronos (Saturne) et de Rhéa, et donc l’aînée des dieux olympiens. Comme les autres enfants de Cronos, elle a été avalée par son père, et libérée grâce à Zeus (Jupiter).

Elle a fait le vœu de rester vierge, et elle est aussi symbole de fidélité.

Significations de Vesta

Quelques premières données d’interprétation concernant Vesta en astrologie se rapportent au dévouement et au service, au sacrifice, au célibat, à la pureté et à la chasteté, à la stérilité, à une période de servitude, à la fidélité, à la sécurité et à l’extrémisme. Vesta a trait également à la conservation, au feu, au foyer et à la chaleur, aux rituels, au temple ou au sanctuaire. Elle évoque aussi le rôle de gardien des traditions et l’appartenance à un cercle ésotérique.

 

vesta découverte

Découverte de Vesta, 29 mars 1807 (heure inconnue)

La découverte de Vesta

Si l’on observe (succinctement) la carte du Ciel du jour de découverte de Vesta*, on remarque que l’astéroïde se situe à 29° de la Vierge, signe qui renforce bien son symbolisme de pureté, de chasteté, de service. C’est aussi un degré qui marque, entre autres, la fin de l’hémisphère personnel (du Bélier à la Vierge), avant l’hémisphère relationnel et collectif (de la Balance aux Poissons).

Ne connaissant pas l’heure de la découverte de Vesta, j’ai opté pour la carte du Ciel à midi ; le cadran des maisons ne peut donc être étudié. En revanche les aspects principaux, et exacts, peuvent nous permettre une première approche.

En effet, une opposition exacte en Vénus et Uranus apparaît, et Vesta est au quinconce exact de Vénus à 29° du Bélier, et en demi-sextile d’Uranus à 29° de la Balance.

L’opposition Vénus-Uranus dans les signes du Bélier et de la Balance évoque les relations interpersonnelles et un conflit entre relation et indépendance. La relation prend aussi une forme impersonnelle ou collective.

On sait que le quinconce est un aspect correctif, de la nature de la Vierge : Vesta en Vierge apporte une correction à une conception des relations basée sur l’égocentrisme (Vénus en Bélier, le domicile de Mars), en suggérant les notions de pureté et de service au sein de la relation.

Le demi-sextile Vesta-Uranus est décroissant ; il colore les valeurs uraniennes d’un sens du sacré, de service désintéressé, de sacrifice.

Je résumerai donc ainsi : Vesta a un effet correctif, purificateur, sur la relation dans son aspect égocentrique (Vénus en Bélier), lui inspire un sens du service, et Vesta spiritualise le principe d’individualisation, Uranus.

L’accent mis sur les aspects de quinconce et de demi-sextile m’amène à observer les signes de la Vierge et des Poissons.

Ils sont habités par Mars rétrograde et Pluton en opposition appliquante. Cette opposition appuie fortement l’interprétation « égoïque » que je viens de proposer. En effet, Mars rétrograde en trigone séparant de Vénus, est en Vierge – signe du service où se situe Vesta -, ce qui indique une intériorisation et une révision qui concerne les pulsions de Mars d’affirmation agressive, les désirs, etc.

Pluton, octave supérieure de Mars, et principe de destruction suivie de régénération, lui fait face : l’énergie martienne (qui influence la Vénus en Bélier, puisque Mars maîtrise ce signe) semble exhortée à une révision drastique, dans ce contexte de la découverte de Vesta. Le signe de la Vierge et la planète Pluton évoquent la chasteté, voire une forme de stérilisation du principe martien, en rapport avec les désirs et la sexualité.

En conclusion, Vesta signifie un sacrifice -au sens de « rendre sacré »-, en détruisant et en annihilant les pulsions martiennes, et en perfectionnant la relation par un esprit de service et une forme d’abnégation. Les valeurs de Vénus et de Mars semblent appelées à une purification de leurs aspects agressifs, égoïstes. Il y a aussi un rapport entre sublimation et individualisation (Vesta-Uranus).

 

 

* En astrologie, la découverte d’une planète s’effectue quand l’humanité est prête à intégrer ses valeurs. On observe la carte du Ciel de la découverte des corps astraux pour connaître leur signification.

Anne L jesuisjecree.com