JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Investigations sans concession sur l’épidémie de coronavirus en France

corona-4881111_960_720

Un article-choc sur l’épidémie de coronavirus en France, pour donner des nouvelles du front, commenter l’action des autorités, former des hypothèses sérieuses sur l’origine de l’épidémie, et des prévisions, selon le symbolisme de l’astrologie.

 

coronavirus-4833754_960_720

Les origines de l’épidémie

L’épidémie de coronavirus en France se développe rapidement. Selon des sources locales, dans la région la plus contaminée de France, le sud-est de l’Oise, l’épidémie a pour origine la base militaire  de Creil (armée de l’air).

Les médias posent la question de l’origine de la contagion, du « patient zéro », et écartent toute contamination (source : l’union.fr) venant des militaires, qui ont pourtant voyagé à Wuhan, en Chine, mais n’ont pas été confinés à leur retour.

Les médias détournent peut-être l’attention de la population vers une autre origine possible : les personnels du groupe ADP (anciennement Aéroport de Paris …), qui travaillent à Roissy, et vivent en grand nombre dans la région.

Si des cas de contamination  provenant de ces personnels d’ADP sont possibles, ils sont sans doute postérieurs à la contamination qui provient de la base militaire de Creil. Il faut savoir que, dès l’apparition du virus, les personnes qui vivent dans ce secteur de l’Oise ont appris, comme une information certaine, que le virus provenait de ce site militaire de Creil.

Une « source militaire », anonyme, confirme bien la version que je développe : Des propos qui font toutefois « bien rire » une source militaire. « Je ne peux pas garantir que cette épidémie vienne de l’Esterel, mais je trouve qu’ils se débarrassent très rapidement de cette piste sans aucune preuve. » (source : le parisien.fr)

Il n’est donc pas impossible du tout que ce site militaire soit à l’origine de l’épidémie, non seulement dans cette région, mais aussi à l’échelle de la France entière. Si l’on regarde la carte de France de la contamination, on note que la zone d’infection majeure (a priori plus ancienne) est le sud-est de l’Oise. (Les lecteurs pourront découvrir un peu plus bas mon investigation sur les rotations de l’armée à Wuhan, pour éclaircir cette question. )


Sans doute ne pourrons-nous jamais connaître la vérité de façon officielle, mais cette donnée nous amène (d’autant plus) à réfléchir sur :

– la responsabilité de l’armée, et celle des politiques qui ont laissé circuler sur le territoire français des militaires ayant évolué dans des zones à risque. On comprend dans ce cas, la nécessité de ne pas révéler ces faits.

Et plus « complotiste », si l’armée est impliquée :

l’épidémie a-t-elle été favorisée, provoquée ?

Une épidémie peut avoir un impact positif pour détourner l’attention d’une population, par exemple au sujet de réformes, ou face à un pouvoir politique contesté.

 Par ailleurs, il est évident qu’un virus se fabrique, et qu’à travers le monde, de nombreuses officines concoctent des poisons mortels. En outre, l’élite fait la démonstration de façon toujours plus ostensible de sa toute-puissance, de son mépris à l’égard du peuple (en France, notamment).  De nombreuses déclarations, en France et à l’étranger, proférées par des membres de cette « élite », évoquent « l’inutilité » de certaines tranches de la population, prônent un eugénisme décomplexé, ou bien encore elles expriment le désir de réduire la population, etc.

Par ailleurs, d’autres motivations à la propagation volontaire d’un virus sont également possibles : commercialisation de vaccins, création d’événements mondiaux pour favoriser l’instauration officielle d’un gouvernement mondial, etc.

 

corona-4881111_960_720Le coronavirus en France

Dans le thème astrologique de la France, la conjonction des trois planètes Saturne-Pluton-Jupiter de 2020, jusqu’à maintenant, a été reliée symboliquement à la fameuse réforme des retraites – le système de retraites étant dirigé vers des fonds de pension, c’est-à-dire vers l’univers plus qu’obscur de la finance internationale.

Cette conjonction (Saturne-Pluton, notamment), que j’ai rattachée symboliquement à l’épidémie mondiale du coronavirus Covid-19, dans l’article consacré à ce sujet, concerne maintenant l’épidémie qui se propage en France.

Son transit sur le thème de la France évoque des conséquences, comme la mortalité et un impact économique.

Précisons que cette conjonction peut évoquer une mortalité, sans que cela ne soit obligatoire, évidemment, mais il faut savoir que des guerres, des épidémies dévastatrices, des génocides ont eu lieu sous l’influence de cette conjonction. Elle est aussi liée à la possibilité d’un effondrement économique, et/ou politique.

Etude astrologique des rotations pour rapatrier les ressortissants français (moment suspecté de la contamination en France)

Poursuivons les investigations astrologiques. Le mensonge est devenu courant, éhonté; dans un contexte de perte de confiance dans les institutions, le recours au symbolisme astrologique peut être édifiant.

Selon mes recherches, trois « rotations » ont eu lieu pour le rapatriement de ressortissants français en Chine (Wuhan) par un escadron nommé « Esterel », stationné à Creil, les rapatriés ayant été accueillis par la ministre de la santé Buzyn. (source : defense.gouv.fr)

Les dates de ces rotations sont le 31 janvier, le 2 février et le 9 février 2020. A ces dates, Mars, qui représente l’armée, mais aussi le sang, transitait le Sagittaire (signe de l’étranger). Il transitait les secteurs VI et VII du thème de la France (les maladies, et le plan social), et formait un carré céleste avec Neptune en Poissons (une dissonance symbolisant virus, et contamination). C’est assez clair.

En outre, Neptune en Poissons (planète très lente) se positionne peu à peu, par transit, au carré de Saturne natal (20° Sagittaire), en maison VI.

