JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Natacha Polony sous les transits de Neptune et de Jupiter

open-notebook-1974725_960_720

La journaliste Natacha Polony, qui animait l’émission « Polonium » sur Paris Première et assurait une chronique quotidienne sur Europe 1, a été remerciée en juin 2017, aussi bien à la télévision qu’à la radio. Les raisons politiques de son éviction ne font aucun doute, et sont inquiétantes. Toute personne lucide ne peut que constater cette oppression grandissante d’une « police de la pensée » qui crée un très grand malaise en France.

Par ses contenus indigents et la propagande éhontée, le discours des médias ne ressemble plus à grand-chose puisqu’il évite les sujets de fond. Natacha Polony proposait d’autres idées -auxquelles on peut adhérer ou non, peu importe-, une réflexion sur des points cruciaux à notre époque, et des mises en perspective ! Et elle a payé cher son supplément d’intelligence et son indépendance car elle est maintenant sans emploi !

Astrologiquement, un phénomène d’une dimension supérieure -un transit de planètes lentes- avait lieu au mois de juin : Neptune entrait en rétrogradation à 14° des Poissons, ce qui indiquait un arrêt, et une intériorisation. Jupiter, lui, sortait de sa phase de rétrogradation pour repartir en sens direct à 13° de la Balance, extériorisant son influence ….

Natacha Polony

Natacha Polony, 15 avril 1975, 10H05, Paris

Ces deux astres affectent nettement le thème natal de la journaliste :

D’abord, Neptune transite la maison X, le secteur de la carrière de la native, au carré de Neptune natal, maître de X en VI (le travail dans son aspect quotidien) : l’entrée en rétrogradation signifie dans ce contexte le coup d’arrêt donné à l’activité professionnelle de la journaliste.

En même temps, Jupiter transite en fin de maison IV au carré de Saturne natal. Les deux astres étaient déjà en carré dans le radix ( : le thème natal, je voulais éviter une répétition), indiquant pour Natacha Polony un rôle social important, mais contraignant et éprouvant pour le « moi ». Ce transit ravive cette difficulté, à l’occasion d’un conflit où entre en jeu Saturne, qui est maître de VII, le secteur du relationnel et de la vie sociale. En substance, cela signifie que le « moi » se trouve limité, censuré dirais-je, par une décision officielle (Jupiter) qui atteint la position sociale (en maison IV, l’opposée de la maison X représentant l’identité sociale).

En astrologie, les cycles planétaires rythment certains âges de la vie : ces événements pour Natacha Polony s’inscrivent dans la « crise des quarante ans »… Ainsi, il faut noter également l’opposition d’Uranus à lui-même dans le thème natal, qui est une étape obligée vers quarante-deux ans.

Sur la carte du Ciel de la native, on voit une opposition Soleil-Uranus sur l’axe XI-V, significative de sa profession médiatique, mais surtout d’une participation sociale, dans un sens réformateur, avec une volonté de bousculer l’ordre établi, un ordre établi. Le long transit d’Uranus en maison XI, s’est donc effectué par conjonction au Soleil, puis viendra dans quelque temps en opposition à Uranus natal situé au début du Scorpion, en maison V.

Je n’étudie pas tous les transits à venir, mais compte tenu des influences qui s’annoncent en maisons V ( où va entrer Jupiter) et XI (avec Uranus), on peut imaginer à l’avenir une œuvre personnelle, l’importance de la pédagogie, et aussi des oeuvres collectives. Il est possible qu’elle forme un réseau, ou un parti, au sens où des personnes partageant certaines idées se rejoignent et s’expriment d’une façon inconventionnelle …  :)

Anne L jesuisjecree.com