JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Une étude astrologique de couple

sans-titreHOM9

  Une étude de la relation de couple, en astrologie, se nomme aussi une « synastrie ». Il s’agit de comparer les composantes des deux thèmes natals pour déduire quel rapport s’établit entre les deux individus et ce qu’il génère. On peut effectuer ce genre d’étude pour tous les types de relations : amoureuses, familiales, amicales, professionnelles, etc.

Lorsqu’on veut effectuer une étude astrologique, le contexte et la demande que l’on exprime ont une importance primordiale, l’astrologue adaptant son étude et son langage aux besoins de son client. Autrement dit, on peut faire faire une étude astrologique de relation principalement pour :

– connaître les potentialités d’une relation,

– tenter de mieux comprendre l’origine des conflits et en chercher des solutions,

– comprendre le sens d’une relation passée.

……………………….,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,………………………………♥♥♥

Les cartes du ciel que j’ai choisies sont celles d’un comédien et d’une comédienne qui ont vécu une relation pendant une dizaine d’années et qui sont aujourd’hui séparés. Dans cet article, je les nommerai « Eve » et « Jean », et chercherai à comprendre la nature de leur relation et le sens qu’elle prend dans leur vie.

« Eve », née en 1968

Eve est du signe des Poissons, avec un Ascendant Scorpion, et une Lune en Capricorne. Son thème est marqué par l’élément eau et une dominante Neptune-Jupiter, les maîtres des Poissons, ce qui signe un tempérament perméable psychiquement, et intuitif. Tout en menant une carrière publique, elle privilégie l’intériorité, sa vie privée, secrète et familiale. Elle recherche un partenaire qui soit à la fois un homme sensible, inspiré, et un « leader » énergique, au sein d’une relation sensuelle.

« Jean », né en 1959

Natif du Cancer, avec l’Ascendant en Sagittaire, et une Lune en Scorpion, Jean présente une prédominance de l’élément eau, et de l’hémisphère Sud : la sensibilité et la perméabilité sont importantes. Il s’exprime de façon privilégiée dans la vie sociale et professionnelle, qui est primordiale pour lui, d’autant plus que le signe du Lion est dominant dans son thème. Ses projets concernent la sphère publique, collective, voire « universelle », d’une certaine façon. Il conçoit la femme idéale comme un être éprouvant des émotions profondes, mais qui canalise et rationnalise sa passion, dans une relation où les échanges d’idées sont constants – la vie pour Jean se confondrait-elle avec son métier d’acteur ?

Les planètes individuelles en signes et les interpositions en maisons :

La comparaison des cinq planètes individuelles (Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars) dans les deux thèmes est importante car elle renseigne sur le degré d’entente entre les deux partenaires sur les plans essentiels de la vie. Les signes indiquent notamment le degré de compatibilité en fonction des éléments (eau, terre, feu, air) qui marquent le tempérament de chacun. Ensuite, il est important d’observer dans quelle maison du thème du partenaire les planètes de chacun tombent, car on voit alors dans quel domaine chacun impacte l’autre.

Les Soleils décrivent l’énergie de base de la relation et les deux individualités. Pour ce couple, ils sont en Poissons et en Cancer : les valeurs « eau » chez ces deux personnalités accentuent le plan des sentiments en indiquant l’importance de l’intimité et de la sensibilité entre les deux partenaires. Elles favorisent aussi une expression artistique. Comme les Soleils sont placés en maisons IX et III, la communication dans cette relation est primordiale. Les deux personnes partagent une culture et des centres d’intérêt communs, échangent à propos de leurs conceptions mutuelles. Elles peuvent effectuer de nombreux déplacements et voyages. Ce couple de comédiens travaille l’expression des émotions à travers le langage verbal et corporel. Jean a le rôle du professeur pour Eve, qui est son « élève ». C’est ainsi que se structure la relation.

Les Lunes représentent le plan émotionnel dans la relation. Elles sont en Capricorne et Scorpion, signes de terre et d’eau : comme l’étude des deux Soleils l’indiquait, celle des Lunes confirme des sensibilités très compatibles, qui partagent une compréhension émotionnelle à un niveau profond. Les Lunes se situent en maisons I et II. Jean est très sensible émotionnellement au comportement d’Eve. Elle aussi est particulièrement touchée par sa sensibilité, et développe une attitude empathique et tendre. Il existe chez Jean un attachement pour Eve. Cette notion de « valeur » associée à la Lune, présente dans le thème de Jean, suggère nettement que ces deux personnes envisagent au cours de leur relation d’avoir un enfant ensemble (la Lune est le symbole de la maternité).

