JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Saturne en Capricorne et les états du moi

parents enfants

Le long transit de Saturne en Capricorne actualise, pour l’astrologie, des symboles comme celui du rôle de parent, ou la thématique de la hiérarchie, que nous allons expérimenter dans différents contextes, dans la vie sociale, ou familiale.

Mieux connaître ce que la psychologie nomme les « états du moi » peut nous aider à prendre conscience des rôles que nous jouerons dans diverses situations, et de leur adaptation (ou non) aux circonstances que nous vivrons durant ce transit …

En effet, l’analyse transactionnelle a mis en évidence « les états du moi », qui sont des composantes de la personnalité : le Parent, l’Enfant et l’Adulte.

Chacun des états du moi correspond à un ensemble de pensées, de sentiments et de comportements, auxquels nous nous identifions tour à tour, selon les situations, selon les moments. Ces rôles entrent en jeu dans la relation que nous entretenons avec nous-même, et dans nos relations avec les autres.

Ce sont aussi des scénarios plus figés, parfois inadaptés, voire névrotiques, qui sous-tendent les relations humaines.

Les trois états du moi sont aussi trois systèmes qui nous habitent :

Le Parent : le système culturel, ou moi appris

– Le moi Parent est un modèle de comportement appris, dans lequel nous reproduisons les comportements parentaux que nous avons observés étant petit, chez nos parents et chez les adultes qui ont joué un rôle important à nos yeux. Nous prenons encore des modèles parentaux à l’âge adulte.

Le Parent, c’est ce qui nous a été enseigné, des principes, des valeurs, des croyances, formulés par exemple ainsi : « Tu dois toujours … », « Il ne faut pas … ». C’est , en nous-même, une pensée automatique, empruntée, et des jugements de valeur. On peut, en tant que moi Parent, se sentir supérieur, croire avoir toujours raison, etc.

Ce rôle étouffant du Parent a été suggéré dans le guide (gratuit) sur le développement des potentialités de votre Soleil natal (que vous pouvez commander ici).

L’Adulte : le système rationnel, ou moi expérimental

– Le moi Adulte observe son environnement avec objectivité, et calcule les possibilités et les probabilités sur la base des expériences passées. C’est un comportement qui répond à ce qu’on rencontre, à ce qui est expérimenté. La pensée est rationnelle et logique, l’attitude neutre et calme.

L’Enfant : le système émotionnel, ou moi senti

– Le moi Enfant est la sphère des émotions, et il reproduit notre comportement d’enfant. La pensée se formule en « Je me sens bien. », « je me sens mal », « je suis gai », « je suis triste », « j’ai besoin de … ». L’attitude de l’Enfant est affective. Il cherche, avec plus ou moins de succès, à satisfaire ses besoins.

A chaque moment de notre vie, nous abordons notre environnement selon ces trois attitudes : Le Parent plaque des modèles qu’il a appris. L’Enfant ressent et, souvent, reproduit des vécus personnels d’autrefois. L’Adulte prend la réalité telle qu’elle est (autant que faire se peut).

Sous le transit de Saturne en Capricorne, le risque est de développer, ou de voir se développer autour de nous, le Parent, qui plaque des modèles.

parents enfants

Parent et enfant. (crédit photo : Pixabay)

Précisons. En fait, les états du moi ont été distingués selon différentes fonctions plus précises, que voici*. Il existe deux fonctions Parent, une seule pour l’Adulte, et trois modalités pour l’Enfant :

  • Le Parent Normatif est une fonction de protection et de transmission de valeurs. Le Parent Nourricier est une fonction de permission et d’encouragement.
  • L’Adulte est une fonction d’exploration de l’environnement.
  • L’Enfant Adapté Rebelle est une fonction d’opposition légitime. L’Enfant Adapté Soumis est une fonction d’adaptation à l’environnement. L’Enfant Libre est une fonction d’expression des besoins et des émotions de base.

 ∴

Saturne représente, dans cette optique, le Parent Normatif, qui va s’exprimer en nous, et autour de nous, de façon puissante durant ce transit. Il peut donner les lois avec justesse, ou bien de façon trop autoritaire, et même parfois violente. Un Parent négatif dévalorise, ou bien encore, maintient dans la dépendance. Dans le cas d’une relation de dépendance, Saturne en Capricorne agit par action réflexe dans le signe opposé, le Cancer, et aussi à travers notre Lune natale (car la Lune est la maîtresse du signe du Cancer).

 Ainsi, sur le plan psychologique, le transit de Saturne en Capricorne va développer dans nos vies, non seulement le Parent Normatif, mais aussi son complément : l’Enfant, qui lui répond très logiquement, Enfant Libre, Rebelle ou Soumis, Adapté ou non.

Enfin, un autre scénario lié à Saturne en Capricorne et à l’action réflexe en Cancer : dans les relations humaines, certaines personnes activent un moi, par exemple le Parent, pour aller chercher chez l’autre le moi Enfant, et créer une relation de symbiose … L’inverse, une symbiose établie par l’Enfant sollicitant en l’autre le Parent, est aussi possible.

 Selon les spécialistes, il y aurait des différences de « volume » entre les différents « moi » chez certaines personnes : un Adulte, un Parent ou un Enfant diminués, tandis qu’un autre moi (Parent, Enfant ou Adulte) est surdimensionné. Par exemple, un Parent surdimensionné est trop sévère envers lui-même et envers les autres. Un Enfant qui occupe trop de place est immature ou capricieux.

Ces questions sont à rattacher au transit de Saturne en Capricorne, car dès qu’un Parent occupe trop de place ou se montre trop rigide, son corollaire apparaît : un Enfant sur-adapté, qui refoule ses émotions, ou alors (mais c’est un peu moins évident sous ce transit) un Enfant infantile, ou geignard, qui « cultive le pathos ».

L’utilisation excessive d’un état du moi, le Parent par exemple (Saturne), sans nécessité par rapport à la situation, peut rendre cet état du moi inopérant et inadapté :

si une personne parle régulièrement avec trop de vigueur à son enfant, celui-ci ne saura plus faire la différence entre l’avertissement face à un danger et une situation banale.

 Autre exemple : si quelqu’un fait systématiquement ce qu’on lui dit, il ne fera plus la différence entre l’adaptation adéquate et la sur-adaptation, c’est-à-dire l’adaptation au détriment de ses propres besoins.

Des relations de type névrotique peuvent s’instaurer, par exemple le Parent Critique ou Persécuteur culpabilise l’Enfant Soumis pour l’amener à suivre certaines normes. On retrouve dans ce cas, le schéma décrit dans le triangle de Karpman.

 L’Enfant Soumis devra alors devenir Enfant Rebelle pour pouvoir passer ensuite au stade de l’Enfant libre et de l’Adulte …

 

Anne L jesuisjecree.com

 

sources des infos psychologiques : *analysetransactionnelle.fr, wikipédia