JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

« Make America great again »

donald-j-trump-1271634_960_720

Comme tous ses prédécesseurs, le nouveau Président des Etats-Unis a prêté serment le 20 janvier à midi, selon un protocole réglé comme du papier à musique (même si, cette fois, il a été difficile de trouver les musiciens :) ).

En jetant un œil sur la carte du Ciel pour voir les énergies du moment, l’importance des questions purement politiques, fiscales, économiques s’impose. Ce moment M d’investiture est le début d’un programme politique…

Cet article m’a donc amenée à approfondir la question des premières mesures prises par le gouvernement de Donald Trump. C’est révélateur : la présidence de Donald Trump apparaît comme une transition politique importante, au-delà du spectacle que le candidat à la mèche orange, ses partisans, ses opposants, ont offert. L’arbre a caché la forêt : un projet politique très volontaire de démantèlement, qui rappelle presque le Brexit en Grande-Bretagne. Du point de vue de l’astrologie, c’est bien l’énergie de la grande configuration Pluton-Jupiter-Uranus actuelle …

 

trump investiture 20 01 17

Investiture de D. Trump, 20 janvier 2017, midi, Washington DC

LES REFORMES

Pluton (les transformations profondes) en Capricorne (les structures) en maison IX (les lois) signe le programme de déconstruction des réformes héritées des prédécesseurs. A priori, ce sera le cas du Clean Air Plan, régulation des émissions de gaz à effet de serre par les centrales électriques. Le retrait de l’Alena, un traité de libre-échange, est également prévu.

Le carré en T Pluton-Jupiter et Uranus touche l’axe VI-XII, concernant la sécurité sociale, la santé et le travail : la première décision de Donald Trump a été un décret préparant l’abrogation de l’Obamacare. (L’Obamacare était une régulation du marché privé des assurances santé, non une Sécurité sociale à la française).

La devise plutonienne du gouvernement américain actuel est « repeal and replace » : abroger et remplacer.

Cette question de l’assurance maladie, comme les thématiques de la santé, de l’écologie, de l’emploi et de l’exclusion occuperont un place importante durant ce mandat.

Avec le carré en T Pluton-Jupiter-Uranus, cette réforme draconienne (Pluton en IX) de l’assurance maladie, trop précipité, pourrait faire perdre à 20 millions d’assurés leur couverture santé (Jupiter-Uranus sur l’axe VI-XII, la protection sociale et la rupture). La planète Saturne (en aspect favorable à Jupiter et Uranus), dans ce contexte, indique qu’on cherche à la maintenir : on réfléchit actuellement au meilleur moyen de démanteler l’Obamacare sans produire de catastrophe. De même, le gouvernement préserve le Medicare, programme d’assurance santé publique destiné au plus de 65 ans (Saturne : les personnes les plus âgées) – Vous voyez comme les valeurs saturniennes sont valorisées en ce moment. En contrepartie, le gouvernement veut faire baisser les prix des médicaments en forçant les laboratoires pharmaceutiques à les négocier avec les services publics (Saturne en VIII sextile Jupiter en VI).

Il prévoit sur la même lancée la réduction des fonds alloués au planning familial dans le but de réduire les infrastructures encadrant l’avortement  …

Toujours avec Pluton en Capricorne en IX, il s’attelle à une réduction de la fiscalité pour les entreprises et les particuliers, à la refonte du code fiscal américain, et à toute une restructuration de l’IRS -les Impôts aux Etats-Unis- dans le sens d’une forte baisse des prélèvements ( maître de IX et de X, Saturne, en VIII : restriction des richesses mises en commun), mais avec comme conséquence une augmentation de la dette fédérale : sur les dix premières années, 3000 milliards de dollars, et 6600 dollards sur 20 ans …

On voit que le programme du gouvernement américain démarre notamment par une réforme budgétaire (Saturne en VIII : les économies) non sans quelques questions problématiques, et avec des objectifs et des implications à long terme (le Capricorne au Milieu-du-Ciel et Saturne imposent le facteur temps).

Toujours sous le carré en T Pluton-Jupiter-Uranus, une autre mesure phare de son début de mandat, qui avait été annoncée par le candidat, est son action contre l’immigration clandestine, par expulsion des sans-papiers, en ciblant ceux qui ont un casier judiciaire. Il est prévu aussi, vous le savez, la construction d’un mur … entre les Etats-Unis et le Mexique, en mettant à contribution le Mexique. Mais le gouvernement mexicain n’a pas l’intention de se joindre à ce projet.

