JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Votre vie est-elle trop « saturnisée » ?

jaune soleil2

Saturne est un principe de restriction, absolument nécessaire pour vivre l’incarnation, pour avoir une colonne vertébrale et des structures, ou pour dégonfler Jupiter avant qu’il ne pète …

Cependant, si Saturne a pris le pas sur les autres principes planétaires, ou si son expression est déviée, voici le paysage :

monotonieVous faites la même chose à la même heure tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, chaque année.

Vous pensez la même chose à chaque fois que vous vivez telle ou telle situation, invariablement.

Vous achetez toujours les mêmes choses, de la même couleur, au même prix.

Vous avez raison. Vous détenez la vérité.

Vous employez des expressions comme : « Il faut », « Je dois », ou bien même : « Tu dois », « Vous devez », « Tu devrais », « Ils devraient » …

Votre vie est douce et sucrée comme un pot de fiel.

Vous n’y êtes pour rien, réellement, il faut se rendre à l’évidence : tout va mal. Le monde est triste, et puis on ne peut plus faire confiance à personne.

Votre sérénité réside dans une solitude bienfaisante, solidement barricadé derrière vos murs, isolé du monde grâce à une bonne distance teintée d’orgueil.

Vous êtes bon, alors qu’il y en a d’autres … hum … hum…

Vous êtes moral, puisque vous jugez et condamnez les autres.

Vous vous souvenez de vos échecs, de vos erreurs et, dans la vie, vous songez avant tout à votre devoir et aux fautes que vous avez commises …

Vous travaillez dur, comme vos parents travaillaient dur, et vous maudissez ceux qui se la coulent douce.

Vous avez renoncé à tout espoir dans un domaine (amour, travail, etc.) ,à la suite d’un échec ou d’un événement très difficile de votre vie.

Les mots que vous prononcez souvent : « impossible », « difficile », « dur », « trop tard », « c’est fini », « foutu ».

Vous pensez qu’un plaisir, c’est interdit, ou qu’un plaisir, ça se mérite.

Quand quelque chose se passe mal, vous n’êtes pas étonné ; c’est toujours comme cela ! Que les choses aillent bien, c’est cela qui serait étonnant.

Soyons honnête : qui d’entre nous ne se reconnaîtra pas dans telle ou telle description ? Alors, voici dix exercices simples pour se « désaturniser » :

jaune soleil poisETRE POSITIF

1) Notez sur votre petit carnet tout ce qui va bien dans votre vie. Passez en revue les besoins vitaux, la santé, l’argent, le travail, l’amour, les amis, la famille.

2) Pratiquez la gratitude : chaque jour, notez trois choses positives et toutes simples que vous avez vécues, et remerciez ! Remerciez la vie, remerciez votre ami, les gens, Dieu, remerciez tout court. La gratitude crée l’abondance dans votre vie.

jaune soleil13) Appréciez les choses simples : un rayon de soleil, un paysage, un parfum, une jolie mélodie, un bon repas, un bain chaud, danser.

4) Repérez vos pensées négatives, vos généralisations, votre tendance à ne voir les choses qu’en deux couleurs : ou noir, ou blanc. Ne vous en offusquez pas, mais cessez de vous identifier à cette petite voix interne, pour vous élever vers la pleine conscience. Modifiez vos pensées, en les nuançant.

5) Dans une situation pénible, ou lors d’un conflit avec quelqu’un, prenez le temps de formuler les bons côtés de la situation ou de la personne. Notez 1, 2 ou 3 avantages que vous procure la situation difficile que vous vivez. Si une personne vous horripile, notez 1, 2, 3 qualités que vous lui reconnaissez malgré tout. A partir d’une dure épreuve passée, et avec le recul, notez en quoi cette expérience vous a fait évoluer par la suite.

jaune soleil2SE DECONDITIONNER

1) Décidez de modifier trois de vos habitudes ou des automatismes dans votre vie quotidienne : la première chose que vous faites quand vous vous levez le matin, le plat que vous commandez au restaurant, ou le chemin que vous prenez en rentrant du travail.

2) Promenez-vous et laissez-vous inspirer par le moment présent. Prenez une décision : téléphoner à un ami, acheter des gâteaux et un bouquet de fleurs, pour ce soir, … Cet exercice est encore meilleur quand on le pratique juste après avoir subi une contrariété.

3) Faites un achat inhabituel : plutôt qu’un énième pantalon noir avec une coupe qui vous va comme un gant, décidez de flâner pour aller à la rencontre de votre nouveau vêtement, celui qui vous procurera une joie, un coup de foudre ! Cette robe si féminine, par exemple !

jaune soleil34) Le maître spirituel Gurdjieff disait : « STOP ! » à ses élèves et quoi qu’ils fissent, ceux-ci s’immobilisaient dans leur action et s’auto-observaient en conscience. Comme Gurdjieff avec ses élèves, pratiquez de temps en temps le « rappel de soi », pour prendre conscience de votre corps, pour vous désidentifier de vos pensées, de vos actions, de votre personnage. Gurdjieff disait que la vie ordinaire des êtres humains est un très profond sommeil.

5) Dans une situation bien précise, dites ou faites EXACTEMENT le contraire de ce que vous dites ou faites habituellement. Choisissez la réaction opposée. Appréciez ensuite ce que cette expérience vous apprend … ( exercice à éviter quand on conduit sa voiture, tout de même !)

Anne L jesuisjecree.com

crédit photos : Pixabay