JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

La colère

cats-30721_960_720

Quand on est « hors de soi », « hors des gonds », « furibond », « furax » ou « furibard », c’est qu’on est en colère …

La colère est en quelque sorte le produit dégradé du désir, qui, l’un comme l’autre, sont représentés par Mars, en astrologie. Mieux comprendre la colère est indispensable, et travailler sur nos accès d’agressivité est possible … Mars en effet est le fauteur de karma par excellence ! 

Enfin, l’analyse (très sommaire) d’un conflit entre le comédien Omar Sy et le journaliste Eric Zemmour montre une expression de la colère ordinaire.

cats-30721_960_720

crédit photo : Pixabay

La colère est un état, et un signal : elle nous indique que ne parvenons pas à gérer nos émotions.

En colère, nous sommes en réaction; nous sommes donc en état de faiblesse, car la situation que nous vivons réactive en nous-même une blessure non « cicatrisée ».

En général, la colère naît de notre interprétation précipitée ou erronée de la situation, ou des intentions d’une personne, ou d’un groupe, contre lesquels nous nous irritons.

Il est souhaitable, de ce fait, de communiquer avec l’autre, mais vouloir « s’expliquer » sous l’emprise de la colère risque fort d’envenimer le conflit  …

« La colère est une haine passagère,

la haine est une colère suivie. »

(C. Pinot Duclos)

Pour calmer la colère, il est important de se relaxer. Plus généralement, pour atténuer nos accès de colère, les principes de base sont de mener une vie saine -et tant-pis si cela paraît simpliste : faire de l’exercice physique, manger une alimentation variée -et beaucoup de légumes-, boire de l’eau, se détendre, se distraire, bien dormir, s’aérer … La pratique régulière de la méditation est certainement la plus efficace des « thérapies ».

 On peut chercher à comprendre ce qui, précisément, nous met en colère dans la situation que nous vivons.

  • La colère provient toujours d’une impatience et d’une frustration, d’un sentiment d’impuissance avec parfois, un besoin de garder le contrôle.
  • Cette frustration est une difficulté à obtenir ce que nous souhaitons, à nous réaliser, à nous faire entendre, à nous faire reconnaître, etc. Là est la blessure …

L’éducation que nous avons reçue, et notre auto-apprentissage tout au long de la vie, influencent notre intelligence émotionnelle.

Les spécialistes expliquent les deux écueils à éviter : d’une part, une éducation qui autorise les cris, les menaces, les coups, et d’autre part, une éducation qui ignore ou minimise les émotions de l’enfant, ou interdit la manifestation de sentiments qui sont considérés comme « laids », « mauvais », etc. Dans ces deux cas, l’agressivité est renforcée : dans le premier, on autorise le défoulement et la violence sans limites. Dans le second, un stress s’accumule, des troubles de l’humeur apparaissent, et parfois les sentiments explosent d’autant plus fort qu’ils ont été réprimés, refoulés.

lotus-1700557_960_720

crédit photo : Pixabay

« La colère est toujours proportionnelle au désir. »

(Osho Rajneesh)

Dans The Sword and the lotus, Osho Rajneesh explique l’origine de la colère : notre désir pour quelque chose a été contré par quelqu’un; il nous a empêché d’obtenir ce que nous désirions. Cette énergie contrariée, cette frustration, s’est transformée en colère.

Plusieurs philosophies d’Extrême-Orient considèrent d’ailleurs que le désir est à l’origine de toutes nos souffrances.

Osho Rajneesh suggère, pour apaiser la colère, de prendre de la distance avec nos désirs : 

« Dans la vie, rappelez-vous une chose; ne désirez jamais quelque chose si intensément que cela devienne une question de vie ou de mort. Soyez un peu enjoué. »

« Je ne dis pas : ne désirez pas; cela deviendrait alors une répression en vous. Je dis plutôt : désirez, mais laissez votre désir être enjoué. Si vous pouvez réaliser votre désir, parfait; si vous ne pouvez pas le réaliser, peut-être n’était-ce pas le bon moment; on verra la prochaine fois. Apprenez quelque chose de l’art du joueur. »

En effet, la colère, dont on se décharge sur quelqu’un, est l’expression d’une frustration intense, aussi puissante que notre identification au désir et à l’objet de notre désir :

« Nous devenons si identifiés avec le désir qu’ensuite, lorsqu’il est stoppé ou empêché, notre propre énergie devient feu; elle nous brûle et dans cet état de presque folie, nous sommes capables de n’importe quoi dont nous allons ensuite nous repentir. Cela peut créer une série d’événements dans lesquels toute votre vie peut s’empêtrer, c’est pour cette raison que depuis des milliers d’années, ils répètent: ‘Devenez sans désir’. »

La sagesse réside dans ce détachement, et également dans le sens de l’humour : ne pas trop prendre les choses au sérieux, ne pas se prendre soi-même trop au sérieux  … Osho ajoute : « Ne prenez pas les désirs très au sérieux; ne prenez rien au sérieux. », et il suggère d'[apprendre à] « être le même dans la réussite et dans l’échec. » …

Le mécanisme de la colère suppose le jeu de différents principes planétaires de notre thème astrologique. Cependant, la description synthétique d’Osho Rajneesh renvoie clairement au symbole Mars et, par analogie, au signe du Bélier, à l’élément feu, au mode cardinal. C’est du côté de Mars que l’agressivité que nous portons tous en nous-même se manifeste principalement.

