JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Les ambitions contrariées d’Hillary Clinton

etats-unis

Première dame affirmée lorsque son mari Bill Clinton fut président, elle s’est engagée ensuite seule dans une carrière politique. Elle doit attendre durant les deux mandats de Barack Obama – huit ans-, avant sa victoire aux primaires du parti démocrate, pour voir enfin la réalisation de son ambition de toujours : devenir présidente des Etats-Unis. Elle y croit, ainsi que ses amis politiques; elle se voit gagnante de l’élection de novembre 2016. Pourtant, et malgré les sondages qui prédisaient aussi son élection à la présidence américaine, un vote caché du peuple, et le jeu du suffrage indirect, règle démocratique en vigueur aux Etats-Unis, donnent la victoire à son rival Donald Trump. A 69 ans, la dernière chance d’Hillary Clinton lui passe sous le nez de façon assez cruelle; et il semble bien que ses espoirs de conquérir la Maison Blanche soient définitivement déçus.

L’astrologie permet de mieux comprendre ce genre de traits de la destinée. Le thème natal d’Hillary Clinton indique-t-il ces ambitions contrariées ? Quel sens donne-t-il à sa carrière politique ?

hillary-clinton

Hillary Clinton, 26 octobre 1947, à 8H02, à Chicago

Un ensemble de facteurs restrictifs, effectivement, marquent son thème sur le plan de l’accomplissement de ses objectifs de carrière.

Pluton, maître de son Ascendant Scorpion, en maison IX, est conjoint à Mars et à Saturne dans le signe du Lion. L’astre et le signe indiquent tous les deux le pouvoir : c’est ce que recherche la native. C’est le placement d’une battante, animée d’un esprit de combat et qui cherche à s’élever dès sa jeunesse en effectuant les meilleures études. Cette maison astrologique est aussi liée au monde de la justice : en effet, Hillary Clinton devient une éminente avocate. Cette position fait d’elle aussi une femme brillante intellectuellement, ce qui n’est pas toujours le cas en politique. Toutefois, son activité est davantage liée aux idées et à l’engagement qu’à l’atteinte du sommet de l’Etat , sens de ses planètes situées en IX (les hautes études et les hautes conceptions de l’esprit), et non en X (la carrière).

En effet, le Milieu-du-Ciel (ou maison X) indique plus sûrement, en astrologie, la possibilité d’atteindre certains objectifs. Il est situé, dans le thème natal d’Hillary Clinton, en Vierge, signe qui, sans exclure la réussite -rassurez-vous si vous avez un Milieu-du-Ciel en Vierge !- n’est pas celui qui offre la réussite la plus évidente si l’on vise une très haute fonction ou un prestige social !

La Vierge est un signe de service. Les natifs qui ont ce placement ont souvent, d’ailleurs, un sens du service développé, et quel que soit leur projet professionnel, l’intention de travailler dans certaines conditions, en se mettant au service d’un patron, d’une administration, ou en percevant leur carrière comme un artisanat (etc.). La Vierge en ce sens est un peu l’antithèse du Lion, le signe qui précède, qui est lié à la réussite extériorisée.

Cérès et Mercure peuvent apporter des renseignements supplémentaires.

Cérès est sur la cuspide de la maison VI, confirmant encore l’importance du travail, de l’humilité et du service … Elle est au trigone du Milieu-du-Ciel : c’est un bon placement, qui apporte une réalisation, mais par des efforts pas toujours des plus gratifiants, et en se mettant au service des autres. Cérès est opposée au Soleil -maître du Lion- situé en Scorpion et sur la pointe de la maison XII ! Cet aspect et cette maison forment un ensemble défavorable, en tout cas pour une réussite totale « aux yeux du monde », c’est évident. L’axe VI-XII est parfois un indice de crise ou d’épreuve, et la maison XII peut être un obstacle à la réussite (une certaine réussite), car c’est une maison d’intériorité, qui place un peu en marge de l’activité quotidienne, au moins de façon épisodique !

Cette opposition Soleil-Cérès, bien reliée à l’axe Fond-du-Ciel/Milieu-du-Ciel, montre que la native obtient toutefois une reconnaissance sociale, tout en restant relativement dans l’ombre (de son mari, de certains de ses amis politiques, des projecteurs lors des victoires aux élections, etc.)

La maison XII peut aussi indiquer, parfois, que la native doit oeuvrer de façon cachée, ou au sein de cercles secrets …

Ce placement est à lier au fait, également, qu’Hillary Clinton soit devenue démocrate, alors qu’elle était à l’origine engagée chez les Républicains. L’axe VI-XII, en effet, s’il n’est pas vécu sous forme d’épreuves personnelles, prend son sens dans l’intérêt que le natif développe pour les problématiques sociales, les classes défavorisées, les inégalités. C’est bien le cas : comme Première dame de l’Arkansas, Hillary Clinton cofonde l’association de soutien des enfants et des familles. Elle est aussi membre des comités directeurs des hôpitaux pour enfants (les hôpitaux, comme lieux de retrait, sont représentés symboliquement par la maison XII).

De même, lorsqu’il est président des Etats-Unis, Bill Clinton nomme son épouse dans le groupe de conseillers de la Maison-Blanche chargés de réfléchir aux réformes du système de santé (symbolisé par les maisons VI et XII; les planètes en maison IX signifient les réformes).

