JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Comparaison entre 1933 et l’époque actuelle

état islamique
troisième reich

Troisième Reich, 30 janvier 1933, 11h00, Berlin

Si l’on compare, à travers le filtre astrologique, l’avènement d’Hitler en Allemagne avec l’époque que nous vivons actuellement, on est frappé par des liens évidents.

Les trois planètes transsaturniennes, les super lentes que sont Uranus, Neptune et Pluton, représentent les faits collectifs ou mondiaux et, sur le plan individuel, les événements qui échappent à notre volonté. Dans cet article, je commenterai donc le climat collectif actuel dénoté par les trois transsaturniennes, et chacun pourra appliquer les notions astrologiques décrites à toutes sortes d’attitudes et de situations dans nos sociétés du monde entier, et en lui-même.

En 1933, Uranus est à 19° du Bélier, au carré de Pluton en Cancer. Neptune est à 9° de la Vierge, conjoint au nœud sud de la Lune.

Aujourd’hui, quatre-vingt-trois ans plus tard, Uranus effectue son retour en Bélier : il a accompli sa révolution autour du Zodiaque.

Depuis trois ans, Pluton est de nouveau au carré d’Uranus : il a donc accompli la moitié de son cycle et se trouve en Capricorne à l’opposé de sa position en Cancer de 1933.

Neptune a aussi effectué la moitié du cycle qui est le sien. Il se situe en Poissons, à l’opposé de sa position de 1933. De plus, il est conjoint au nœud Nord de la Lune du thème de 1933.

Bientôt également, s’effectuera une inversion des nœuds lunaires. Le nœud Sud de la Lune (avec Neptune) transitera à l’opposé du Neptune de 1933, qui sera donc transité par le nœud Nord de la Lune.

Evidemment, des problématiques similaires à celles de 1933, sous des formes très différentes, ressurgissent.

Uranus symbolise des idéologies, évoque des ruptures et, éventuellement, des libérations.

Pluton symbolise la destruction, les changements et les profondes transformations qui s’effectuent de façon conflictuelle. Pluton, ce sont l’ombre et toutes les forces obscures refoulées, qui viennent se présenter à nous …

Le carré entre ces deux astres est évidemment violent et dévastateur, surtout dans des signes cardinaux.

En 1933 comme aujourd’hui, Uranus en Bélier évoque une idéologie potentiellement violente, martiale avec une tonalité barbare car le Bélier accentue l’expression sauvage et intolérante d’Uranus. L’alliance de cet astre et de ce signe évoque aussi des valeurs masculines, qui rappellent l’idéologie nazie, et la guerre qui a suivi.

Pluton en Cancer en 1933 en carré (décroissant, de type « Capricorne ») d’Uranus, et Pluton en Capricorne aujourd’hui, en carré (croissant, de type « Cancer ») d’Uranus, se font écho : ces deux signes et ces deux aspects évoquent les notions de patrie, de territoire, de race, d’identité, de passé, de tradition, de contrainte … Ils s’expriment psychologiquement sur le mode Cancer-Capricorne également, deux signes essentiellement concernés par la sécurité : ils évoquent la vulnérabilité et l’hyper-contrôle exercé pour se protéger, les attitudes régressives et les sentiments d’insuffisance ou de culpabilité, par exemple.

Neptune au nœud sud de la Lune en 1933 suggère des idéaux liés à des courants émotionnels collectifs. Il parle tout autant des liens du nazisme avec des forces plus ou moins spirituelles ou mystiques, que de l’absence de structure mentale pour discriminer la nature de ces forces.

Aujourd’hui, Neptune à l’opposé réactive la question de la spiritualité, et surtout le besoin de se relier aux autres et à un « tout », vécu à travers toutes sortes de valeurs communes.

Il est évidemment difficile – c’est un euphémisme – de contrôler de tels aspects de planètes lentes sur le plan de l’égo, et ils évoquent des changements qui dépassent notre volonté.

Un exemple de thème natal marqué par ces transits

état islamique

Etat islamique, 28 juin 2014, 20h00, Raqqah

Le thème de l’entité Etat islamique contient les configurations mentionnées dans cet article. Elle illustre à peu près tout ce qui apparaît inconscient dans les significations planétaires commentées ci-dessus.

Pluton sur l’Ascendant, maître de X en I (si l’heure est exacte), et Saturne maître de I en X évoquent bien la concrétisation d’une entité qui manifeste des forces de l’ombre, une sorte de dictature implacable dont l’un des objectifs est la destruction d’un adversaire (avec les liens entre la maison I et la maison VII). La Lune -féminine- représente symboliquement cet adversaire. Le carré d’Uranus et de Pluton suggère un déchaînement de violence (avec, de plus, Mars impliqué dans la quadrature). L’aspect de carré révèle en outre qu’elle est fondée sur un contrôle puissant exercé sur des sentiments d’insuffisance, individuels et collectifs, projetés sur d’autres êtres – c’est par exemple la réinstauration d’un « califat », comme par le passé médiéval, qui s’impose dans le monde. Neptune prend ici son sens d’unification et de sacrifice spirituels à travers, par exemple, le meurtre et le suicide …

_______________________________________

En guise de conclusion, je propose de ramener la problématique vers soi, car voir lucidement l’aspiration à une libération ou à la liberté (Uranus), qui est en conflit (carré) avec des énergies ombreuses (Pluton), et réaliser cette quête d’unité, de paix (Neptune) à l’intérieur de nous-même est préférable à l’attitude qui consiste à projeter ces énergies dans le monde extérieur.

tour eiffel

 

« Fluctuat nec mergitur », bon courage à tous mes compatriotes.

Anne L jesuisjecree.com