La comparaison des thèmes natals (ou synastrie) d’Eric Zemmour et d’Omar Sy

 Deux personnes se sont échauffé la bile récemment, le comédien Omar Sy et le journaliste Eric Zemmour. La querelle débute par un nom d’oiseau : « guignol », prononcé en interview par M. Zemmour à l’encontre de M. Sy. Celui-ci lui répond par médias interposés ; il dit refuser d’entrer dans le jeu de son adversaire, mais dit tout de même que celui-ci ne devrait plus être invité par les journalistes, parce qu’il est un « criminel ». Zemmour rétorque qu’un criminel est quelqu’un qui a commis un crime. Il agrémente cette information lexicale du commentaire suivant : « Je sais bien que de Trappes à Hollywood il n’a pas eu le temps de maîtriser la langue française. Je pourrais l’attaquer en justice pour diffamation. Entre parenthèses, des criminels, il en a côtoyé si j’en crois les médias puisqu’il était très ami avec Monsieur Weinstein ». (vsd.fr). Omar Sy a alors décidé d’interrompre la promotion du film Knock.

La querelle n’est guère intéressante, mais présente un avantage : elle comporte l’ingrédient qui fait l’objet de ma quête pour écrire un article d’astrologie : la colère.

Observons très succinctement les deux Mars, et les aspects principaux de la synastrie. Les deux thèmes se combinent parfaitement, comme ceux de deux individus faits pour se rencontrer.

eric zemmour

Eric Zemmour, 31 août 1958, Montreuil, 6H45

Dans le thème d’Eric Zemmour, Mars est dans le signe du Taureau, en maison IX. Mars en Taureau peut être acharné : il n’abandonne pas et, parfois même, il « ne sait pas arrêter ». En outre, Mars, dans le secteur IX des opinions, est au carré de Vénus, de Mercure et de Pluton. C’est le placement du polémiste provocateur, qui peut être agressif et colérique. Les mécanismes de la colère décrits dans l’article sont mis en relief, avec un intellect (très) vif, un esprit de lutte idéologique, ce qui lui vaut des soucis, et une mise au ban.

Le Saturne d’Omar Sy à 29° du Lion est au carré du Mars de Zemmour, en conjonction avec son trio Vénus-Mercure-Pluton ! (j’ai l’impression de faire du commentaire sportif).

Saturne-Sy est fortement agressé (consciemment ou inconsciemment) par Mars-Zemmour, et peut alors se montrer un redoutable censeur aux airs de sagesse.

Le but de Saturne est d’étouffer Mars et, en l’occurrence, qu’il soit banni (en lien avec ses propos : Zemmour ne doit plus être invité; c’est un criminel), car la rencontre entre Saturne et le trio Vénus-Mercure-Pluton a lieu dans la maison XII d’Eric Zemmour, maison liée à un retrait, que Saturne transformerait volontiers en « cachot » pour réprimer le dangereux Mars.

omar sy

Omar Sy, 20 janvier 1978, Trappes, 00H35

Dans le thème d’Omar Sy, Mars rétrograde en Lion en maison X s’oppose à une conjonction Soleil-Vénus en Capricorne, en maison IV. En Lion, l’agressivité fonctionne sur le mode tyrannique, avec une fierté. Elle concerne aussi des questions d’élévation sociale, d’où la réussite d’Omar Sy, car ces planètes montrent aussi une énergie placée dans une ambition. Les thématiques sociales et professionnelles entrent en conflit avec des questions concernant la vie privée, et les origines du natif (maisons IV).

La conjonction Jupiter-Neptune en Balance et Scorpion (maison II) du thème d’Eric Zemmour est justement au carré des deux pôles de l’opposition d’Omar Sy ! Le carré de Jupiter montre un désaccord de nature culturelle.

D’ailleurs, Jupiter en Gémeaux dans le thème d’Omar Sy est aussi au carré de la Lune en Poissons d’Eric Zemmour, ce qui confirme encore cette idée de désaccord philosophique et culturel, qui est réciproque.

De plus, les dissonances des Jupiter montrent les exagérations, les attitudes hautaines, ainsi que la piètre qualité et le côté stérile de la courte polémique.

Le carré du Neptune d’E. Zemmour, le Mars rétrograde d’O. Sy et l’interaspect avec son Saturne (rétrograde) expliquent les mouvements en arrière des deux adversaires, puisque dans ce conflit, chacun bat en retraite, renonce à répondre, à poursuivre la bagarre, ou à sa campagne de promotion …

 Anne L jesuisjecree.com