Les planètes Mercure symbolisent le plan de l’intellect et de la communication. Elles sont en Verseau (air) et Lion (feu) : nous avons observé précédemment avec l’étude des Soleils que ce plan constitue une base importante de la relation. Nous allons donc être particulièrement attentif aux indices mercuriens. En signes opposés, leurs Mercure peuvent parfois s’affronter; d’ailleurs en signes fixes, la communication manque parfois de souplesse, chacun restant sur ses positions. Eve veut plutôt rester indépendante et libre, tandis que Jean est plus égocentrique et se soucie davantage de briller, sans suffisamment remettre en question ses idées au goût d’Eve.

Tout de même, l’opposition montre une complémentarité possible. Tous deux peuvent apprendre beaucoup à travers leurs désaccords s’ils se montrent ouverts. Les signes du Lion et du Verseau sont les signes du théâtre et du cinéma, ce qui indique aussi que cette opposition est en rapport avec l’objectivation nécessaire au travail de ces deux comédiens. Les positions en maisons de Mercure sont la IX et la II. Ces deux personnes apprennent beaucoup l’une de l’autre. De nouveau, on voit qu’Eve apprend et demande conseil à Jean, qui est une sorte de mentor, ce qui le flatte. Il possède une maîtrise et un rayonnement pour Eve, ce qui renforce sa confiance en soi et lui permet de progresser. Il lui apprend à faire ressortir et à mettre en relief son expression dans son jeu théâtral, et la soutient énormément pour qu’elle réalise ses idées innovantes, que lui-même apprécie aussi beaucoup. 

Les Vénus représentent le plan sentimental, l’équilibre et le partage. Elles sont en Verseau (air) et en Vierge (terre) : les deux Vénus en aspect de quinconce montrent un « travail sur soi » nécessaire dans ce domaine, travail qui s’effectue dans leur relation et à travers leur profession artistique commune. Les Vénus sont en maisons X et II : la carrière de ce couple est mise en relief. L’admiration d’Eve pour Jean dans l’exercice de sa profession est de nouveau confirmé. Il apprécie, encourage aussi ses talents. Ils partagent en fait la même passion pour leur métier, et chacun soutient l’autre dans sa carrière. Jean apprécie aussi les opportunités professionnelles et la mise en valeur que son couple lui procurent. C’est dans ce domaine de la vie sociale, et éventuellement celui de l’argent, qu’une recherche d’équilibre dans le partage est nécessaire, avec parfois des tensions concernant l’entraide, les services rendus mutuellement, et des considérations d’intérêt personnel de chacune des deux personnes.

Les Mars évoquent le plan de l’action. Ils sont en Bélier et en Lion : ces signes de feu montrent une grande énergie et de l’enthousiasme. C’est un indice d’entente sexuelle. Mars est en maisons X et IV : les deux partenaires mènent une importante carrière. Ils se stimulent, sont animés d’un grand dynamisme et d’ambition sociale. Cependant Mars en maison IV amène des tensions au foyer, ou pour des raisons familiales. Eve risque de se montrer parfois autoritaire ou agressive dans ce contexte privé.

Les interaspects planétaires

Ce sont les aspects qui se forment entre les planètes des thèmes des deux personnes. Ils indiquent les dynamiques de la relation, c’est-à-dire les points de fusion, de collaboration et de conflit entre les deux partenaires.

1- Les interaspects entre les LUMINAIRES – étude du SOLEIL masculin, des LUNES masculine et féminine, des aspects suivants : opposition Soleil/Lune, trigone Soleil/Neptune, sextile Lune-Jupiter/Lune, conjonction Lune-Jupiter/Neptune, sextile Soleil/Pluton -Uranus.

Dans cette relation, chaque individu adopte naturellement le comportement traditionnellement dévolu à la femme et à l’homme, avec la Lune d’Eve, pôle féminin et le Soleil de Jean, pôle masculin, en aspect d’opposition, dans les signes familiaux du Capricorne et du Cancer. Ceci révèle une union importante.

Il existe une grande complémentarité entre les deux personnes. Cet aspect planétaire d’opposition peut provoquer des frictions, mais favorise en même temps la prise de conscience de son propre comportement et de ses effets sur l’autre. Avec cet aspect, on voit que chacun recrée les rapports connus dans le passé, durant l’enfance : Eve rejoue des scènes face à son père, et Jean face à sa mère. Les conflits sont liés à l’autoritarisme de Jean, qui en général interprète les choses de façon plus abstraite, et impose des principes trop rigides. Eve ressent qu’elle a elle-même plus d’esprit pratique que son compagnon, s’adapte davantage aux circonstances, détient plus de réalisme et de maturité.

