Tweeter
JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Transits planétaires de Macron (2021)

Cet article d’astrologie analyse les grands transits planétaires sur le thème de Macron pour la période actuelle (juillet 2021) et les mois à venir … La fin de mandat de Macron risque en effet d’être très conflictuelle.

Tout d’abord, on voit que certains obstacles vont entraver la politique et les vues de Macron. En effet, Jupiter sera jusque janvier 2022 en carré à l’axe Fond-du-ciel-Milieu-du-ciel du thème de Macron. Macron ne pourra pas tout se permettre, car des questions de droit s’opposeront à la mise en oeuvre de sa politique, et une opposition se manifestera. On peut penser que cela concerne ses mesures à l’encontre de certaines professions, et le « pass sanitaire ». A ce sujet, l’article Rebondir malgré la répression politique annonce une victoire, au moins partielle, pour le peuple au mois d’octobre 2021.

Attention toutefois à un piège : ces mesures coercitives prises de façon impulsive vont occuper les esprits (et les corps, dans la vie quotidienne), laissant toute latitude à Macron pour poursuivre ses réformes destructrices, celle des retraites, par exemple, et pour prendre d’autres mesures dures, qui ont déjà été planifiées dans le cadre de sa mission : il a évoqué il y a quelques mois, comme une menace, des mesures à venir, tant impopulaires qu’elles excluront l’idée qu’il se représente aux prochaines élections !

Par ailleurs, bien qu’il soit « immunisé » juridiquement, en tant que président, ce transit pourrait signifier que des affaires de justice peuvent être évoquées et viser la personne de Macron. Comme Jupiter est en transit harmonieux à Jupiter natal et au duo Soleil-Mercure, il assure tout de même des protections, surtout politiques et médiatiques.

Le transit durable du carré Saturne-Uranus, en 2021, confirme une oppression, un contrôle de la population, exercés par Macron jusqu’à la fin de son mandat, en véritable dictateur, dans le contexte de la crise sanitaire, pour imposer la « vaccination », qui semble une nécessité impérieuse pour l’oligarchie qui dirige Macron. Cet aspect planétaire signe aussi sa façon de procéder, en bouleversant la vie de millions de personnes de façon brusque, en plein été, et sans rien organiser en amont. (Dans une société en bonne santé, ce genre de personnage serait ignoré et personne ne lui obéirait.)

Autre tendance : sous ces transits, la pensée de Macron risque parfois de choquer, par des excès de langage, ou une vision des choses qui heurte le sens commun. On voit actuellement des provocations nombreuses, en inversant toujours la vérité, quand il évoque par exemple son « langage de vérité », ou « qu’il tient ses promesses », alors qu’il trahit ses déclarations antérieures au sujet du pass sanitaire, ou encore le risque couru par « la démocratie, si on vide les mots de leur sens », un reproche qu’il adresse à ceux qui se plaignent des mesures illégales qu’il a prises et parlent de « dictature ».

Macron connaîtra peut-être aussi des imprévus dans ses contacts ou lors de ses déplacements. Il peut subir des agressions, comme ce fut le cas à Tain, où il a reçu un soufflet, ou comme au défilé du 14 juillet, où il a été sifflé, bien que cela n’ait pas été médiatisé. Ce transit peut également correspondre à des difficultés avec l’univers féminin, avec des soignantes par exemple. Par ailleurs, une femme proche de Macron, épouse ou mère, pourrait aussi expérimenter un problème.

Des manifestations, ou bien un retour éventuel des gilets jaunes sur le devant de la scène (?), sont possibles au cours des mois qui viennent. Ce transit dur réactive, d’une façon ou d’une autre, le conflit de fond qui oppose Macron et la population depuis son arrivée au pouvoir. Il favorise une révolte du peuple face à sa politique. (Voir à ce sujet le karma de Macron avec le peuple !)

Mars natal rétrograde en maison VII ajoute une notion de violence, et un effet de miroir, des données astrologiques propices aux agressions, y compris aux agressions physiques.

Uranus transite en opposition de sa position de naissance. Ce transit conflictuel joue (en partie) dans les rapports du natif avec le peuple. Il s’agit de son non-respect des lois et des droits fondamentaux des individus. Pour Macron, les lois n’existent pas et il n’a pas à s’y conformer; le virus du Covid-19 lui sert de prétexte et autorise toutes les violations de droits. Cette tendance renvoie à Uranus natal en maison IX.
Par cette position planétaire dissonante, le natif développe une attitude transgressive -par des comportements hors normes dans différents domaines et des abus de pouvoir (Uranus dans son sens antisocial)
Les tendances « antisociales » d’Uranus peuvent être projetées inconsciemment, par des événements, comme une révolte populaire ou bien même une agression. En effet, le trio Lune-Mars-Uranus natal est formé de planètes ayant une expression incontrôlée, compulsive.

Le transit du carré Saturne-Uranus correspond donc à un rapport de forces entre Macron et la population. Une forte détermination se manifeste des deux côtés.

Comme Saturne est en carré d’Uranus, des événements soudains ou une/des agression(s) sont possibles. Macron connaîtra sans doute une atteinte, au moins symbolique, à ce qu’il représente, dans sa fonction politique et comme expression dictatoriale : un désavoeu puissant s’exprime, et un événement majeur n’est pas exclu.

C’est donc dans un climat très dur que le mandat de Macron va s’achever.

Anne L jesuisjecree.com