JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Macron terminera-t-il son mandat ?

france-63022_640

Voici une question qui n’est pas récente. En effet, des mots comme “démission”, “destitution” sont lancés assez régulièrement… Cette question se pose de façon toujours plus insistante aujourd’hui, jour du rassemblement des « gilets jaunes » du 24 novembre 2018 : Macron terminera-t-il son mandat de président ? Cet article d’astrologie va éclaircir cette question, en faisant le point sur des prévisions publiées dès l’été 2018, et en rapprochant plusieurs analyses effectuées ponctuellement …

Comme il a été dit dans un article publié lorsque l’affaire Benalla battait son plein, et que les lecteurs peuvent consulter ici,  le poids du transit de Saturne et de Pluton, jusque 2020 notamment, est essentiel et très puissant. Il suggère un affaiblissement politique et la possibilité d’un départ de Macron. Depuis l’affaire Benalla, d’ailleurs, des faits sont venus confirmer ma prévision astrologique : démissions au gouvernement à la rentrée, isolement tant à l’intérieur que dans les relations internationales, “fatigue politique” révélée dans les journaux, “itinérance mémorielle” marquée par un désavoeu puissant de la part de la population, chute dans les sondages …

Ces deux planètes ne sont pas seules à transiter le thème de Macron ; il bénéficie aussi d’autres transits planétaires qui le soutiennent. Néanmoins, Saturne et Pluton ont une influence particulièrement puissante, et il n’est pas certain que les autres transits, et la propagande (je le dis sans malignité mais avec réalisme) puissent annuler ou même rééquilibrer cette influence. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’avais dit, dans mon article, que Macron n’est pas “maître des horloges” cosmiques.

L’astrologie ne permet pas de prévoir avec certitude un événement. Elle permet de montrer ce qui peut arriver, de façon potentielle. On peut donc formuler ainsi le diagnostic astrologique :

Les influx planétaires jouent de façon puissante en faveur d’une chute de Macron, de son départ avant les élections présidentielles de 2022, sans doute entre (fin) 2018 et 2020.

Les manifestations des « gilets jaunes » viennent confirmer l’affaiblissement de Macron. Les événements se décryptent en fonction de la conjoncture astrale qui marque leurs commencements :  les transits planétaires du 17 novembre, premier jour des blocages des “gilets jaunes”, montrent clairement qu’il s’agit d’un mouvement populaire qui a un haut pouvoir de propagation, et une portée très importante.

Rappelons qu’il s’agit d’un soulèvement de citoyens, qui n’est pas chapeauté par des partis politiques ou des syndicats, ce qui en fait un mouvement de la base. C’est un signe, comme je l’ai dit dans l’article prédictif consacré aux blocages du 17 novembre, d’un profond mécontentement, d’un refus. L’édifice tremble lorsque la base est déstabilisée … et il peut s’écrouler.

Il semble, d’après les énergies du 17 novembre, que l’indépendance politique du mouvement forme un atout de poids. Ce mouvement est de nature à amener un changement de politique, peut-être des changements dans les décisions et dans les « réformes » … Cependant, comme le thème de Macron est marqué par une notion de « terminus », le mouvement des « gilets jaunes » – des citoyens qui protestent contre la hausse des taxes et la politique destructrice du gouvernement- peut être le point de départ d’un désaccord exprimé ouvertement, de grande ampleur, d’un réveil d’une opposition énergique, qui aboutira à un changement politique en France, avec la possibilité sérieuse, effectivement, d’un départ anticipé de Macron.

Anne L jesuisjecree.com