JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

La maison V dans le thème de grands couturiers (1)

paco rabane image

  La maison V est le secteur des amours, des créations, des récréations, des enfants, de l’éducation, des spéculations.

  Maison de la procréation, elle évoque ce qui constitue le prolongement de nous-même, le don généreux d’amour et de créativité qui nous apporte en retour la joie du coeur, mais aussi une reconnaissance qui entretient l’amour-propre.

Dans cet article, nous laisserons parler la maison V dans le thème astral de différents grands couturiers, pour étudier leur créativité.

 

Gabrielle Chanel, 19 août 1883, 16h00, Saumur

Gabrielle Chanel, 19 août 1883, 16h00, Saumur

Coco Chanel 

     La pointe de la maison V dans le signe du Taureau montre que la native vit de ses créations – dans un thème, la maison qui a sa cuspide en Taureau a souvent une valeur rémunératrice. Vénus, maîtresse du Taureau, en VIII signale, de plus, le crédit, l’argent prêté par des tiers pour développer son activité.

Le Taureau est aussi le signe de la persévérance, nécessaire à la jeune créatrice. Signe vénusien, il est aussi artiste et sensuel, donc lié aux matières, aux tissus, aux parfums…

Vénus, maîtresse de la maison V, est en Lion, signe de la créativité : Coco Chanel, jeune, fut attirée par le music-hall, ce qui correspond bien à ces valeurs Taureau-Lion : le chant, le spectacle. La parure aussi est spectacle, et le Lion marque le luxe, l’élégance, le chic, l’amour des bijoux. Il évoque aussi le succès des créations qui sont remarquées, admirées, deviennent célèbres. 

Le style Chanel semble toutefois davantage marqué par le second signe dans lequel la maison V s’étend : les Gémeaux lui donnent en effet son caractère androgyne et sobre – vêtements en jersey, taille libérée, coupes près du corps, cheveux courts. Ils décrivent une femme à la morphologie mince, d’allure intellectuelle et indépendante. Les modèles aux lignes épurées parfois inspirés des tenues de tennis ou de golf permettent le mouvement en toute liberté, ce qui évoque encore les aériens Gémeaux.

Pluton, maître de XI situé en maison V, indique que les visions, les projets (XI) de la créatrice se réalisent. Pluton, on ne le souligne pas assez, est une planète créatrice. Assurant le renouvellement constant du génie, elle montre aussi la capacité du créateur à recycler des tissus, à réemployer objets et vêtements, en les détournant de leur fonction première pour proposer une nouvelle création (La flasque de vodka des soldats russes a par exemple inspiré le flacon de parfum Chanel n°5).

Chiron en maison V réalise des créations originales. C’est sans doute inspirée par Chiron que Coco Chanel a déclaré cette phrase devenue célèbre : « La mode se démode. Le style, jamais. » On dit souvent de cet astéroïde Chiron, situé entre Saturne et Uranus, qu’il est le moyen de passer de la tradition à la nouveauté sans rien détruire, parce qu’il est en marge, indépendant.

Coco Chanel

Coco Chanel

Saturne en maison V renforce le style intellectuel, les lignes nettes, l’absence de fioritures. Avec Pluton, il raréfie l’emploi de la couleur : noir, blanc, beige sont les dominantes des collections. La fameuse « petite robe noire » est née de cet esprit aussi.

Le carré en T de Saturne à la Lune en Poissons et à Mercure en Vierge révèle aussi une féminité blessée, une tendance à trop rationnaliser et à museler ses émotions. La créativité, on le sait, n’est pas étrangère aux souffrances intimes, au contraire.

Saturne – souvent vu sec et stérilisant- est aussi une force de concrétisation, et avec ce carré en T, il permet de bâtir une carrière dans le domaine de la couture par une discipline de la sensibilité, l’inspiration (Lune Poissons), associées au travail, à l’habileté technique et la précision (Mercure Vierge).

Le point opposé à Saturne, en Sagittaire-XI, indique une voie de résolution à la tension induite par le carré en T : il évoque les soutiens qui ont permis à Coco Chanel d’évoluer, l’accès à la popularité. Il montre aussi l’intégration par la native, dans ses propres créations, des aspirations qu’elle perçoit chez les femmes. La créativité va à la rencontre des autres, devient par là plus impersonnelle, donnée à la collectivité qui la valide et se l’approprie. En somme, le créateur se détache de sa création pour qu’elle puisse exister. 

