JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’hypocondriaque et le Zodiaque

harmony-1229883_960_720

 L’astrologie, et quelques données psychologiques, philosophiques, spirituelles, permettent de mieux comprendre l’hypocondrie. Ce schéma comportemental, parfois pathologique, est favorisé par certains éléments de notre thème natal, comme dans ceux de Michel Drucker et de Michael Jackson …

L’hypocondrie est une névrose qui touche plusieurs millions de personnes en France. Ce comportement angoissé est associé à des troubles anxieux, à la phobie, ou à la dépression.  L’hypocondrie se caractérise par un souci exagéré de sa santé. Au moindre symptôme, l’hypocondriaque éprouve de la crainte et, parfois, a la certitude d’être atteint d’une maladie grave, mortelle. Les examens médicaux ne rassurent pas l‘hypocondriaque, et il pense mieux savoir que le médecin de quoi il souffre, et comment il doit être soigné. Le seul symptôme bien réel de son mal est cette angoisse, qui peut d’ailleurs occasionner des symptômes physiques. Certains hypocondriaques voudraient consulter un médecin tous les jours, achètent des livres ou épluchent internet pour connaître les maladies, et ne surtout pas en laisser passer une !

La nosophobie est parfois associée à l’hypocondrie : c’est la peur spécifique des microbes, des germes. Elle est voisine des troubles obsessionnels compulsifs, et peut mener à un isolement social.

L’hypocondriaque peut être assez difficile à vivre pour ses proches, car il est obsédé par ses maladies imaginaires, et rien ne peut le rassurer. Cet aspect de l’hypocondrie est une manipulation psychologique inconsciente de l’entourage de la part de l’hypocondriaque. Celui-ci attire l’attention sur lui et, dans certains cas, peut avoir une emprise sur une autre personne.

L’hypocondrie maladive se soigne par la psychothérapie, les thérapies cognitives et comportementales. Paradoxalement, l’hypocondriaque doit apprendre à accepter qu’on peut effectivement attraper une maladie, et que nous sommes mortels. Les médecines douces, la méditation, la relaxation, la reprise de contact avec son corps (bien réel et non imaginaire) peuvent aider les personnes hypocondriaques. L’exercice physique aussi : jardinage, marche, sport en plein air. Par ailleurs, ils doivent développer d’autres centres d’intérêt que la maladie, s’offrir des distractions, cultiver des passions.

Être ou ne pas être
Telle est la question sinusoïdale
De l’anachorète
Hypocondriaque

(Les Inconnus, Vice et versa)

harmony-1229883_960_720En astrologie, la tendance à l’hypocondrie est en correspondance symbolique avec le signe de la Vierge et la maison VI. La maison VIII, maison des crises, est aussi un secteur lié à l’inconscient, et à la notion de mort, alors elle est associée aux maladies et aux troubles psychologiques, tout comme le Scorpion et Pluton. En ce qui concerne le corps physique et la santé, la Lune et l’Ascendant sont également des significateurs que l’on peut observer dans un thème.

La Vierge et la maison VI sont les foyers essentiels des problématiques entourant l’hypocondrie. Le signe de la Vierge et la maison VI sont liés en effet à une nécessité de correction, d’amélioration, et de perfectionnement. Pour mener la tâche qui leur incombe, ils disposent de qualités propres, comme l’attention, le sens du détail et la discrimination. Si, pour quelque raison que ce soit,  on détourne les attributions du signe de la Vierge et de la maison VI de leur fonction première, et on applique ces facultés de façon faussée, on dirige son attention sur des objets, des détails, jusqu’à l’obsession.

La Vierge et la maison VI sont aussi liées symboliquement au corps. Elles forment un axe avec les Poissons et la maison XII. Il s’agit d’un axe de santé qui relie le corps et l’esprit (l’esprit, avec les éléments inconscients qu’il renferme …). C’est donc un axe, non seulement lié aux problèmes de santé, mais qui contient aussi toutes les thématiques psychologiques et psychosomatiques. Les tendances hypocondriaques en font partie.

Les rapports entre les états d’âme et la santé sont particulièrement complexes, et ils nous interrogent sur de profonds mystères, sur ce que nous sommes, sur notre inconscient, sur l’âme …

Pour mieux comprendre le psychisme,  les avancées de la psychologie et la psychanalyse ont été essentielles. D’autre part, de nombreux systèmes de pensée traditionnels, et diverses approches thérapeutiques mettent en évidence le lien entre l’esprit et le corps. Selon toutes ces philosophies, l’esprit est à l’origine des manifestations physiques et corporelles : c’est le cas par exemple dans le système des chakras, et des corps subtils, pour lequel les symptômes physiques trouvent leur origine dans des déséquilibres énergétiques et spirituels.

Si nous développons la réflexion astrologique,  comme maison du corps, la maison VI reflète un équilibre interne : notre santé physique, bonne ou mauvaise, est un indicateur de l’harmonie qui règne entre notre mental et nos émotions. Elle est également un indicateur de notre intégration personnelle.

