JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Amma ou l’amour inconditionnel

anahata
amma-photo

Amma (image du site sundaymorning-leblog.blogspot.fr)

Mata Amritanandamayi, appelée Amma (« Mère »), est un maître spirituel, parfois considéré comme une sainte ou un avatar, au même titre que Ma Anandamoyi ou Sathya Sai Baba, par exemple. On l’a aussi surnommée la « Multinationale des câlins ».

Elle est née dans le sud de l’Inde, dans la région du Kérala, il y a 63 ans. De culture hindoue par sa naissance, elle dit que sa seule religion, c’est l’Amour. Elle parcourt le monde et lors de grandes réunions, elle étreint dans ses bras, sur son coeur, ceux qui sont venus à elle, un à un. Depuis tant d’années, ce sont des millions de personnes de toutes confessions qu’Amma a accueillies : on les estimait à 32 millions en 2014 !

Les débuts d’Amma dans la vie sont difficiles, puisque durant son enfance, ses parents ne comprennent pas les élans mystiques et dévotionnels de la petite fille, prénommée Soudhamani. Elle subit de durs traitements.

A treize ans, elle connaît la samadhi (extase), et à vingt-deux ans, en 1975, elle atteint la moksha (libération).

Elle est obligée de quitter la maison familiale, rejetée par sa famille et son village, et vit alors dehors …

C’est à partir de 1978 que les relations avec sa famille et son père se pacifient. Elle devient « Mata Amritanandamayi », qui se traduit : « Mère de la Béatitude immortelle ». Quelques disciples commencent à l’entourer.

Elle fonde en 1981 deux organisations à but non lucratif et un ashram.

Elle débute en 1987 son tour du monde et devient un guru (guide) mondialement connu.

Pendant de huit à plus de vingt heures d’affilée, elle est en contact avec ses dévots, leur parle, écoute leurs problèmes et leur donne le darshan, moment de transmission et de communion entre un maître et ses disciples dans la religion hindoue.

Elle accomplit aussi, à travers son immense réseau d’activités caritatives, de nombreuses actions humanitaires pour les enfants, les femmes, la santé, l’éducation, les victimes de catastrophes naturelles, etc.

Les principes de transcendance en astrologie

Les êtres comme Amma, qui sont éveillés, ne vivent plus les limitations de la personnalité. Dans la société, ils ne cherchent pas à se conformer aux structures collectives : par exemple, Amma étreint tous ceux qui lui rendent visite, alors que cela ne fait pas du tout partie des usages de la culture dans laquelle elle est née. De même, Amma forme des femmes prêtres, ce qui est la remise en pratique d’une ancienne tradition. Elle le fait sans peur, ni esprit de provocation, pour exprimer l’amour à travers sa marque de fabrique.

Dans le symbolisme astrologique, cet état libéré correspond au dépassement des limites saturniennes. Saturne est la 7ème et dernière planète traditionnelle (les planètes connues depuis l’Antiquité), après les Luminaires (le Soleil et la Lune) et dans l’ordre de leur éloignement du Soleil :

Soleil-Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne

Ces planètes appartiennent au monde visible et sont en relation avec la personnalité, la vie humaine au sein des structures collectives, et le monde connu.

Au-delà de Saturne, les planètes sont dites transsaturniennes. On les appelle aussi « planètes invisibles » parce qu’on ne peut les voir à l’oeil nu. Elles ont été découvertes plus tardivement, entre les XVIIIème et XXème siècles. Ce sont, symboliquement des principes de transcendance, des énergies au-delà des limites du connu de la conscience ordinaire. Elles symbolisent l’élévation du niveau de conscience. Ce sont, dans l’ordre de leur éloignement (croissant) du Soleil :

Uranus, Neptune, Pluton

Uranus, l’éveilleur, est principe d’individualisation. Il symbolise notamment le mental supérieur. On peut aussi le rattacher au dépassement du karma d’ignorance (par référence aux trois types de karma énoncés dans le Bouddhisme).

Neptune est principe d’amour spirituel, de compassion. Il symbolise la transcendance du plan sentimental. On peut le rattacher au dépassement du karma d’attachement.

Pluton est un principe de transformation, de régénération par mort et renaissance. Il symbolise la transcendance de la violence. On peut le rattacher au dépassement du karma d’agressivité (même s’il agit aussi à travers la notion de dépossession, liée au karma d’attachement).

Lune/Neptune dans le thème de naissance d’Amma

amma

Amma, 27 septembre 1953, Parayakadavu, 9H10

On voit bien que la manifestation d’Amma, le don inconditionnel, est liée au principe neptunien dans sa plus haute expression : l’amour spirituel. Elle se manifeste aussi comme Energie féminine et maternelle : la Lune.

On remarque en effet sur la carte du Ciel de naissance d’Amma que la Lune en Taureau en maison VII forme un aspect de biquintile (en bleu ciel) avec Neptune en Balance en maison XII … La Lune en Taureau est dignifiée, ce qui la valorise. Dans ce signe, l’énergie lunaire est fécondité, et vibre de façon charnelle, nourrissante : les câlins sont une des manifestations de cette Lune, placée dans la maison VII, de l’autre !

Neptune est en Balance, signe qui, comme le Taureau, est gouverné par Vénus – la planète de l’amour.

Neptune, principe de transcendance, vient éveiller le plan des sentiments et élargir les relations (y compris sociales, avec une certaine idée de la « multinationale » – symbole Balance).

Le principe neptunien se manifeste (entre autres) par un contact physique et maternel (Lune en Taureau).

Neptune en maison XII est dans sa maison de prédilection, de la vie intérieure et spirituelle.

Amma nous éveille ou nous réveille à l’Energie féminine universelle, aspect féminin de la divinité, rencontrée lors de ses expériences mystiques, avant sa réalisation de l’Absolu sans forme et sans attribut : « Souriante, la Mère divine devint une masse de lumière et Se fondit en moi. Mon mental s’épanouit, baignant dans la lumière multicolore du Divin… »

En même temps, sur la carte du Ciel de naissance d’Amma, on voit que la répartition des planètes, toutes situées dans l’hémisphère sud, montre une vie tournée vers le monde et l’universel.

 

anahata

Représentation d’Anahata, le 4ème chakra, ou chakra du cœur

Nous vibrons à cette énergie d’Amour universel que les grands maîtres manifestent, mais nous butons souvent sur quelque écueil, comme, par exemple le quotidien, les contraintes, l’impression de ne pas adhérer au système, l’impression que les autres, autour, ne sont pas assez ouverts, conscients, (etc.) :) pour que cet amour puisse se manifester au quotidien. Et souvent, un problème dans notre vie semble être un obstacle majeur à l’expression libre de notre amour ou de notre joie.

Ce sont les conditions que nous mettons à la manifestation de l’amour : nous serons (futur) dans l’amour quand … ou seulement si …

Et comme, en général, un problème en chasse un autre, nous ajournons …

C’est aussi la stratégie de notre mental pour continuer à régner.

Ce qui est toujours extrêmement lumineux lorsqu’on s’informe sur des êtres comme Amma, c’est qu’ils abordent la vie avec humilité et confiance. Ils donnent sans s’appauvrir, agissent sans peur de manquer ou de perdre, sans jamais se fermer ou se durcir à la suite des épreuves. Le visage d’Amma reste détendu, malgré les heures de câlins ! Le don aux autres ne la « vide » pas de son énergie et son sourire rayonne continuellement.

Anne L jesuisjecree.com