 Dans les années 50, après des années de retrait, Coco Chanel revient et propose une collection qui déplaît.  Durant cette période, par exemple, la dynamique du carré en T semble à l’oeuvre, et l’alchimie opérant de la maison V à la maison XI aussi : à la suite de cet échec, elle parvient -et comment !- à toucher le public en créant notamment le mythique tailleur en tweed qui enchante les femmes, et ce, depuis des générations … Neptune à proximité de la pointe de maison V confère à la créatrice de mode la capacité de capter intuitivement les courants collectifs, ce qui permet de proposer des créations dans l’air du temps. Saturne les pérennise.

.

Quelques images du style des créations de Coco Chanel (Bashny.net)

http://bashny.net/t/en/93836


 

 

Alexander McQueen (Lee), 17 mars 1969, 22h45, Lewisham

Alexander McQueen (Lee), 17 mars 1969, 22h45, Lewisham

Alexander McQueen   Alexander McQueen est né quelques heures avant la Nouvelle Lune, au plus fin des derniers croissants, en maison V, dans le signe des Poissons. Le duo Lune-Soleil est au trigone de Neptune (maître des Poissons et de la maison), situé en Scorpion en maison I. Une plasticité psychique, une impressionnante sensibilité se dégagent de cette combinaison aquatique, et évoquent l’inspiration, la créativité et une médiumnité. Le sens du raffinement et de l’esthétisme est grand.

Comme la phase lunaire ultime, les Poissons, douzième signe, évoquent l’extrême lassitude de la fin de cycle. Sur le plan créatif, la maturité est grande. Des observateurs ont dit devant les dernières collections d’Alexander McQueen qu’il n’était peut-être plus question de couture, mais d’Art… Son thème le confirme.

La Lune et le Soleil, maîtres de IX et de X montrent le rêve qui inspire la création – Alexander McQueen est un voyant et un véritable visionnaire. Ils indiquent aussi une carrière dans la mode, avec une aptitude remarquable pour le spectacle et le spectaculaire, qui est visualisé avant sa réalisation. Le Milieu du Ciel en Lion et le Soleil en maison V montrent un rayonnement, et une puissance créatrice toute en générosité. Les Poissons ajoutent la note d’inspiration, de mystère voire de chaos aux créations. Ces créations constituent une sublimation pour leur créateur.

2008

création d’Alexander McQueen en 2008

Le duo Lune-Soleil est en opposition avec plusieurs « poids lourds » en maison XI : la Lune est en opposition exacte avec Pluton en Vierge. Le Soleil est en opposition dissociée avec une étroite conjonction Jupiter-Uranus en Balance. La sensibilité du natif est tourmentée. Les Poissons marqués de façon dysharmonieuse signalent, pour le pire et le meilleur, une grande perméabilité à l’entourage, et des comportements de fuite dans la drogue ou l’alcool, par exemple.

Avec l’Ascendant Scorpion, l’inspiration est sombre, souterraine, fantasmagorique; certaines collections d’Alexander McQueen se rapprochent de l’atmosphère des tableaux de Jérôme Bosch. De plus, Alexander McQueen crée de façon instinctive et a un fort besoin de transmettre au public ses visions secrètes et ténébreuses (maître de I en XI); les dysharmonies plutoniennes évoquent le sens du morbide et une destructivité. Les oppositions de Jupiter et Uranus qui viennent s’ajouter indiquent des excès, de l’impulsivité, de l’excentricité, des idées fixes. Le déséquilibre guette … 

Le Noeud Nord de la Lune en Bélier en maison V invite le natif à exprimer son art, en se dégageant du collectif (Noeud Sud en Balance en XI), des conventions (Jupiter), à s’affirmer avec audace dans une création, à être entreprenant et pionnier. Le Bélier -avec le Scorpion- donnent aussi les accents racés et « rock » des collections d’Alexander McQueen. Cependant, la conjonction Jupiter-Uranus au Noeud sud de la Lune favorise la tendance à la démesure, la mégalomanie, une volonté de se singulariser radicale et assez violente. Le risque de déséquilibre existe, mais Neptune en maison I vient insuffler subtilité, créativité, accorde un monde intérieur inspiré.

création Alexander McQueen, 2010

création Alexander McQueen, 2010

Chiron en maison V accentue la singularité de ce créateur hors norme. Alexander McQueen affronte une blessure en créant, car la création élève son état mental et ses pensées.

Si ce « guérisseur blessé » (Chiron) venait guider les autres, ce serait pour leur apprendre à exprimer véritablement leur propre créativité. Ce couturier appartient à l’archétype de l’artiste génial et autodestructeur.

