JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Deux images de soi : Dino Buzzati et Sigmund Freud (1)

Dino Buzzati, San Pellegrino, 16 octobre 1906

   Les quatre points que sont l’Ascendant, le Descendant, le Fond du Ciel et le Milieu du Ciel correspondent -entre autres significations- à des identités que nous adoptons. Un hémisphère dominant dans une carte du Ciel renseigne sur l’image à laquelle nous nous identifions de façon plus appuyée; il donne de précieuses indications de nature psychologique, mais également en ce qui concerne le type de « destin » que cette identification suppose.

Cette identification peut se construire pour des raisons plus ou moins conscientes au cours de notre formation; ou peut-être est-elle choisie par l’âme avant son incarnation en vue d’un certain type d’expérience.

   Voici les cartes du Ciel d’un écrivain et d’un médecin. La disposition des planètes au moment de leur naissance accentue deux hémisphères différents autour de l’axe Fond du Ciel-Milieu du Ciel : l’hémisphère Est est mis en relief dans la carte du Ciel de Dino Buzzatti par le nombre de planètes qui s’y trouvent. Cet hémisphère correspond aux maisons X, XI, XII, I, II, III et il a comme fondement l’Ascendant, le moi, l’image personnelle.

L’hémisphère Ouest, accentué dans la carte de Sigmund Freud, correspond aux maisons IV à IX et son repère, c’est le Descendant, l’autre, ou l’image de l’autre.

 

Dino Buzzati, San Pellegrino, 16 octobre 1906

Dino Buzzati, San Pellegrino, 16 octobre 1906

Dino Buzzati : un individualiste qui a laissé son empreinte sur le monde
Le journaliste du Corriere della Sera, auteur du Désert des Tartares, et de nouvelles philosophiques à l’atmosphère étrange nous a parlé de la condition humaine, et de ses angoisses qui sont aussi les nôtres : la quête du bonheur, la solitude, les conflits et les guerres …
L’hémisphère Est est accentué chez Dino Buzzati, puisque sept planètes sont situées entre le Milieu du Ciel et le Fond du Ciel, Soleil et Lune compris. 
C’est l’identité personnelle marquée par l’Ascendant que l’écrivain italien privilégie dans sa vie. Sa personnalité est indépendante, forte et secrète.
Il prend des initiatives, veut agir à sa guise, selon ses convictions et ne souhaite pas être influencé par les autres, mais s’il a des problèmes, il est plutôt seul pour y faire face.
C’est l’hémisphère de ceux qui marquent le monde, plutôt qu’ils ne sont façonnés par l’environnement. Ils s’intéressent aux questions collectives et universelles, en les abordant à leur façon, selon leur vision et leurs idées. 
Dino Buzzati est donc un créateur, mais aussi une sorte de « solitaire – solidaire » de l’humanité, pour reprendre l’expression d’Albert Camus.

 

Sigmund Freud, Freiberg, 6 mai 1856

Sigmund Freud, Freiberg, 6 mai 1856

Sigmund Freud : vie sociale et coopérations
.
  Ce médecin neurologue élabore de nombreux concepts tels l’inconscient, le rêve, la névrose ou les cinq étapes du développement psycho-affectif de l’enfant (etc.), et il propose une thérapie pour le psychisme humain : la psychanalyse.
  Ses recherches sur le psychisme s’effectuent par la rencontre de nombreux scientifiques, médecins, par des lectures, des discussions et des polémiques, qui le conduisent à élaborer sa théorie. Il regroupe ensuite de nombreux chercheurs européens et son travail rayonne beaucoup dans le milieu intellectuel et celui de la haute-bourgeoisie. L’environnement social est très important.
  Sa carte du Ciel présente en effet un regroupement impressionnant de neuf planètes entre le Fond du Ciel et le Milieu du Ciel, c’est-à-dire dans l’hémisphère Ouest, qui est fondé sur le Descendant, la conscience sociale et la connaissance de l’autre.
Le positionnement du « père de la psychanalyse » est de diriger son attention et sa réflexion sur les profondeurs du psychisme, sur une évaluation fine, objective de l’autre; il préfère la cure par le dialogue, et entretient une communication constante avec ses pairs.
  La prépondérance de cet hémisphère donne un individu qui s’adapte aux besoins de l’environnement et agit en fonction de ce que cela produira sur l’autre. Il en est donc assez dépendant.

 N.B. : deux autres personnalités, avec deux autres hémisphères dominants, sont étudiées dans le prochain article.

Anne L. jesuisjecree.com