Le corps est le lieu où s’effectue cette harmonisation des émotions et du mental. Ainsi, une personne en bonne santé physique concrétise à l’extérieur, dans son corps,  « quelque chose » qui est intérieur. Elle est en connexion avec son intérieur, qui est représenté par la maison XII. Cette harmonisation est profonde, et se reflète dans un mode de vie naturellement équilibré. Il existe des pratiques qui peuvent la favoriser, comme la relaxation, le yoga, ou les techniques issues des principes taoïstes du yang sheng (« nourrir la vie »), comme le taï-chi, le qi gong, les massages, la respiration énergétique …

La maison VI et ses attributions symboliques en astrologie (la vie quotidienne, le travail, la santé, les contraintes) expriment un besoin “d’ordre”. Il s’agit, on ne le dit jamais, d’un ordre à l’intérieur, d’une paix, d’un équilibre profond. Par ailleurs, comme maison du « travail », la maison VI est aussi un lieu de préparation spirituelle … 

Dans cette optique, l’hypocondrie peut être un moyen inconscient de fuir certaines obligations. C’est, plus encore, un des nombreux moyens de fuir le travail intérieur. L’hypocondriaque ignore ses besoins intérieurs véritables, un peu comme les « maniaques » et les obsessionnels -autres problématiques de la maison VI- qui éprouvent le besoin compulsif de mettre de l’ordre à l’extérieur, au lieu de se tourner vers l’intérieur. L’hypocondriaque, lui, projette sur son corps ses peurs et les angoisses.

 

Michel Drucker

Michel Drucker, 12 septembre 1942, 11H00,Vire

Michel Drucker

L’animateur de télévision est connu pour être hypocondriaque… Le Soleil, dans son thème, se situe dans le signe de la Vierge, ainsi que Vénus, le Noeud nord de la Lune, Mars et Neptune. La prédominance de la Vierge signale l’importance du travail (« travail ») dans la vie du natif : « Jusqu’à l’âge de 50 ans, je ne pensais qu’au travail. Je n’étais jamais là ; je travaillais quinze heures par jour et n’ai pas pris de vacances pendant vingt ans “*

En outre, le signe de la Vierge se caractérise par une anxiété … Dans ce thème, le Soleil en Vierge est en carré à Saturne, placé en maison VIII, où loge aussi Uranus. Dans l’ensemble, ces facteurs astrologiques montrent que le natif veut « être à la hauteur », et qu’il réprime fortement ses instincts. C’est la fameuse « discipline » de la Vierge et de Saturne.

Cette personnalité appartient au type « anal resserré », selon la psychanalyse et l’astrologue André Barbault. Un contrôle puissant est exercé par Saturne, qui agit comme les planètes en Vierge, par contraction et par refoulement psychologique. De plus, un combat interne a lieu, car Uranus en maison VIII est la seule valeur qui exprime un relâchement des instincts. Ainsi, Uranus vient menacer les défenses saturniennes, ce qui crée un équilibre pour le moins précaire, avec peut-être une tendance à être suspicieux, un peu paranoïaque. De plus, le maître de la Vierge, Mercure, se trouve en maison XII, ainsi que la Lune : c’est une maison de crise, de secret et d’inconscient. Alors, tous ces éléments indiquent bien des souffrances psychologiques particulièrement enfouies … L’hypocondrie en est une manifestation.

Michael Jackson

Michael Jackson, 29 août 1958, 19H33 ,Gary

Michael Jackson

Dans le thème du « roi de la pop », le Soleil est conjoint à Pluton en Vierge, et en maison VI (tout y est). Uranus, Vénus et Mercure occupent aussi cette maison, dans le signe du Lion. En outre, une opposition Soleil-Lune longe l’axe Ascendant-Descendant. La Lune est située en Poissons, en maison I.

La capacité de travail, le perfectionnisme sont soulignés, mais l’ensemble montre un conflit interne, et la présence de Pluton, notamment, indique des énergies intenses : il y a un excès qui mène à un extrêmisme, et à une autodestruction.

La transformation de soi et la régénération, qui sont un processus intérieur, sont tournées vers le corps et indiquent certainement une non-acceptation de soi, et un rejet des instincts qui l’habitent …

La Lune en Poissons en maison I montre une personnalité très sensible, fragile et particulièrement malléable. Elle est au carré de Saturne, ce qui montre des problèmes affectifs, de dépendance (le fameux complexe de sevrage). L’aspect fait référence à l’enfance. Il y a une sorte d’acharnement; dans le signe de la Vierge, avec Pluton et le Soleil, pour combattre cette fragilité. En outre, les principes féminin et masculin sont désaccordés, et associés à un danger. Ce sont aussi des instincts refoulés, des instincts sexuels au sens large.

Sa biographie nous rappelle que Michael Jackson est le septième d’une fratrie de neuf enfants. Il commence sa carrière très jeune, dans le groupe The Jackson Five. Son père, ouvrier, était très autoritaire, comme l’indique la conjonction Soleil-Pluton, signifiant le pouvoir écrasant du père et du principe masculin symbolique. Le père de Michael Jackson, alors que celui-ci était encore un jeune garçon, a maltraité ses enfants physiquement et psychologiquement. Il se moquait fréquemment du physique de son fils Michael, et celui-ci, qui avait une personnalité particulièrement docile (comme l’indique bien la Lune en Poissons en maison I),  a multiplié dès son plus jeune âge certains problèmes émotionnels, des troubles, une horreur de son apparence physique, de son corps. On comprend que Michael Jackson a reproduit les rapports qu’il a entretenus avec les adultes durant son enfance, et notamment avec son père, à travers l’hypocondrie, les changements successifs d’apparence, le recours névrotique à la chirurgie …

Anne L jesuisjecree.com

  • source des infos biographiques : Wikipédia