JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

La Part de Fortune : Alain Bashung (3)

guitare electrique

Dès les premiers rayons du jour,
Mes mains sont gantées de velours.
Mes yeux se teintent de pastel,
Mes mots retrouvent un goût de miel.
Mais quand descend le crépuscule,
Milles démons me manipulent.
J’ai des envies de cruautés,
Un besoin de férocité.

(Paroles de « Métamorphose »)

alain bashung

Alain Bashung, 1er décembre 1947, 9h55, Paris

Dans le thème du très regretté Alain Bashung, la Part de Fortune (Tychê) se trouve sur la cuspide de la maison VIII. Il s’agit de la maison des crises et des transformations, et elle contient un trio Pluton-Saturne-Mars des plus sombres.

Pluton et Saturne, notamment, aspectent par carré Mercure en Scorpion, révélant des idées noires, parfois violentes, et une problématique liée à l’expression verbale, à la communication. Peut-être, également, la question du frère et du rapport fraternel a-t-elle marqué le natif.

Le Soleil est le maître du trio Pluton-Saturne-Mars et de Tychê en Lion et, avec Jupiter, il forme un trigone à Tychê.

La conjonction du Soleil avec Jupiter en Sagittaire, astre et signe de l’étranger, semble faire référence -entre autres- à une représentation du père. En effet, quelques informations biographiques* nous révèlent qu’Alain Bashung n’a pas connu son père, que celui-ci était algérien, et que sa mère ne lui a quasiment pas parlé de lui. Alain Bashung passe la plus grande partie de son enfance chez des grands-parents en Alsace, puis chez une « marraine » à Paris. Cette conjonction Soleil-Jupiter se situe sur la pointe de maison XII, maison qui représente les « choses cachées », l’isolement, avec les non-dits, et tout ce qui occupe l’inconscient. Notons au passage que la Lune au carré de Neptune évoque aussi une notion d’abandon ou de sacrifice dans le lien mère-enfant.

La Part de fortune (Tychê) en Lion indique -malgré les astres qui hantent la maison VIII- le développement de sa propre créativité, une extériorisation dans le monde, la recherche d’un rayonnement social.

Sur le plan intérieur, le Soleil représente aussi la conscience qui apporte sa lumière dans le chaos des maisons VIII et XII. Comme il est conjoint à Jupiter, et que tous deux sont au trigone de la Part de Fortune, ils favorisent une pacification.

Extérieurement, le trigone du Soleil, maître de Tychê, et de Jupiter en domicile, promet (comme « bonne fortune ») une importante reconnaissance publique, et des honneurs, pour les qualités que Tychê synthétise : celles d’un artiste créatif, lié avant tout à la scène (Lion) qui a su faire de sa sensibilité tourmentée (maison VIII) une profonde richesse créative (maison VIII et Lion). Les maisons VIII et XII, où se situe ce trigone, donnent une note intime, mais noire et lointaine, à l’univers de ce chanteur, une sorte de densité mystérieuse qui est la marque de fabrique de cet artiste à la fois populaire et « confidentiel ».

La conjonction du Soleil et de Jupiter en maison XII indique aussi l’ouverture d’esprit, les voyages intérieurs et à l’étranger, le thème de la solitude et de l’exil sous toutes ses formes, le contact avec des philosophies ou des religions qui enrichissent la créativité et favorisent la destinée du créateur.

Avec le placement de la Part de fortune (Tychê) en maison VIII, le succès perdure longtemps au-delà de sa mort, par de nombreuses découvertes et redécouvertes des œuvres de Bashung et de son immense talent.

Manifestement, cette reconnaissance publique était recherchée par le natif, puisque toutes les planètes de son thème sont en Hémisphère sud (au-dessus de l’Horizon), indiquant l’importance du « moi social ». Cette répartition des planètes suggère, en même temps, un défi pour le natif, qui se trouve symbolisé par le Fond-du-Ciel, secteur de la vie privée, et aussi des racines familiales, histoire qu’il faut intégrer.

guitare electrique

Mes prisons/ Sont des modèles/ De sublimes inquiétudes … (« Mes prisons », album Fantaisie militaire)

Plus précisément, le mi-point de l’hémisphère opposé se trouve en Poissons, en maison III : le signe du flou, voire de la confusion, du silence, de la musique, de l’intuition, et le secteur du mental et de la communication, justement. Ce point est à mettre en relation avec le Mercure dissonant dont nous avons parlé au début de cet article, qui, placé au Nœud sud de la Lune, indique que l’expression de soi est un enjeu dans la destinée du natif. Ainsi, avec une approche intuitive, Alain Bashung travaille tout au long de sa carrière l’expression musicale, la création par fusion de diverses influences, les phrasés, les paroles jamais explicites, le double sens, inventant son langage musical et sa propre poésie.

 

 

* source : Wikipédia

Anne L jesuisjecree.com