D’ailleurs, il arrive qu’Eve joue symboliquement un rôle de mère pour Jean qui adopte celui de l’enfant. Elle est agacée par certaines tendances immatures de sa personnalité, et aussi attendrie lorsqu’elle perçoit cette vulnérabilité masculine. En ce qui concerne Jean, son sentiment de sécurité intérieure incertain crée un fort besoin d’être rassuré.

La relation est colorée d’idéalisme et de sentiments élevés. Tous deux dépassent certaines limitations égocentriques par l’oubli de soi. Ils partagent des idéaux spirituels et/ou artistiques, qu’ils expriment à un haut degré ensemble. De nouveau, on voit que ces deux partenaires se manifestent une affection chaleureuse, maternelle. En cela, leur relation comporte un aspect très fusionnel et pur. Ce lien crée aussi une connexion pouvant se traduire par des expériences psychiques ou spirituelles, comme on peut en voir entre personnes très proches.

Tous deux, aussi, « réparent » certaines douleurs du passé (de l’enfance, par exemple) vécues dans leurs milieux familiaux respectifs. Jean, notamment, guérit des blessures du passé, sur des manques, du rejet ou des non-dits familiaux antérieurs.

Ces données sont aussi un indice de création d’un foyer (parce que les conditions émotionnelles sont réunies). L’officialisation de l’union est aussi signalée. On voit ici aussi que ces deux personnes partagent des valeurs communes, à un niveau profond : ils maintiennent, naturellement et par conviction culturelle et ce, sans aucune contrainte, un lien affectif en tant que membres d’un même foyer, d’une même famille et en tant que parents. Ce lien est assez idéal et semble indéfectible (même après la rupture, ils se sentent liés comme parents.)

De nouveau, on voit la culture commune des deux personnes. Ils se soutiennent dans leurs efforts et évoluent à travers leur relation. Jean amène Eve à exprimer ce qu’elle porte en elle-même de plus profond et à effectuer des changements en elle-même (comme un psychologue), et aussi sur le plan des ambitions et de la carrière. Cela peut s’effectuer à l’insu des deux personnes …

Une forte attirance sensuelle est confirmée.

Eve ouvre des horizons artistiques, philosophiques à Jean. Chacun stimule l’originalité de l’autre et le pousse à être soi-même, à libérer sa créativité.

Grâce à sa relation avec Eve qui est dotée d’une sensibilité puissante et riche, Jean connaît une possibilité de remise en question, et d’évolution. Par sa relation avec Jean, Eve prend davantage conscience de ses ressources intérieures, et les exprime.

Les interaspects du SOLEIL féminin : étude des aspects suivants : opposition Soleil – Vénus/Pluton, trigone Soleil – Neptune, sextile Soleil-Saturne.

Eve est charmée par Jean, et par son aura de comédien; l’attirance passionnelle est de nouveau confirmée. Cependant, à un moment de la relation, l’opposition Soleil/Vénus-Pluton peut générer une frustration affective ou sexuelle : Jean ressent certains aspects dominateurs du caractère de sa compagne, et réagit en voulant la faire changer, ce qu’elle refuse. Eve manifeste un désaccord concernant la conduite de Jean, sa propension à la séduction en société. Il y a un conflit, ici, sur la façon dont chacun conçoit l’amour et un rapport de force s’installe avec un possible sentiment de rivalité ou de jalousie. Cet aspect est probablement de ceux qui ont joué au moment de la rupture. En effet, entre ces deux personnes, le rapport entre homme et femme est très stable et idéal, mais des dissensions se font jour dans les rapports entre l’amant et la maîtresse, qui sont plus passionnés. Ceci sera développé avec l’étude plus poussée des planètes Mars et Vénus.

Tout de même, un aspect Soleil-Neptune  est de nouveau signifié -ce contact planétaire est réciproque- et confirme le formidable idéalisme dans les sentiments, la sensation d’avoir trouvé l’âme sœur. Il renforce le lien artistique. Mais la présence de Neptune en maison XII, par interaspect, peut signaler un élément inconscient de la part des deux partenaires : nous y reviendrons dans la suite de cette étude.

Saturne vient apporter dans la relation une touche de réalisme, en calmant les éléments passionnels, fantasmés et les projections inconscientes. Cet aspect les pousse aussi à construire et à s’épanouir sur un plan matériel, en gérant l’argent ou en faisant des acquisitions … Cet aspect stabilisant permet à la relation de s’ancrer et de durer.

