JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Politique française et grand trigone

journaux

 

 Vème République, 28 septembre 1958, 22h, Paris

La Vème République, le 28 septembre 1958 à 22h, Paris

  Le grand trigone est une configuration planétaire qui forme un triangle entre trois planètes situées dans le même élément : feu, terre, air ou bien eau. Les grands trigones ont une excellente réputation en astrologie. Ils évoquent la chance, la protection, l’optimisme, la facilité, la stabilité.

  Le thème de la France est marqué par un grand trigone de feu qui évoque initiative, idéal, foi. Il relie la Lune en Bélier, Uranus en Lion et Saturne en Sagittaire.

 

Le contexte de 1958

   La carte du Ciel couramment employée pour effectuer le thème de la France est celle de la Vème République née en 1958. Effet grand trigone oblige, elle est le plus stable des régimes républicains, après la IIIème République (1870-1940).

Le 28 septembre 1958 correspond à l’approbation, par référendum, d’une nouvelle Constitution, adoptée à environ 80% des voix. Elle prévoit notamment un nouveau mode d’élection, le suffrage universel (Lune), et la séparation des pouvoirs exécutif et législatif (Uranus-Saturne). Cet événement fait suite au retour de Charles de Gaulle au pouvoir, pour stabiliser la crise de 1958, et le putsch d’Alger* (Saturne en Sagittaire).

 La configuration en grand trigone signifie précisément ici la stabilisation d’une crise.

La nouvelle Constitution en 58 est bien une planification politique dans le temps, et un système politique (trigone Saturne-Uranus), qui protège et garantit l’avenir d’un pays (Lune-Uranus-Saturne). Il y a bien un pacte scellé ce jour du 28 septembre 1958.

Cette configuration rappelle aussi des thématiques du passé, notamment celle de la Révolution française, avec la présence d’Uranus, astre de la révolution, découvert en 1781, situé, en 1958, en Lion, le signe de la royauté … mais ces thématiques semblent harmonisées en 1958.

Et elles annoncent des thématiques de l’avenir. Le grand trigone Lune – Saturne – Uranus évoque en effet un bel équilibre entre opinion, autorité politique, contre-pouvoirs, qui garantit la stabilité d’un régime démocratique. 

Distorsion d’un grand trigone ou comment des valeurs se corrompent

L’exposé qui suit a une double fin : proposer une réflexion astrologique sur le fonctionnement du grand trigone, et exposer une réflexion politique (au sens large du terme), pour illustrer quelques dérives possibles avec cette configuration très harmonieuse. Pour les lecteurs non astrologues, je précise que les idées développées dans les lignes qui suivent sont bien conformes au symbolisme des astres en cause dans le grand trigone.

En astrologie, les chercheurs ont souligné que la stabilité d’un grand trigone peut confiner à l’inertie : il lui faut des stimulations (carrés, oppositions, en thème natal ou en transit) pour mobiliser les énergies planétaires. Il serait donc plus juste de dire qu’il est facile à vivre, ce qui évoque éventuellement absence de remise en question, passivité, aveuglement, etc.

Observons le grand trigone dans ce thème :

La Lune reflète la lumière du Soleil. L’opinion publique s’identifie. Le Bélier est le signe de la tête, de sorte que l’opinion publique est prompte à s’identifier à un leader énergique (Bélier) et rassembleur (maison XI), plutôt qu’être cette entité affirmée. Chacun reconnaîtra ce personnage du leader énergique maintes fois vu et apprécié en campagne électorale, ou en situation exceptionnelle.

 Le peuple qui a conquis sa liberté (Uranus), souvent dans la violence ou le conflit, a donc le choix aux élections, et « tranche » (Bélier) entre deux partis, deux candidats au deuxième tour, entre la gauche et la droite (Balance à l’opposé).

journauxUranus en Lion indique un génie créatif certain, par toutes sortes d’inventions. Il dénote surtout les contre-pouvoirs, la presse, la liberté d’expression (maison III), l’héritage des Lumières qui marquent la culture.

