JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Nouvelle orientation dans les relations (avril-juin 2017)

nbcouple

nbcouple

Avec le sextile Vénus-Mars d’avril à juin 2017, y aurait-il du nouveau dans les relations et les amours ? Quelques mots sur la signification astrologique de ce transit s’imposent ! Il est évident qu’il met en relief les rencontres et les rapports humains.

En février 2017, Vénus et Mars se trouvaient tous deux en Bélier, presque en conjonction, presque ! … mais comme Vénus approchait de sa phase de rétrogradation, elle a ralenti et n’a pas rejoint Mars. Mars est entré en Taureau et a laissé Vénus effectuer sa pirouette toute seule (en retournant en Poissons).

 Ce mouvement planétaire indique qu’un nouveau cycle semblait débuter dans le domaine des amours ou des relations, mais il n’en fut rien. Peut-être des rencontres et des partenariats qui semblaient prometteurs ont-ils été remis en question au terme de cette période.

La rétrogradation de Vénus, à partir de début mars, a marqué un temps de révision, peut-être à un niveau subconscient, peut-être de façon plus claire : les sentiments se sont introvertis, laissant place à une attitude de retrait, ou à un besoin de rester prudent dans ses relations, ses partenariats, ses contrats et ses engagements. Des doutes, un scepticisme se sont peut-être immiscés en nous sur ces sujets. La période a peut-être été marquée par un ralentissement dans les projets associatifs, ou par la recherche (à l’intérieur) du bon partenariat, du contrat tant espéré, de plus de bien-être, d’un équilibre, d’autres valeurs, ou d’autres façons de se relier aux autres ou à l’autre … On a médité, émis des avis sur les relations, sur les amours, sur certains aspects de l’univers féminin, sur les rapports hommes-femmes, et même sur les rapports femmes-femmes, que Vénus symbolise. On a aussi tenté de dégager ce qui a de la valeur à nos yeux. On a jeté un regard sur les expériences relationnelles passées, observé de façon accrue les expériences relationnelles du présent, songé aux relations futures …

Actuellement, au moment où Vénus repart en sens direct, elle forme un carré avec Saturne. En fait, Vénus et Saturne effectuent trois carrés au cours des derniers mois : un fin janvier et deux en avril. Par ailleurs, Vénus durant la rétrogradation ayant, semble-t-il, reculé dans le Ciel, les deux planètes Vénus et Mars se sont suffisamment éloignées l’une de l’autre pour reformer actuellement un sextile, angle de 60° exact le 17 avril à 26° Poissons-Taureau.

Le carré Vénus-Saturne indique actuellement (en avril) un sentiment d’insatisfaction, un obstacle à l’épanouissement, un froid affectif et un blocage relationnel. Sommes-nous trop pessimiste dans la façon d’envisager toutes ces situations vénusiennes, ces déceptions relationnelles, notamment ? Peut-être aussi avons-nous tendance à nous charger de devoirs sans songer à notre bien-être ? Ou bien à rationnaliser, à raisonner là où le mieux serait d’exprimer nos sentiments ? Mars, dans ce contexte, par le sextile qu’il envoie à Vénus, nous pousse à aller de l’avant en dépit des limitations saturniennes.

Revenons aux planètes : comme Mars est passagèrement plus rapide que Vénus, il la distance de quelques degrés au-dessus de 60. Les deux astres forment tout de même un sextile « acceptable » pendant deux mois. Comme Vénus prend de la vitesse après sa rétrogradation, et comme elle est, en fait, une planète plus rapide que Mars, elle rattrape ce retard et formera un nouveau sextile exact le 9 juin (3° Taureau-Cancer) ! L’effet du sextile Vénus-Mars dure donc dès à présent et jusque fin juin.

En fait, cette idylle Vénus-Mars a commencé depuis un certain temps, puisque un premier sextile entre les deux planètes s’est effectué le 19 septembre 2016, à 24° Balance-Sagittaire. C’est donc un aspect répété, insistant, qui a un impact sur plusieurs mois. Il a été entrecoupé de la rétrogradation de Vénus qui semble avoir demandé de faire un ménage intérieur !

Actuellement, et jusque fin juin, on fait le deuil de certaines expériences relationnelles et on abandonne effectivement d’anciennes façons de se relier à l’autre. Les sentiments s’expriment davantage , un nouvel équilibre relationnel prend forme. Le renoncement à certains types de relations, de nouvelles rencontres sentimentales, ou une nouvelle dynamique dans les relations déjà existantes sont probables. Dans la vie active et professionnelle, de nouvelles associations et partenariats se nouent ou évoluent, de nouveaux contrats sont signés ou ceux existants adoptent une nouvelle forme. Vénus acquiert plus de poids, par rapport à Mars : on est moins affirmé, passionnel ou égocentrique, et on coopère davantage, en tenant compte un peu plus de l’autre, ou en s’adaptant davantage aux autres dans la société. C’est une dynamique d’ouverture qui favorise aussi les nouvelles rencontres.

Comme Vénus et Mars sont deux principes complémentaires, les deux astres travailleront à créer un équilibre. Il sera question de prises d’initiative et d’action pour ce qui nous touche affectivement. Ou bien de calmer trop d’activisme, et de tempérer des conflits ou des colères, etc. Dans les relations, les hommes pourront trouver des appuis venant de femmes; les femmes pourront trouver des appuis venant d’hommes, que ce soit au sein du couple ou dans d’autres contextes. L’aspect est assez intéressant parce que ces deux énergies créent une excellente harmonie qui rejaillira sur le vécu et les événements.

Durant ce mouvement intérieur, Vénus se reliera de façon dissonante à Jupiter et à Pluton au mois de mai, puis de manière plus harmonieuse à Uranus et à Saturne, en juin, mais ceci est une autre histoire …

sext v-m 9 6 17 42

sextile Vénus-Mars du 9 juin 2017, 17 h 42 (Paris)

Sextile Vénus-Mars du 9 juin 2017

Temps fort de ce transit, le sextile exact entre Vénus et Mars (3°18 Taureau-Cancer) s’effectuera le jour de la Pleine Lune, ce qui valorise ses énergies, et lui donne une fonction d’adjuvant.

Maîtresse du signe du Taureau et de la maison VII, Vénus est puissante et triomphante : sensuelle, mais aussi matérielle. En voici quelques interprétations succinctes :

Affectivité :

  • Les rencontres, les relations, les questions affectives ont pour enjeu la sécurité et la stabilité.
  • Les questions relatives à l’épanouissement, à la sensualité, aux plaisirs, aux arts et à l’esthétisme prennent de l’importance.

Vie sociale et professionnelle :

  • Les partenariats, les conciliations et la vie sociale prennent de l’importance. L’heure est à la coopération.
  • Il  y a des réorganisations dans/pour le travail.
  • On s’active pour nouer des relations ou obtenir des contrats (qui sont très favorisés).

Argent :

  • Les négociations, les contrats stables et profitables sont à l’honneur.
  • Les questions financières, et des chances dans ce domaine ressortent (Vénus conjointe à la Part de Fortune !)

 

Anne L jesuisjecree.com