Des valeurs neptuniennes aussi puissantes appellent certainement une ouverture spirituelle qui aurait (eu) une influence équilibrante.

 

 

.

Quelques images des créations d’Alexander McQueen (France TV info) :

http://culturebox.francetvinfo.fr/tendances/mode/un-voyage-en-images-dans-lunivers-torture-et-captivant-dalexander-mcqueen-134261


 

Paco Rabanne, 18 février 1934, II h 45, Pasaia

Paco Rabanne, 18 février 1934, II h 45, Pasaia

Paco Rabanne  Dans le thème de Paco Rabanne, la maison V en Vierge met l’accent sur le travail du couturier.

Je nommerais volontiers ce créateur un « artisan » et un « designer ». Cette position dénote précision, sens du détail, technicité, suggère une création épurée et même chaste -ce qui n’exclut aucunement la sensualité.

Mercure, le maître, se trouve en maison X en Poissons : les créations sont à l’origine de la renommée et de la carrière placées sous le signe de l’inspiration neptunienne.

Jupiter en Balance en maison V promet une réussite dans le domaine du luxe et indique une créativité récompensée officiellement, des honneurs.

Ce Jupiter s’oppose à une conjonction Uranus-Lune en Bélier en XI. Uranus-Lune parlent de la vie sociale et de la clientèle. Mais, surtout,  avec ce duo, la création prend une tonalité quelque peu explosive.

  Sur le plan du style, Jupiter Balance évoque des thématiques consensuelles ou conformistes, qui prennent, face à la conjonction Uranus-Lune en Bélier, révoltée, moderne et futuriste, une forme pour le moins anticonformiste : le créateur joue sur la provocation en détournant les codes sociaux, les valeurs bourgeoises. Des robes de mariée (Jupiter Balance) sont confectionnées dans des matériaux tels que le plastique, le rhodoïd … et dans des formes géométriques (Saturne au Milieu du Ciel de cet architecte y est pour quelquechose). La collection de 1966 se nomme « Douze robes expérimentales et importables en matériaux contemporains » ! Cette opposition est prise dans un carré en T, avec Pluton en II en Cancer : les créations de Paco Rabanne font scandale et ont un retentissement sulfureux dans le public.

  Il poursuit son entreprise de « type Uranus-Bélier », avec des vêtements qui ne sont pas cousus, mais dont les pièces sont assemblées avec des anneaux métalliques, ou bien encore au chalumeau. Il crée des robes en métal, ou en cotte de maille à partir de 1967, puis des robes en papier, vendues en sachets, et qui se jettent après emploi. Nous voyons que ce qui intéresse le créateur avant tout, ce sont les matériaux, de même que les techniques (la Vierge en pointe de V) : il propose en effet des vêtements moulés, ou bien encore en jersey d’aluminium, de la fourrure tricotée, ou une robe en disques laser dans les années 80. De même, la femme chez Paco Rabanne est énergique. Elle se marie, mais reste une sorte de guerrière, une amazone.

paco rabane imageAvec cette opposition entre Jupiter et Uranus-Lune, la popularité et la carrière connaissent des remous : Paco Rabanne a lancé des collections masculines (Bélier), puis a quitté la haute couture pour le prêt-à-porter (Jupiter Balance) et lance des parfums qui connaissent un grand succès.

Le carré en T trouve une solution en Capricorne en VIII. Paco Rabanne a certainement dû construire en investissant, en recyclant, en rénovant continuellement.

Dans son thème, les maisons V et XI sont interceptées en Balance-Bélier. Cela montre un « travail » de toute une vie sur la création, tant sur le processus lui-même, la projection de soi dans la création, que sur la réception de l’oeuvre par autrui, avec une démarche audacieuse et provocatrice (Uranus et le Bélier), comme proposition artistique destinée au public.

Il y a aussi un conflit entre les valeurs bourgeoises et l’anticonformisme, très typique de l’atmosphère de la fin des années 60 et des années 70 et, probablement, pour le créateur, un dilemme entre l’affirmation de soi, de façon insolite ou provocatrice, et la volonté d’obtenir l’adhésion sociale.

.

Quelques images des créations de Paco Rabanne :

https://arzadesign.wordpress.com/2014/02/16/la-robe-en-metal-de-paco-rabanne/

.

Lien vers la seconde partie de cet article :
http://jesuisjecree.com/la-maison-v-dans-le-theme-de-grands-couturiers-2/

Anne L. jesuisjecree.com