 Saturne placé en Sagittaire est le significateur du pouvoir politique. En maison VI, Saturne évoque la protection sociale organisée pour les citoyens. Le pouvoir prend en charge la sécurité, mais se montre pointilleux sur le respect des règles et des consignes; il contrôle beaucoup (maison VI).

Le grand trigone de feu représente une opinion publique globalement en phase avec l’autorité politique des dirigeants, avec les cadres qui assurent sa protection. Des contre-pouvoirs assurent leur rôle équilibrant par le débat, l’information, afin de renouveler constamment la vie politique.

Cependant, dans un tel système, une inertie peut naître d’un esprit de consensus qui marque très fortement la vie collective.

 Les notions de systématisation présentes dans ce thème peuvent suggérer une vie politique sclérosée. Pour bon nombre de citoyens, il semble que le débat politique en France évolue peu; il tend à être inexistant dans de nombreux domaines, et les grandes options politiques ne sont pas soumises à débat : Saturne a pris le pas sur Uranus. De même, une désaffection d’une partie non négligeable de la population pour la politique se vérifie depuis de nombreuses années.

  Le lien Lune-Uranus peut suggérer, en outre, qu’on assène parfois à la population des animations médiatiques, plus que de l’information. L’opinion peut même être façonnée par le biais de campagnes, avec des sondages qui mesurent leur impact pour affiner un travail comparable à de la propagande. La « politique » est souvent une sorte de promotion de courants d’idées (Lune-Uranus), à des fins diverses. 

 Le consensus est ainsi obtenu par une direction de l’opinion par les médias (Lune-Uranus), dont les liens avec les autorités politiques sont parfois décelables. Ce phénomène est aussi lié à « la concentration des médias », qui sont détenus par un petit nombre de grands groupes (Uranus-Saturne).

 Enfin, il existe une auto-censure tout à fait nécessaire, mais qui peut être verrouillée par des pressions externes : le « politiquement correct », le terrorisme, etc. 

 Par exemple, les effets du grand trigone ont été apparents avec la loi sur le renseignement votée en France. Cette loi a été mise en place très facilement en 2015, comme résolution d’une crise (comme en 1958), la population y étant même favorable dans sa majorité après les attentats de janvier. Le grand trigone agit donc en douceur dans la restriction des libertés individuelles, et l’instauration d’une surveillance particulièrement renforcée (Saturne-Uranus). Cet aspect indique en effet une opinion publique soucieuse de stabilisation, et qui se veut responsable (Lune-Saturne).

Cependant, « la démocratie n’est jamais acquise » (Alexis de Tocqueville). La responsabilité et le devoir du citoyen dans une démocratie, sont d’être vigilant, sans complaisance, et de cultiver des valeurs vertueuses, pour que la démocratie vive. Les contre-pouvoirs doivent être réels. La presse doit également rester indépendante du pouvoir politique, et libre de toutes les structures assimilables à des pouvoirs. L’année 2015, qui se termine, a été riche (ou pauvre ?) en faits et événements qui nous interrogent sur tous ces sujets.

Ils détruisent leur carte d’électeur

Le transit prolongé de Pluton au carré de la Lune en Bélier (la population qui vote et « choisit ») dans le thème natal de la France montre une tension qui gronde. Par exemple, sur de nombreuses vidéo postées récemment sur internet, des Français détruisent leur carte d’électeur par le feu, en la déchirant ou en la tranchant à l’aide de ciseaux, ce qui est le « geste Bélier » remplaçant le vote. Ils ne veulent plus être « électeurs », mais « citoyens ». Ils réclament une représentation véritable du peuple par les élus, une prise en compte de leurs idées et préoccupations. Sur les vidéo, ils demandent même de pouvoir voter chaque loi par les urnes, comme en Suisse. Ce mouvement populaire spontané devrait interpeller. 

Une compilation de cinq vidéo montrant des citoyens déchirer leur carte électorale permet d’entendre le sens que ces personnes donnent à leur geste : http://www.koreus.com/video/detruire-carte-electeur.html

 * Wikipédia

 Anne L jesuisjecree.com