JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

17 novembre 2018 : la journée de blocage en France

équipe

équipe Le samedi 17 novembre, date à laquelle Mercure entre en rétrogradation, est une journée de blocage en France. En effet, une grande mobilisation nationale se met en place contre la hausse du prix de l’essence. Ce mouvement est né spontanément sur les réseaux sociaux. De simples citoyens, mais aussi des professionnels (taxis, transporteurs, etc.) envisagent de mener toutes sortes d’actions ce jour-là.

Déjà à la mi-septembre, une opération « coup de pompe » avait été effectuée : l’association 40 millions d’automobilistes avait lancé l’opération, invitant les automobilistes à envoyer à l’Elysée leur facture de carburant. Le prix de l’essence a en effet augmenté de 15%, et celui du diesel de 23% en seulement un an. Ce ras-le-bol populaire, en ce qui concerne l’automobile, s’explique aussi par une série de mesures contraignantes : limitation de vitesse à 80 km/h sur route, radars et voitures privées banalisées pour intensifier la traque, chasse aux voitures diesel (leur emploi fut pourtant recommandé), hausse des péages sur les autoroutes, et possibles péages aux entrées des villes, à venir, etc.

Depuis quelques semaines, une carte de France des blocages se densifie chaque jour davantage, et annonce une paralysie des routes et des villes de France. Sur les réseaux sociaux, fleurissent des idées pour manifester efficacement son désaccord avec la politique d’étranglement systématique des citoyens menée par le gouvernement Macron.

Ce mouvement est à mettre en relation, entre autres, avec la rétrogradation de Mercure. La période de préparation de cette gigantesque grogne correspond en effet à la phase qui précède la rétrogradation de cette planète, et que je décris toujours (dans les articles) comme un moment où « quelques problématiques se posent à nous » dans le domaine des communications ( :) ). Il s’agit, entre autres, du message à exprimer, des actions à prévoir, des slogans, dans le cas qui nous occupe.

La date prévue pour cette action, le 17 novembre, renvoie directement au jour J, celui du début de la rétrogradation de Mercure. Que cette journée nationale ait été fixée le jour exact de la rétrogradation est-il une pure coïncidence ? Non, absolument pas. Nous sommes tous reliés aux principes planétaires. Que les cerveaux ignorent (ou rejettent) l’astrologie et les mouvements planétaires n’empêche nullement de vivre en correspondance avec. :)

Le 17 novembre, les manifestations illustreront de façon on ne peut plus claire le blocage qui a lieu quand une planète débute sa rétrogradation : opérations-escargots, blocages des péages, des stations-services, des ronds-points, des villes, des villages, des autoroutes, des routes. Il sera déconseillé de vouloir se déplacer ce jour-là, sauf pour manifester. Un autre point important concerne le gilet jaune fluo. Cet accessoire que tout automobiliste français se doit de disposer dans sa voiture est actuellement arboré sur les tableaux de bord par les manifestants, comme signe de ralliement à la Cause du 17 novembre. :) 

mobilisation du 17 nov 2018 (carburant)

Journée de mobilisation populaire, 17 novembre 2018 (midi, Paris)

Sur la carte du 17 novembre (à midi), on voit Mercure à 13° du Sagittaire, qui a tout juste débuté sa rétrogradation quelques heures plus tôt … signifiant un encombrement (!) On voit que les autoroutes, en particulier, seront bloquées.

Mercure est en carré à une conjonction Lune-Neptune en Poissons, très exacte à midi, qui représente les carburants. En effet, la Lune et Neptune sont des planètes d’eau, « liquides », et les Poissons, comme leur maître Neptune, représentent le pétrole, les énergies fossiles … A midi, cette conjonction est justement située en maison II (l’argent),  suggérant un problème de moyens financiers.

Le carré Soleil-Mars montre le climat de révolte, qui dépasse çà et là peut-être la cause du jour. En effet, Pluton, maître du Soleil en Scorpion, est situé en Capricorne, là où se trouve Saturne, représentatif du pouvoir politique. Certes, Pluton érode Saturne, rappelant un climat de fragilisation du pouvoir, suggérant peut-être, un jour, un changement politique, initié cette fois-ci par le peuple (c’est-à-dire sans idéologie ni étiquette) ? Rêvons un peu … Quels que soient les analyses et les commentaires sur ce mouvement trop (?) spontané, de fait, il exprime justement un très profond mécontentement.

Mars, qui vient d’entrer en Poissons montre une action qui se propage (Poissons). Mars est sous la maîtrise de Neptune : de façon sous-jacente, la gronde concernant le prix de l’essence est peut-être reliée à des idéaux d’une envergure plus grande que celle des carburants. Et ces idéaux, qui sont de nature à activer le pouvoir de transformation de Pluton (en sextile), c’est le peuple, l’opinion publique qui les expriment (la Lune). La conjonction Lune-Neptune laisse d’ailleurs présager ce jour-là un puissant sentiment collectif, une onde d’unité populaire

Vénus va achever (le 16 novembre) sa rétrogradation dans le signe de la Balance, et se trouve en opposition à Uranus en Bélier, et au trigone de Mars. Durant la rétrogradation de Vénus, un refus s’est exprimé et a créé de façon magique un mouvement collectif (Uranus). Manifestement, une femme a dit son ras-le-bol sur Facebook, puis la vague de mécontentement n’a cessé d’enfler, permettant une expression et une action populaires (Mars). Ainsi, les réseaux sociaux ouvrent des horizons nouveaux pour le présent et pour l’avenir : des mouvements réellement populaires peuvent y être initiés et rassembler des citoyens, pourvu qu’ils ne soient pas censurés …

Pour l’heure, le gouvernement et les médias tentent de faire peur, de dissuader et de menacer les citoyens qui OSENT se révolter. Ils donnent TOUT, TOUT pour casser cet élan. Mais il ne faiblit pas.

 

Anne L jesuisjecree. com