Avec les carrés d’Uranus et de Jupiter à Pluton, certaines des réformes politiques rencontrent une très forte opposition, y compris dans son propre camp (Uranus, maître de XI en XII). Avec ce placement, certains alliés théoriques, de la même classe politique, pourraient s’opposer, ou se désister. Un article de presse m’aide à comprendre la problématique telle qu’elle se présente actuellement : Trump a des adversaires importants dans son propre parti. Le spécialiste S. Alsabbagh (huffingtonpost.fr) parle « d’une guerre civile qui s’ouvre au parti Républicain ». En revanche, je vois aussi, avec Neptune, des soutiens cachés, et des opposants qui peuvent devenir des alliés.

Cette présidence semble conditionnée par des questions complexes et un peu occultes concernant les soutiens. Elle est extrêmement compliquée à gérer pour cette raison. (et difficile à comprendre pour nous qui ne sommes pas dans les coulisses de la politique; des rumeurs ont circulé sur un soutien russe, et il y en a forcément beaucoup d’autres que nous ne connaissons pas).

 

donald-j-trump-1271634_960_720UN GOUVERNEMENT CONSERVATEUR FAVORABLE AUX COUCHES POPULAIRES

Le Milieu-du-Ciel en Capricorne confirme le conservatisme. L’axe Fond-du-Ciel et Milieu-du-Ciel situé sur l’axe Cancer-Capricorne indique le protectionnisme et toutes les mesures pour éviter les délocalisations des entreprises.

Par ailleurs, avec Mars-Saturne en carré, on peut redouter des manifestations proches de l’émeute, assez extrémistes, des conflits importants entre le pouvoir et ses opposants, voire des répressions … La maison VII en Scorpion et Pluton confirment aussi une tension importante pendant la mise en œuvre de réformes.

Saturne, maître de IX en VIII, évoque une politique étrangère isolationniste : les Etats-Unis interviennent le moins possible dans les affaires du monde. La position de Donald Trump est que, de façon générale, les Etats-Unis sont toujours perdants dans leurs interactions avec les autres pays (Saturne en Sagittaire en VIII : la restriction dans le signe de l’étranger, et dans le secteur des dons et richesses partagés). Toutefois, attention, le carré Mars-Saturne, encore, peut indiquer une politique extérieure conflictuelle …

Actuellement, on note une absence de ligne de politique étrangère, ce qui confirme cette notion d’isolationnisme et rappelle que Trump est un entrepreneur; c’est comme s’il avait brigué ce poste de Président pour relancer l’économie, pour être le patron de l’entreprise Etats-Unis.

En effet, Vénus, maîtresse de l’Ascendant Taureau accentue les questions matérielles et financières. Comme elle est située dans le secteur social de la maison XI et en parfait sextile à Pluton en IX, le mandat et ses réformes servent un projet de prospérité : « Make America great again » passe par une économie relancée, et par la richesse. C’est une sorte de pacte (sextile Vénus-Pluton, maîtres de I et de VII) : la prospérité est l’objectif, toutes les mesures sont prises pour atteindre cet objectif, dont la réussite permet d’aplanir (aplanira peut-être) les dissensions politiques. L’idée de relance est forcément intéressante, mais face à ce thème, je ne sais pas si Donald Trump a une vision politique au sens large du terme.

Une forme de transcendance apparaît : la maison IV, et les aspects de la Lune soulignent une attention aux problèmes du peuple, et aux couches plus défavorisées. Il y a aussi un espoir populaire, d’être entendus et de connaître une augmentation du niveau de vie grâce à l’emploi. Ces notions sont très présentes dans le thème et ne doivent pas être sous-estimées. Il y a une attente populaire forte, assez éloignée de l’image habituelle que nous nous faisons des Etats-Unis. Trump semble avoir réveillé -aussi- des idéaux en sommeil. Dans cette optique, les réformes politiques réduisent le chômage, et peut-être certaines difficultés sociales. Avec Neptune en XI, on voit des appuis venant des classes populaires et en raison de mesures dirigées vers ces classes. A partir de la rentrée (septembre-octobre 2017) et en fin d’année, des résultats notables seront communiqués a priori à ce sujet.

J’ai surtout parlé du projet politique, mais j’ajoute rapidement que l’atmosphère du thème est très tendue. Ce ne sera pas du gâteau … Il y a des contrastes importants dans le thème, suggérant une division du peuple, en rapport avec la personnalité et l’approche politique de Donald Trump. Le Soleil inaspecté dans ce thème montre un Président et un gouvernement d’outsiders assez isolés.

Bientôt, Vénus en transit va former un carré à Saturne en maison VIII (le maître du Milieu-du-Ciel). Comme elle va rétrograder, ce carré à Saturne en natal se répétera trois fois, et concernera sans doute des questions financières et/ou féminines, et un mécontentement. Affaire à suivre …

Anne L jesuisjecree.com

source des informations sur les réformes : libération.fr