JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Un couple de champions : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

amour sculpture2

 Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont remporté le titre de champions d’Europe de danse sur glace le samedi 30 janvier à Bratislava, en Slovaquie.

Ce couple a fait une extraordinaire percée dans le monde du patinage artistique : ils ont été, en 2015, les plus jeunes champions d’Europe, depuis près de cinquante ans, à 19 et 20 ans ! Aux Mondiaux 2015, ils sont passés de la 13ème  à la première place ! Et voici qu’ils renouvellent leur titre de champions d’Europe en 2016 …

Une étude succincte de leurs thèmes natals permettra de détecter l’A.D.N. astrologique du patinage artistique et d’une réussite éclatante. Cet article nous donne l’occasion, en outre, d’évoquer ce sport gracieux, qui célèbre l’harmonie entre l’homme et la femme, surtout lorsqu’ il est défendu par un couple superbe comme ces deux champions.

Gabriella Papadakis : la rencontre des énergies opposées et complémentaires

Gabriella Papadakis, 10 mai 1995, 11h00, Clermont-Ferrand

Gabriella Papadakis, 10 mai 1995, 11h00, Clermont-Ferrand

Dans le thème de Gabriella Papadakis, la carrière sportive est indiquée par le Milieu du Ciel en Bélier. Son maître, Mars, est situé en Lion, signe créatif, prestigieux, lié à une représentation. Il est au trigone de Vénus en Bélier justement en maison X (la carrière). Vénus excelle ici dans le domaine du Bélier, en associant art et performance. Mars et Vénus sont deux astres relationnels, complémentaires, en analogie avec l’axe Bélier-Balance. Entre Mars masculin et Vénus féminine, situés dans deux signes de feu, le trigone indique que l’harmonie des deux polarités est extériorisée, exprimée de façon puissante, ici à travers un sport. Ces deux astres donnent en outre un important quotient séduction à la patineuse !

Comme le Soleil et la Lune, liés aussi aux principes masculin et féminin, sont également en trigone, en Taureau et en Vierge, on note que Gabriella Papadakis connaît un équilibre parfait entre ces deux pôles, qui s’exprime essentiellement sur le plan psychologique, et qui explique -avec Mars et Vénus- sa capacité à incarner la grâce absolue. Sa voie dans le patinage artistique, en couple, lui permet de l’actualiser dans un cadre professionnel, et de « travailler » à un niveau subtil sur ces énergies. Nous verrons par la suite comme son partenariat avec Guillaume Cizeron manifeste cet accord !

Dans son thème, on peut remarquer également, ce qui est très intéressant, le contact d’autres astres de natures opposées.

La Lune et Saturne, maîtres de l’axe Cancer-Capricorne, sont en opposition. Représentant l’Ascendant et le Descendant dans le thème de Gabriella Papadakis, ils sont situés sur l’axe Vierge-Poissons, en maisons III et IX : ils évoquent un conflit et une recherche de complémentarité, qu’elle vit certainement, sur le plan professionnel, dans son apprentissage, le coaching et les entraînements. Elle dispose en effet d’une forte capacité à se discipliner, mais cela a un prix sur le plan émotionnel (la Lune), qui est mis à rude épreuve avec, peut-être, des blocages dans la communication. En fait, elle projette Saturne – le surmoi exigeant – sur l’entraîneur, les maîtres, les partenaires … Ces astres évoquent bien sûr aussi les images parentales, puisque cette grande sportive s’est engagée toute jeune dans la voie du patinage, dirigée et soutenue par ses parents, avec des « sacrifices » à consentir.

Poursuivons notre observation des rapports entre planètes opposées : Mercure est en Gémeaux et il est opposé à Jupiter en Sagittaire sur l’axe XI-V ! Ces deux astres sont les maîtres de l’axe Gémeaux-Sagittaire, et ils sont tous les deux dans leur domicile, ce qui intensifie leur puissance. De nouveau, la notion d’apprentissage est évoquée, dans le secteur de la créativité, par les chorégraphies, l’expression théâtrale – l’adaptation de différentes disciplines habituellement cloisonnées est une des clés de la qualité de ses prestations sur la glace. Il est question notamment du travail de restitution artistique de l’enseignement reçu. Par ailleurs, Jupiter placé ici confirme – comme Mars en Lion – les prix et les honneurs qui marquent la carrière.

Enfin, dans une moindre mesure, le Soleil et Pluton sont en opposition large. Sans être les maîtres de deux signes en axe, ces deux astres sont antinomiques, au sens où ils évoquent l’opposition de la lumière et de l’ombre. Ils sont placés en maisons XI-V aussi, confirmant la grande créativité, alliée à un mystère, un art de la métamorphose, qui enrichissent l’interprétation artistique. Avec Mars en carré, cet aspect suggère aussi une formidable énergie, indispensable pour mener une carrière d’exception dans le domaine du sport, mais il constitue aussi une zone de destructivité.

