JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Du naufrage du Titanic et de sa vision prémonitoire

titanic-313353_960_720

Le 15 avril prochain, on commémorera le naufrage du Titanic, qui a eu lieu dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, au large de Terre-Neuve, à la suite d’une collision avec un iceberg. Cet accident est le plus important désastre maritime civil à ce jour. 1500 personnes ont péri. Parmi les causes majeures de cette tragédie, on a relevé le nombre insuffisant de canots de sauvetage et une organisation inadéquate lors du chargement des rescapés.

Cet accident est, d’un point de vue astrologique, rattaché à la symbolique neptunienne, par le contexte maritime, et en raison des questions de sauvetage et de sacrifice associées au drame. Le film Titanic a d’ailleurs mis en évidence ces thématiques.

naufrage titanic

naufrage du Titanic, 15 avril 1912, Terre-Neuve

En avril 1912, justement, Neptune, à 21° du Cancer, est au carré des nœuds lunaires qui se trouvent à 21° du Bélier (Noeud nord de la Lune), et 21° de la Balance (Noeud sud).

Mercure rétrograde est, en ce 15 avril 1912 exactement, dans sa phase de conjonction avec le Soleil à 25° du Bélier. Cette conjonction est donc situé au Noeud nord de la Lune, et en carré à Neptune.

Une conjonction du Soleil aux Noeuds lunaires, indique une éclipse du Soleil. Celle-ci a lieu deux jours après le terrible accident, le 17 avril, lors de la Nouvelle Lune en Bélier …

Le naufrage s’effectue cependant alors que la Lune traverse le signe des Poissons. Neptune est en Cancer, le signe de la Lune, et la Lune est en Poissons, le signe de Neptune. Ce jeu des maîtrises crée une réception mutuelle : ces deux astres et leurs signes renforcent l’élément eau et la notion de dissolution.

De plus, cette phase lunaire, juste avant la Nouvelle Lune, a une valeur symbolique de type Poissons, qui accentue les significations de fin de cycle et de sacrifice

Avec les Noeuds lunaires en Balance et en Bélier, il est question, sur un plan collectif, c’est-à-dire d’abord pour toutes les personnes engagées dans l’accident, et pour tous les témoins, de la confrontation à une violence (Bélier). Le thème astrologique donne également une importance particulière à la notion de choix, et à des décisions à prendre dans ces terribles circonstances (axe Balance-Bélier). Avec le Noeud nord en Bélier, et Neptune au carré des nœuds, une autodétermination claire est essentielle.

Vénus en Bélier et Mars en Cancer, maîtres des nœuds lunaires, qui sont en aspect de carré, accentuent une dualité entre commandement (ou action pour soi-même) et coopération.

Neptune ajoute à ces questions un choix entre le fait d’affronter la situation ou de la fuir, de se comporter selon des idéaux ou fuir. Il suggère un possible dépassement et une sublimation …*

La conjonction Soleil-Mercure au Nœud nord de la Lune indique la grande confusion et marque aussi un temps d’arrêt symbolique, une dissolution de l’égo et une réorientation ultérieure des fonctions mercuriennes (de communication, notamment) à « un autre niveau » …

*Après cette étude, j’ai lu par exemple qu’il y avait eu refus de retourner près du bateau avec des canots de sauvetage pour aller rechercher d’autres rescapés. J’ai lu aussi que lors de ce naufrage, il y a eu sacrifice de l’équipage pour les passagers, et nette prédominance du sacrifice des hommes pour les femmes.

 

Le roman prémonitoire

titanic-313353_960_720

L’écrivain américain Morgan Robertson est connu pour avoir publié quatorze ans avant le naufrage du Titanic un roman prémonitoire Futility, or the Wreck of the Titan, qui comportait de nombreux détails identiques aux circonstances du naufrage : dans sa fiction, le Titan, un paquebot réputé insubmersible, faisait naufrage après avoir percuté un iceberg. Son livre a été traduit en français en 2000 sous le titre Le Naufrage du Titan.

Morgan Robertson était fils d’un capitaine naviguant sur les grands lacs, et s’est engagé lui-même dès l’âge de seize ans dans la marine marchande. Il parcourt le monde jusqu’en 1886, date à laquelle il décide de se consacrer à l’écriture d’histoires et à d’autres activités toutes liées à sa passion pour la mer.

m robertson

Morgan Robertson, 30 septembre 1861, heure inconnue

Dans le thème de cet homme, on remarque surtout Neptune en phase de rétrogradation, opposé à Mars en Vierge ce qui signe la profession de marin, et les connaissances techniques du natif dans le domaine de la navigation. Neptune est aussi en opposition au Soleil en Balance, rappelant un père, et le natif  lui-même, tous deux liés à la mer. Il indique aussi l’intérêt de Morgan Robertson pour certaines formes d’ésotérisme. Selon ses propres dires, son roman prémonitoire de 1898 lui aurait été inspiré en effet par des voies spirites.

Neptune rétrograde est en phase d’opposition au Soleil, ce qui marque un temps fort de prise de conscience, notamment. Cet aspect favorise en tout cas une vision (Soleil en phase 1, par la distance qui le sépare des astres en Vierge) sous « inspiration » (Neptune) et, de plus, prémonitoire, puisque l’opposition est séparante.

En effet, l’opposition exacte entre le Soleil et Neptune, qui a eu lieu le 23 septembre 1861, une semaine avant la naissance de Morgan Robertson, est, dans son thème, une opposition séparante, ce qui fait sens : elle a eu lieu avant, comme la vision présentée dans le roman.

Pour compléter, il faut remarquer aussi que Mars, Jupiter et surtout Saturne sont en Vierge, dans la phase approchant l’opposition à Neptune, ce qui renforce les significations de naufrage « à venir ».


Anne L jesuisjecree.com