2- Les interaspects de Mercure – étude des aspects suivants : opposition Mercure/Mercure, opposition Uranus/ Mercure, carré Mercure/Lune-Jupiter

Comme nous l’avons déjà noté, l’opposition des Mercure génère des tensions. Cette opposition est exacte au degré près, ce qui m’évoque l’expression de « frères ennemis » dans la communication avec un côté parfois adolescent. Uranus conjoint à Mercure dans le thème de Jean évoque le cinéma.

Elle signale de l’irritabilité dans les échanges. Malgré une grande compréhension émotionnelle dans ce couple, il arrive que Jean s’exprime émotionnellement et reçoive d’Eve une réponse dénuée de sensibilité, ce qui le blesse et le frustre énormément. Il a aussi tendance parfois à amplifier ses émotions et à trop vouloir donner des leçons à Eve, qui pense alors de son côté qu’il s’agit d’une démonstration d’autorité excessive. Ce carré à la Lune et à Jupiter actualise plutôt des problématiques présentes dans le thème de Jean (il a un défaut d’élocution léger qui en est une marque) que le Mercure d’Eve vient « provoquer » !

3- Les interaspects de Vénus – analyse des aspects suivants : conjonction Vénus-Pluton/Jupiter, quinconce Vénus/Vénus, opposition Vénus-Pluton/Soleil, quinconce Vénus/ Mars. Carré Vénus/Neptune. Analyse de la configuration en Yod avec Vénus-Pluton en Apex et Vénus-Soleil-Mars.

Les deux thèmes forment avec une précision mathématique une configuration triangulaire (un Yod), avec la Vénus de Jean au sommet.

La relation est magnétique, mais ces énergies passionnelles révèlent aussi un conflit de pouvoir (l’opposition Soleil/Vénus-Pluton), avec tout ce qu’il implique : manipulation plus ou moins consciente …(quasiment inévitable dans toute relation).

Les quinconces créent un inconfort, et imposent de rééquilibrer les énergies des planètes en cause : Vénus, Mars, Pluton, qui sont liés à la sexualité, au conflit entre égoïsme et amour, à l’usage du pouvoir sur l’autre. Cette configuration évoque que la rencontre de Jean et d’Eve les amène, potentiellement, à un dépassement de ces limites égocentriques.

Le carré Vénus/Neptune n’est pas favorable : il signale la part d’illusion dans la relation pour les deux partenaires, celle qui fait voir le partenaire non comme il est, mais comme on le rêve. Nous avons vu plus haut que Neptune en XII par interposition entre les deux thèmes signale une problématique inconsciente qui se traduit par la trahison, la tromperie ou l’abandon. C’est le possesseur du Neptune qui fuit : en effet, Jean a quitté Eve …

Le Yod montre que cette relation (et certainement la fin) bouleverse les deux personnes. Ils expérimentent un changement complet d’eux-mêmes et de leur vie. Le sens profond pour Jean est d’expérimenter les implications de l’usage du pouvoir dans sa relation avec autrui. Cette métamorphose des sentiments, déstabilisante mais initiatrice, qui peut l’amener à approfondir sa connaissance des relations humaines, et enrichir la transmission qu’il en fait dans sa profession de comédien.

4- Les interaspects de Mars – étude du carré Mars/Neptune, quinconce Mars/Vénus, quinconce Mars/Neptune. Etude de la configuration en Yod avec Mars Apex/Vénus – Neptune.

Il existe au sein de cette relation des zones de déception, avec des conflits et des disputes qui ne sont pas réglés clairement. Les deux personnes fuient, chacune à sa façon.

Le Mars d’Eve est la planète Apex d’un Yod (une configuration triangulaire), ce qui crée une tension dans la relation : Jean et Eve expérimentent les limites qui sont les leurs entre l’amour de l’autre et l’affirmation personnelle. Ici, Eve connaît à travers cette relation les implications de sa propre agressivité. Elle apprend aussi, de façon sous-jacente, à couper les liens avec le passé et à être plus autonome. C’est le sens profond de la fin de cette relation dans sa vie.

De nouveau, cette configuration en Yod confirme une relation qui constitue un tournant majeur dans l’existence des deux partenaires. Eve mesure les effets d’un dirigisme excessif dans la relation, et s’engage dans une voie nouvelle, par laquelle elle assume la direction d’elle-même, de sa carrière, en être indépendant. Elle développe davantage une expression de femme de tête, pionnière.

5- Les interaspects de Jupiter – étude des aspects suivants : conjonction Jupiter/Neptune, sextile Jupiter/Pluton-Uranus. Conjonction Jupiter/Pluton, Sextile Jupiter/Neptune, trigone Jupiter/Saturne.