Selon ces transits et le symbolisme de l’astrologie :

-il y a eu contamination à l’occasion de ce rapatriement de ressortissants français par l’armée.

-le carré Mars-Neptune peut exprimer une imprudence, une inconscience, mais n’exclut pas un acte intentionnel, d’ampleur plus ou moins importante (puisque les interprétations possibles sont : contamination, ou action clandestine).

– Le carré Saturne-Neptune montre aussi la contamination, et suggère une défaillance (voire une malversation) politique, Saturne étant le symbole du monde politique.

Malheureusement, ce transit dissonant de Neptune carré à Saturne natal favorise également une épidémie importante en France, car Saturne est en secteur VI (les maladies). Ce transit, qui évoque bien une épidémie, confirme le climat généré par la conjonction Saturne-Pluton. On peut donc être assez pessimiste sur la suite des événements sur le plan sanitaire.

Si la vérité fait son chemin à propos de la source de contamination en France (?), ce transit Neptune-Saturne indique que des responsables politiques pourront être mis en cause, notamment au ministère de la santé.

Je pense qu’on cache à la population l’origine de l’épidémie, pour diverses raisons : incompétence et fautes diverses, mais rien n’exclut un acte délibéré.

Une gestion de la crise qui pose question

En ce qui concerne la gestion de la crise sanitaire et les trois stades, commentons :

au stade 1, déjà dépassé à l’heure actuelle, les autorités doivent éviter l’entrée du virus sur le territoire. L’idée des autorités françaises a été alors de … ne pas faire grand chose, de ne surtout pas fermer les frontières, de ne pas éviter drastiquement certains déplacements.

 C’est à ce stade de la gestion de l’épidémie que la ministre de la santé a démissionné, pour se présenter à la mairie de Paris, parce qu’elle « en avait envie ».

Une certaine légèreté caractérise l’attitude du gouvernement, comme au moment de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, une usine classée Seveso, hautement dangereuse. Son absence d’égards pour la population inquiète et des mesures quasi-inexistantes interrogent; le procès contre l’entreprise qui a mis en danger la population n’a donné lieu qu’à une condamnation symbolique.

au stade 2, les autorités doivent circonscrire la maladie. Les mesures prises concernent les écoles, fermées dans les zones les plus touchées, mais le reste de la population, dans ces régions à haut risque, est resté livré à lui-même, travaille comme d’habitude, au contact du virus. Les consignes des autorités sont d’éternuer dans son coude, et de se laver les mains souvent. Les masques sont interdits aux personnes sur qui la maladie n’a pas été détectée (!) En Chine, la population est confinée chez elle, et le port du masque est évidemment obligatoire. La diffusion de ce virus est aérienne, et nous « baignons » dedans … En outre, un éternuement a une zone de propagation de plusieurs mètres. Le gouvernement n’a pas manqué, en revanche, d’interdire les rassemblements en plein air (comme les manifestations contre la réforme des retraites, ou les Gilets jaunes, par exemple).

au stade 3, le virus circule sur tout le territoire, et le gouvernement prévoit actuellement que ce stade sera atteint dans deux semaines au maximum…

La population est aussi soumise à un conditionnement mental pervers, puisque les médias alarment beaucoup les citoyens,  exacerbant la peur, tandis que les autorités se montrent très paresseuses pour prendre des dispositions sérieuses et limiter l’épidémie. Comme pour le terrorisme, celui-ci est combattu et, en même temps, favorisé.

Pour conclure

Résumons :  selon le symbolisme astrologique, qui est clair à ce sujet, c’est au moment où les voyages ont été effectués par l’armée (escadron « Esterel »), pour rapatrier les ressortissants français de Wuhan en Chine, qu’une contamination importante au coronavirus s’est produite en France. Le secteur du sud de l’Oise -où se trouve la base militaire de Creil- apparaît bien comme le foyer possible de l’épidémie. L’information sur cette origine militaire a été connue au niveau local, mais elle ne filtre pas dans les médias au niveau national. Même si l’on comprend la nécessité de faire des vérifications scientifiques pour identifier le « patient zéro » au niveau national, il est frappant de voir qu’en réalité, on écarte l’hyptothèse d’une contamination au cours de cette opération de rapatriement, comme le confirment certaines voix (dans l’armée, notamment), anonymement. Précisons qu’à la suite de cette opération, les ressortissants français rapatriés ont été confinés, mais les militaires n’ont été ni testés, ni confinés.

Si les médias alarment beaucoup sur cette épidémie, les autorités sont peu réactives et se contentent de constater une épidémie « inéluctable », ce qui est une attitude propre à susciter la peur. Les mesures sont assez indigentes, et insuffisantes pour la circonscrire. En outre, la ministre de la santé a quitté sa fonction au cours de cette crise du coronavirus, ce qui pose question. Les transits planétaires (étudiés sur le thème de la France uniquement) peuvent permettre d’espérer une mise en cause liée à cette affaire.

On peut donc s’interroger sur le manque de transparence des autorités (politiques, notamment), associée à une inefficacité pour endiguer l’épidémie. On suspecte très fortement des fautes, au niveau de l’armée et sur le plan politique. Ces fautes peuvent être liées à une incompétence (politique, notammment), mais on peut aussi, raisonnablement, suspecter un acte délibéré, pour diverses raisons : le contexte social en France, une ingénierie sociale basée sur la peur associée à certains objectifs, financiers (vaccins), mais aussi « politiques », mettant en danger la santé de la population, l’oligarchie ayant déjà eu l’occasion d’exprimer le souhait de réduire la population, et d’instaurer « un autre ordre de valeurs » à l’échelle mondiale. Le symbolisme astrologique ne permet pas non plus d’exclure une malversation …

Anne L jesuisjecree.com

crédit photo : Pixabay