JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’engagement écologiste (4) : Bob Hunter

Bob Hunter, 13 octobre 1941, 13h00, Winnipeg (Canada)
Bob Hunter, 13 octobre 1941, 13h00, Winnipeg (Canada)

Bob Hunter, 13 octobre 1941, 13h00, Winnipeg (Canada)

.Lien vers l’article numéro 3 sur l’engagement écologiste (Nicolas Hulot)

Bob Hunter (Robert Lorne Hunter) est un des membres fondateurs de l’organisation de protection de l’environnement Greenpeace, en 1971, à Vancouver.

En septembre 1971, un groupe d’une douzaine de militants nord-américains pacifistes et écologistes embarquent à bord d’un bateau de pêche pour protester contre des essais nucléaires américains sur l’île d’Amchitka, en Alaska. Ils se placent sur la zone des essais pour les empêcher.

Cette action marque le public du monde entier et atteint son but puisqu’en 1972, les Etats-Unis renoncent officiellement aux essais nucléaires atmosphériques. L’association prend en 1972 le nom de « Greenpeace » – termes choisis pour illustrer ses valeurs écologistes et pacifistes –  et acquiert une dimension internationale en 1979.

Bob Hunter fit partie de la première expédition contre les essais nucléaires en Alaska, et fut le premier président de l’organisation, jusqu’en 1981, date à laquelle il quitta sa fonction, et se consacra au journalisme et à l’écriture, tout en continuant de militer pour Greenpeace.

Il est l’inventeur du nom « Rainbow warrior » – guerrier de l’arc-en-ciel- pour décrire l’action des militants de Greenpeace, et pour nommer le navire de l’organisation.

Le militantisme de Bob Hunter est de prime abord décelable dans le très énergique carré en T, formé par l’opposition Soleil-Mars et le carré de la Lune à ces deux astres – la Lune représente le public, qui joue un rôle important dans l’action militante du groupe. Cette configuration activiste à souhait présente en outre un Soleil en Balance en IX face à un Mars en Bélier en III, les idéaux pacifistes (le Soleil dans le signe de l’équité, et dans la maison de la philosophie) et l’action concrète (Mars en Bélier). Cette opposition signe autant un refus de la violence, un antimilitarisme (Soleil Balance contre Mars) qu’un combat contre l’autorité et le pouvoir (Mars Bélier contre le Soleil).

L’action met au grand jour certaines réalités dérangeantes et peu connues du public : le Soleil, maître de la maison VIII, est culminant, tandis que Pluton est en Lion.

Les astres de cette configuration en T sont tous interceptés – aucune maison ne débute dans les signes occupés par ces planètes. Le Soleil et la Lune s’expriment donc à travers Mercure (pointes des maisons IX et VII en Vierge et Gémeaux), et Mars par l’entremise de Neptune (pointe de III en Poissons) : ces symboles rappellent les voyages sur l’eau des militants de Greenpeace. D’autre part, ils donnent des clés d’expression au natif qui possède ce carré en T très spontané et émotionnel : Mercure ancre en effet celle-ci dans l’analyse intellectuelle (et scientifique, peut-être), et dans le journalisme ou l’écriture. Neptune subordonne le combat à un idéal généreux – d’où le nom de combattant de l’arc-en-ciel.

La carrière journalistique et l’écriture sont marquées par le maître de maison I, Jupiter, en Gémeaux et en maison VI, de même avec la maison II en Gémeaux dont le maître Mercure se trouve au Milieu du Ciel en Scorpion; ce signe accentue le caractère assez dissident du journaliste, qui remet en question et dénonce; ce journaliste se positionne en spécialiste, et il est connu pour ses idées écologistes – maison IX en Vierge, avec le maître de IX en X.

Dans ce combat, la valeur Sagittaire-Jupiter du thème a une importance non négligeable : non seulement Jupiter en trigone du Soleil, et en sextile de Mars, joue son rôle expansif, enthousiaste, voire aventureux, et favorise le succès des actions du militant avec son groupe d’amis, mais, de plus, l’Ascendant Sagittaire et son maître donnent à la personnalité suffisamment de sens du respect des formes légales, et ils promettent une légitimité sociale. Ainsi, l’action militante a pu réussir, puis se muer en une organisation officielle -que Bob Hunter dirigea- et ensuite atteindre une dimension internationale. Bob Hunter, certes, n’est pas son unique fondateur, mais son thème reflète quand même une dynamique qui nous éclaire sur la naissance et le développement de cette organisation. Enfin, le Sagittaire marque également la conviction dans le sens profond du combat mené par le natif, un sens qui est aussi transmis dans la société.

La conjonction Saturne-Uranus confirme la volonté de changer un système établi, et la création (maison V) d’une organisation non (Uranus)  gouvernementale (Saturne), dont la vocation écologiste est signée par le Taureau, par son sextile à Pluton, et son trigone à Neptune en Vierge. Cet astre -Neptune- rappelle les actions pour sauver les animaux. Il évoque aussi, par sa place en maison VIII de la destruction, l’affaire hautement scandaleuse du Rainbow Warrior en 1985 – ce navire fut coulé par la France, et le thème de Bob Hunter en porte une marque.

Nous voyons que le thème astral décrit non seulement la psychologie (qui n’est pas développée dans les articles sur l’engagement écologiste), mais également des faits qui font partie de la légende aussi bien personnelle que collective.

.
Greenpeace et les dernières campagnes de l’organisation :
http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/

.
Rappel succinct de l’affaire du Rainbow Warrior en vidéo (2005) :

http://www.ina.fr/video/2873227001023

.
Lien vers l’article numéro 5 sur l’engagement écologiste (Théodore Monod)
Anne L.jesuisjecree.com