Les idéaux artistiques et spirituels des deux personnes sont confirmés. Ils ont tous deux aussi une éventuelle propension au mysticisme, et partagent pour l’essentiel la même morale. Ils s’ouvrent l’un à l’autre sur leurs hautes conceptions artistiques, vibrent à l’unisson pour les mêmes choses.

Ils peuvent partager des activités de nature religieuse ou humanitaire, et effectuer des voyages dans ce but.

Les deux partenaires sont galvanisés par la relation et s’ouvrent à de nouvelles perspectives audacieuses dans tous les domaines. Ensemble, ils peuvent innover, mener à bien des entreprises professionnelles de grande envergure, avec une visée psychologique, ou bien politique.

Le rayonnement social et les finances du couple sont favorisés.

Nous avons vu que ces deux personnes expérimentent ensemble certaines facettes du pouvoir dans leur relation. Ce thème a été abordé sur le plan relationnel. Ils découvrent aussi le fait que le couple leur donne un pouvoir que chacun, isolément, n’aurait pas détenu, parce qu’il est généré grâce à la dynamique de la relation. Ils explorent les implications créatrices du pouvoir, et ses implications porteuses d’angoisse, par la perte lors de leur séparation par exemple. Enfin, ils font l’expérience de l’usage du pouvoir dans la société, à travers leur rayonnement de comédiens, leurs relations, l’argent, l’ambition.

Dans leur vie matérielle et professionnelle, tous deux savent bien coopérer pour mener à bien leurs entreprises. Ils sont de bon conseil l’un pour l’autre pour concrétiser leurs projets d’une manière qui correspond à leurs valeurs morales.

Conclusion 

Cette relation de couple est vraiment remarquable et exceptionnelle ! Elle semble très complète et apparaît à certains égards comme un archétype de la relation homme-femme.

Elle comporte de nombreuses tonalités qui lui donne une richesse époustouflante :

– la relation de couple avec une complémentarité homme-femme,

– une importante expression émotionnelle, féminine et maternelle,

– une dimension spirituelle et artistique remarquable,

– des indices nets favorisant mariage et enfant(s),

– un aspect très passionnel et transformateur,

– un lien d’amitié plus distancié.

Ces nombreuses facettes évoquent leur profession, puisque ce sont deux comédiens qui travaillent des rôles et qui ont joué ensemble. Chacun aide l’autre à se connaître, à ressentir une large gamme d’émotions, dans la vie comme au cinéma …

En étudiant une telle synastrie, et si l’on est enclin à croire à l’éventualité de la réincarnation, on peut aussi éprouver le sentiment que ces deux personnes sont des âmes soeurs qui ont déjà expérimenté de nombreux types de relations ensemble, et qui sont en mesure de les exprimer de nouveau au sein de leur relation personnelle et professionnelle.

Dans une optique d’astrologie karmique, il est évident que cette rencontre était programmée. Les deux thèmes s’emboîtent de façon étonnante, et présentent de nombreux aspects planétaires réciproques et symétriques :

– Soleil d’Eve au trigone de Neptune de Jean,

– Soleil de Jean au trigone de Neptune d’Eve.

Ils ont déjà développé l’amour et l’art à un haut niveau, et poursuivent l’apprentissage de la compréhension profonde de cette haute vibration spirituelle.

Ils ont aussi un « karma » commun et expérimentent notamment un échange des rôles masculin-féminin, que cet échange soit symbolique, ou intérieur, ou bien lié à un changement de sexe dans l’incarnation des deux âmes (?) En effet, on remarque un « karma » martien/masculin pour Eve, et un « karma » vénusien/féminin pour Jean. Les réciprocités Mars/Vénus, symboles par excellence des relations amoureuses, sont très frappantes :

– Mars d’Eve au noeud sud de la Lune de Jean,

– Mars d’Eve en Bélier, Apex d’un Yod composé (qui n’existe que dans la synastrie, non dans les thèmes natals de chacun des deux individus)

– Mars d’Eve au carré de Neptune de Jean,

– Vénus de Jean Apex du Yod composé lui aussi,

– Vénus de Jean au carré de Neptune d’Eve.

   Ces deux êtres expérimentent aussi le pouvoir sexuel et social avec, dans leur relation, une énergie très passionnelle, qui est aussi une énergie de transformation puissante.

Enfin, il y a une problématique de rejet maternel (chez Jean) compensée par un amour inconditionnel de la part d’Eve.

 

Lien vers un exemple d’étude astrologique d’orientation professionnelle :

http://jesuisjecree.com/une-etude-astrologique-dorientation-professionnelle/

 

Anne L. jesuisjecree.com