JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Le déclassement de Pluton en 2006

pluton-1315109_960_720
pluton-1315109_960_720

Pluton (crédit photo : Pixabay)

En 2006, Pluton a été relégué au rang de « planète naine », un simple objet parmi tant d’autres de la ceinture de Kuiper. Retour sur cet événement, avec quelques réflexions sur le contexte astral si particulier des années 2006-2007.

Depuis 2006, on le sait, Pluton n’est plus considéré comme une planète par les scientifiques, en raison de certaines caractéristiques -son orbite, sa masse, sa force gravitationnelle.

Après la découverte d’autres objets formant la ceinture de Kuiper, au-delà de l’orbite de Neptune, les scientifiques ont été amenés à reformuler leur définition d’une planète. Ils ont créé une nouvelle catégorie, celle des « planètes naines » : celles-ci n’ont pas aggloméré, ni repoussé, les corps qui se trouvent autour d’elles, leur force gravitationnelle n’étant pas suffisante, contrairement aux planètes.

Tous les autres objets du système solaire sont appelés des « petits corps». Les « objets épars » se situent au-delà de la ceinture de Kuiper.

La nouvelle du déclassement de Pluton, qui n’est plus qu’un objet mineur selon les scientifiques, a ému les astrologues. A ma connaissance, tous ont néanmoins continué à le prendre en compte dans leurs thèmes ensuite. Evidemment, les astrologues perçoivent tous le principe plutonien dans les thèmes natals, ou lors des transits (etc.) Cette planète, d’un diamètre plus petit que celui de la Lune, située à des milliers de millions de kilomètres de la Terre, est néanmoins d’une puissance indéniable …

Comme c’est le cas pour toutes les planètes et astéroïdes, la découverte de Pluton indique que l’humanité est prête à intégrer progressivement le principe qu’il représente. En ce qui concerne Pluton, il s’agit de transcender les racines de l’humanité.

La rétrogradation de Pluton au rang de « planète naine » pourrait être interprétée symboliquement. Ecarter Pluton du système solaire, c’est peut-être repousser, refouler le principe qu’il représente (?), et chacun sait qu’une planète, à plus forte raison Pluton, se manifeste de façon d’autant plus inconsciente qu’on refuse son expression. A ce sujet, l’étude du thème du « tueur de Pluton », d’un des astronomes qui ont déclassé Pluton apporte quelques indices sur ce processus de refoulement …

Le déclassement de Pluton

pluton planète naine

Déclassement de Pluton, 24 août 2006, 13h30, Prague

Lorsque les scientifiques ont pris la décision de rétrograder Pluton, le 24 août 2006, Pluton transitait le Sagittaire, le signe des conceptions supérieures. L’Ascendant était placé en Scorpion. Ce signe est en analogie avec Pluton, et souvent considéré comme son domicile. En outre, le Scorpion est le signe de son périhélie, la période durant laquelle la planète est au plus près du Soleil, et apparaît plus rapide.

Les deux maîtres du Scorpion -Mars et Pluton, respectivement placés en Vierge et en Sagittaire- forment un carré. Mars est à proximité du Noeud sud de la Lune, auquel est conjointe la Lune noire. Globalement, ces données évoquent une violence qui prend un sens karmique, et un effet « table rase » propre au principe plutonien.

Comme Pluton est considéré comme l’octave supérieur de Mars, ces données semblent suggérer globalement un conflit entre les forces d’action personnelles (au niveau de l’ego), et la volonté collective, ou transpersonnelle (Pluton). La Vierge (signe de Mars) évoque une analyse précise, un contrôle et une rationalité. Le Sagittaire (où transite Pluton) suggère au contraire une synthèse. On peut voir dans ce carré un conflit entre le mental analytique (Vierge) et le mental supérieur (Sagittaire).

Le nœud nord de la Lune situé en Poissons suggère de lâcher prise. Les Poissons indiquent aussi la possibilité d’atteindre une perception non mentale, intuitive, un univers riche de correspondances …

Une autre donnée paraît justement essentielle pour évoquer cet événement : Pluton, lors de sa rétrogradation au rang de planète naine, se trouvait dans le troisième décan du Sagittaire. Il était en phase de rétrogradation, à proximité du degré relié au centre galactique. Pluton a en effet transité ce point durant les années 2006 et 2007, un transit majeur qui a lieu tous les 248 ans.

Notre système solaire et toutes les étoiles sont en orbite autour du centre galactique, une révolution qui s’effectue en 226 millions d’années. L’énergie du système solaire provient d’ailleurs de ce centre, nommé Sagittarius A (ou Sagittaire A) par les scientifiques. C’est un trou noir supermassif qui aurait 4 millions de masses solaires ! La connexion de Pluton avec le centre de la Voie Lactée, donc au-delà du système solaire, prend en astrologie une signification hautement spirituelle.

D’un point de vue symbolique, le déclassement de Pluton indique éventuellement un refoulement du principe plutonien, mais la synchronicité entre le déclassement de cette planète et son transit bientôt exact sur le centre galactique a peut-être une signification plus occulte et spirituelle … Elle tend peut-être à renforcer le caractère transcendant et global du pouvoir plutonien sur le système solaire (?), puisque Pluton se trouve dans la ceinture de Kuiper. Les transits lors du déclassement de Pluton, par exemple, indiquaient, pour l’humanité entière, un alignement spirituel qui passait par un déconditionnement concernant les désirs, et les actes qui tendent à une affirmation de l’ego (Mars au nœud sud de la Lune).

Anne L jesuisjecree.com