Ce thème très particulier indique une voie marquée par une relation aux autres éminemment dynamique, dans un contexte de formation et de création permanentes. On note également, à un niveau subtil, un travail sur les énergies opposées. Les trigones indiquent qu’elle maîtrise la complémentarité de certaines d’entre elles -le Soleil et la Lune en terre, Mars et Vénus en feu. Dans une optique réincarnationniste, l’âme a accompli antérieurement ces synthèses (les trigones), qui reviennent sous forme d’aptitudes innées. Elle poursuit dans cette vie ce cheminement -une quête d’harmonie-, comme l’indiquent les oppositions qui appellent d’autres synthèses …

Guillaume Cizeron : la rencontre mythique du Soleil avec Jupiter et les transsaturniennes

Guillaume Cizeron, 12 novembre 1994, Montbrisson

Guillaume Cizeron, 12 novembre 1994, Montbrisson

Ne disposant pas de l’heure de naissance de Guillaume Cizeron, je ne peux préciser l’analyse de son thème. Sur sa carte du Ciel, on constate une prédominance du signe du Scorpion, puisqu’il contient le Soleil, Jupiter, Pluton, Vénus, Mercure et le Noeud Nord de la Lune ! On aimerait savoir, évidemment, quelle maison abrite cet amas. Le Scorpion est, comme le Bélier, un signe martien, qui correspond bien à une personnalité liée au sport, avec de la ténacité – le Scorpion est un signe fixe – pour mener, comme sa partenaire, une carrière d’exception.

L’élément eau, dans le thème de Guillaume Cizeron, est sur-représenté, avec, en plus du Scorpion, la Lune et Saturne en Poissons : sept astres sur dix sont en signes d’eau ! Le tempérament profond du natif est affectif, très sensible et réceptif. Il ne faut jamais oublier le fort potentiel créatif des signes d’eau, qui marquent les thèmes des grands artistes ! L’absence de l’élément « air »  rend peut-être difficile (?) le détachement par rapport aux émotions et aux états d’âme.

On remarque, comme chez Gabriella Papadakis, un trigone Soleil-Lune en Scorpion et en Poissons ! L’harmonie des principes masculin et féminin indique, dans ce thème, l’importance du couple. Ce trigone en signes d’eau accentue aussi l’inspiration : on remarque que Guillaume Cizeron, sur la glace, n’est nullement le «faire-valoir » masculin de sa partenaire féminine, comme cela semble parfois le cas dans les couples sur glace. Les rôles respectifs des deux partenaires sont très équilibrés, ce qui suggère chez Guillaume Cizeron le développement de sa part féminine (symbolique).

La conjonction du Soleil à Jupiter et à Pluton indique, d’une part, le rayonnement et les honneurs. D’autre part, il évoque un charisme détonnant. Cette conjonction est en sextile à la conjonction Neptune-Uranus. Selon l’heure de naissance, il est possible qu’un triangle mineur soit formé des luminaires en trigone, avec deux sextiles au duo Neptune-Uranus ! La personnalité « eau » de Guillaume Cizeron, son univers émotionnel en l’occurrence, sont canalisés dans une expression artistique novatrice. Avec le contact du Soleil (ou des luminaires) aux trois planètes transsaturniennes, les  « vibrations » se déploient sur des niveaux élevés. L’être manifeste dans sa vie des énergies hors du commun, ce que le public reconnaît intuitivement lorsqu’il apprécie la prestation.

Comme chez sa partenaire, Mars, dans le thème de Guillaume Cizeron, est en Lion, indiquant la performance sportive, la créativité et le sens de la scène. Il confirme les victoires et les prix reçus. Comme pour Gabriella Papadakis, le dynamisme d’un grand sportif et une part d’agressivité se dégagent du carré de Mars au trio Soleil-Jupiter-Pluton.

L’activité de danseur, et la grâce, sont aussi perceptibles avec la conjonction Mercure-Vénus qui associe mouvement et art. Son trigone à Saturne montre la recherche d’une maîtrise par les efforts. Comme dans le thème de sa partenaire, la Lune en contact avec Saturne suggère une discipline puissante des émotions, un travail sur le corps et le mental.

Les Luminaires dans la synastrie* des deux champions

amour sculpture2

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron se sont connus à l’âge de dix ans et travaillent ensemble depuis. Après vérification, je note que leur relation est strictement professionnelle et amicale …

On remarque que la Vénus (rétrograde) de Guillaume Cizeron, et Mercure sont conjoints au Noeud nord de Gabriella Papadakis, tandis que la Lune noire du thème de Guillaume Cizeron est au Noeud sud de la Lune. Le Soleil de celle-ci est conjoint au Noeud sud de la Lune de Guillaume Cizeron. Il est difficile devant certaines synastries * de ne pas percevoir une prédestination. Ces deux êtres expérimentent une complicité, un lien symbolique de frère et sœur, et une relation amoureuse sublimée à travers une expression artistique (Vénus-Mercure et le Noeud Nord).