Au cours de sa carrière, Hillary Clinton se consacre au droit des femmes et des enfants. Elle oeuvre également à la sensibilisation aux problèmes de santé, défend un projet d’extension de l’assurance maladie dans son pays, et s’intéresse même au système des allocations familiales et au système éducatif français. Avec son mari, elle fonde ensuite, en 1997, la Fondation Clinton, une œuvre caritative luttant contre la pauvreté, le réchauffement climatique, ou encore pour l’accès aux médicaments.*

L’essentiel de la carrière politique d’Hillary Clinton réside, astrologiquement, dans ces oeuvres-là. Le Milieu-du-Ciel en Vierge la destinait à une carrière qui prend son sens dans un travail auprès des personnes dans le besoin, par une préoccupation pour les systèmes d’assurance sociale, et les soins médicaux. Le Soleil et Cérès sur l’axe VI-XII, dans cette optique, assurent un accomplissement et une reconnaissance concernant surtout ces services rendus à la collectivité, et à la population.

Il semble donc que le parcours d’Hillary Clinton polit certaines de ses ambitions au cours de sa vie. Il fait évoluer ses idées plus à gauche. Il dirige la native vers une humilité personnelle, des motivations Lion aux accomplissements Vierge.

Par ailleurs, Mercure, le maître traditionnel de la Vierge, est en position délicate sur la cuspide (la pointe) de l’Ascendant : il est rétrograde et conjoint au noeud sud de la Lune, au carré du trio Mars-Pluton-Saturne en maison IX ! L’autre significateur de la carrière est donc dans un lieu karmique (le noeud sud de la Lune); et sa rétrogradation indique que Mercure est en phase de révision et d’intériorisation, ce qui ne favorise pas la réussite éclatante que la native espérait sans doute dans sa carrière. De plus, le carré de Saturne (entre autres), carré aux noeuds lunaires aussi, signale un poids qui pèse à la fois sur les possibilités d’expression et sur le destin. Ce positionnement apparaît vraiment fonctionner comme un empêchement …

Pour tenter d’expliquer ce barrage saturnien, on peut ajouter qu’il y a aussi dans ce placement (Mercure-Saturne et nœuds lunaires) une notion de dévalorisation de soi sur (ou par) le plan intellectuel. On sait qu’Hillary Clinton jeune apparaissait comme une « intello coincée » auprès d’un homme, son mari, beaucoup plus séduisant pour le public. Cette problématique a pu poursuivre la candidate aux élections.

Ce placement est aussi à mettre en lien avec une rigueur idéologique importante (Saturne est en IX, la maison de la philosophie), en dépit des idées ouvertement progressistes … Un oeil sur la biographie d’Hillary Clinton révèle qu’elle est très pieuse, et apparaît sévère. Elle s’est fabriquée une image plus décontractée, chaleureuse et ouverte d’esprit, mais les certitudes personnelles et le puritanisme, assurément, sont importants. Ceci peut avoir influé sur le scrutin, et peut-être le destin de la native reflète-t-il une communication ou des convictions parfois figées (?)

Le carré de Vénus en XII à Mars, Pluton et Saturne révèle aussi une frustration en tant que femme, et des blessures plus importantes qu’on ne le supposerait sur le plan affectif. Hillary Clinton a par exemple apporté son soutien à son mari, cachant certaines problématiques privées pour se protéger du monde des média et de la politique lors de la fameuse affaire Monica Levinsky, qui fut certainement symptomatique de leurs relations de couple.

Ces données astrologiques expliquent sans doute aussi qu’Hillary Clinton soit perçue aux Etats-Unis comme une froide ambitieuse; des sentiments de « manques personnels » contribuent à fortifier cette ambition, même inconsciemment.

etats-unisLe Milieu-du-Ciel en Vierge restreignait un peu la possibilité de votes massifs, et l’image sociale, quand elle est marquée par ce signe, n’est pas particulièrement charismatique dans une grande élection populaire. En effet, comme on s’en doutait en étudiant son thème, la popularité d’Hillary Clinton est mitigée aux Etats-Unis, car elle est issue d’un milieu assez aisé et intellectuel, ce qui limite un peu les suffrages, juste assez pour barrer le chemin vers la réalisation des objectifs ultimes de la native …

Ce qui, dans le thème d’Hillary Clinton, laisse supposer qu’elle n’aurait pas forcément été la Présidente providentielle qu’on pourrait imaginer, ce sont le carré Mercure-Saturne (et les maisons impliquées), qui indique peu de tolérance sur le plan idéologique, ce qui pouvait réserver quelques surprises, et la conjonction Mars-Pluton-Saturne en IX qui n’augurait rien de bon dans le domaine de la politique extérieure, et donc des relations internationales, ce qui ne favorisait pas du tout la paix dans le monde !

Une partie de la population des Etats-Unis, un pays lui aussi en crise, semble ressentir une certaine saturation pour l’élite et « l’establishment » que représente Hillary Clinton, d’autant que, comme quasiment tous les politiques en France, elle est en politique depuis longtemps. Certes, elle a une expérience – que Donald Trump n’a absolument pas ! – mais les gens des classes moyennes et des classes ouvrières, lors de l’élection du Président en novembre 2016, ont voulu, justement, sanctionner ces élites en place, aux attitudes parfois très suffisantes, influencées par des lobbies, impliquées dans des scandales ou servant diverses causes qui manquent de visibilité… Une partie du peuple s’est davantage identifiée au personnage spectaculaire de Donald Trump, très riche et même milliardaire, un « winner » en qui ils placent leurs espoirs, plus « chaleureux » et aussi … populiste, outrageux.

Les électeurs américains n’avaient guère de choix très diversifié, et même s’ils ont voté plus massivement pour Hillary Clinton en nombre de voix, le système de suffrage indirect a impliqué la victoire de Donald Trump, et l’onde de choc que l’on sait …

*source : Wikipédia

Anne L jesuisjecree.com