La comparaison des thèmes révèle aussi que ce couple fonctionne selon une impressionnante dynamique de complémentarité. En effet, le Soleil dans le thème de Gabriella Papadakis est en Taureau, et la Lune est en Vierge. Dans le thème de Guillaume Cizeron, le Soleil est en Scorpion (le signe opposé au Taureau), et la Lune est en Poissons (le signe opposé à la Vierge). Les oppositions sont des aspects relationnels : les deux personnes doivent rechercher l’harmonie, ensemble, de façon dynamique, puisque celle-ci n’est pas évidente. Les signes où siègent les Soleils en opposition, le Taureau et le Scorpion, évoquent que la recherche relationnelle s’effectue dans le domaine artistique, à travers la sensualité. Les signes qui accueillent les deux Lunes en opposition, la Vierge et les Poissons, pointent une recherche commune pour unir la technique et l’inspiration, les efforts et le lâcher-prise, et un travail sur le corps et l’esprit.

Dans leurs thèmes respectifs, nous avons vu que les Luminaires de chacun sont en trigone. Les deux danseurs extériorisent donc, grâce à la relation, une harmonie intérieure qu’ils détiennent. Chacun, dans l’échange avec l’autre (aspect d’opposition), sollicite le trigone de son partenaire, pour créer un équilibre relationnel. Cet effort est symbolisé par deux sextiles réciproques, qui complètent nécessairement les trigones dans la comparaison de thèmes. En outre, par nature, le Soleil et la Lune sont complémentaires, et les trigones sont tout à fait disposés à créer l’harmonie. Le sextile ajoute une possibilité d’entente et de compréhension à un niveau profond.**

le Inn-Yang exprime et montre le mouvement du Tao

le Inn-Yang exprime et montre le mouvement du Tao

Par ces aspects entre les deux thèmes,  une harmonie se dégage de ce couple de patineurs, que le public ressent profondément. Les oppositions entre les Soleils et les Lunes agissent comme de puissants moteurs, leur offrant à chacun, face à l’autre, un miroir parfait de ce qu’il est, et va (néanmoins) rechercher en l’autre. Chacun révèle l’autre. Cette dynamique des Luminaires évoque les arts orientaux (yoga, tantrisme), rappelle les symboles du Yin féminin et du Yang masculin dans le taoïsme. La dynamique de mouvement perpétuel entre équilibre et déséquilibre évoque la danse des principes Yin et Yang !

 

*comparaison des thèmes astrologiques de deux personnes (ou plus)

** En outre, on note que la conjonction Soleil-Jupiter de Guillaume Cizeron vient concilier l’opposition Lune-Saturne de Gabriella Papadakis, ce qui l’encourage beaucoup. De plus, l’optimisme de Jupiter, allié à la rigueur de Saturne, forment une équipe très efficace.

 

Une note sur le thème composite …

Thème composite Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Thème composite Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Un thème composite présente les mi-points des planètes et des maisons (les deux Soleils, les deux Lunes, etc.) des deux thèmes natals. C’est le thème de la relation en elle-même, de ce qu’elle génère, alors que la synastrie renseigne sur les relations entre les deux individus. Pour ce composite, le cadran des maisons ne sera pas étudié puisque je ne dispose pas de l’heure de naissance de Guillaume Cizeron.

L’équilibre entre les Luminaires, qui donne aux prestations de ce duo sur la glace sa qualité émlotionnelle, se retrouve, évidemment, avec un sextile du Soleil en Verseau et de la Lune en Sagittaire, signes associés à un destin collectif, une expansion, des voyages.

Le contact Lune-Saturne, présent dans les deux thèmes, se répète également dans le composite sous la forme d’un carré qui pointe les exigences de cette relation entre deux champions. Le contact Lune-Saturne est fréquent chez les personnes qui canalisent leurs émotions et présentent un travail créateur à un public. Il existe, malgré la connexion entre les deux danseurs, une part de sérieux, de froideur ou de frustration émotionnelle dans la relation.

La conjonction Mercure-Mars en Lion suggère, entre autres, l’activité sportive, avec une notion de dextérité, et une mise en scène. Son opposition au Soleil montre que les conflits sont liés à une difficulté dans l’affirmation de soi (trop ou trop peu) et dans la formulation de cette difficulté.

Les trois transsaturniennes sont ici en lien avec Vénus : Uranus et Neptune lui sont conjoints, Pluton est en sextile. Vénus symbolise l’affectivité, le partage et le sens artistique, qui forment une base importante de cette relation.

Cette relation est sans doute vouée à une transformation profonde, puisque Vénus et Pluton en sextile sont les maîtres des Noeuds lunaires, et que la Lune noire en Taureau est opposée à Pluton.

Surtout, ce duo expérimente un dépassement de soi, et transmet à la collectivité, à un niveau subtil, une énergie puissamment originale et attractive, de renouveau, d’idéalisation, de passion (Uranus, Neptune, Pluton). Au-delà de sa maîtrise technique qui est exceptionnelle, ce couple offre, à travers la danse, une vision de la relation (Vénus) de dimension mythique. Il manifeste en réalité des énergies de transcendance, que le public et les jurys captent …

 

Anne L  jesuisjecree.com

crédit photo : Pixabay