JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

L’opposition Mars-Uranus et la répression à l’acte 53 des Gilets jaunes

explosion-145687_960_720

 Alors qu’une opposition Mars-Uranus est en formation -et déjà influente-, les sévices du gouvernement à l’encontre des manifestants du mouvement des Gilets jaunes, se confirment. Cet aspect planétaire est en effet potentiellement violent.


Les Gilets jaunes ont « fêté » leur premier anniversaire samedi dernier, lors de l’acte 53 dans toute la France.
A Paris, la manifestation a été autorisée, puis, alors que les manifestants se trouvaient sur les lieux, elle a soudainement été interdite. Au lieu de permettre l’évacuation des manifestants, les forces de l’ordre au service du gouvernement Macron ont bloqué les sorties. Ainsi, les manifestants ont été « nassés », et pendant de longues heures, ont reçu des gaz lacrymogènes, des tirs de projectiles, et de nombreuses personnes ont été tabassées.

Macron qui ne recule devant aucune outrance, voire perversité, a prononcé ces paroles à la suite des exactions commises, inversant complètement la réalité de la situation  : « Lorsque la haine s’abat et qu’au nom d’idéaux la destruction se joue dans la rue, trop de voix se taisent et deviennent alors complices, trop de voix laissent confondre des idéaux avec le nihilisme de la violence »(francetvinfo.fr)

Cet individu, on l’a vu, est lui-même animé par certaines pulsions de destruction (carré Mars-Lune-Uranus dans son thème, notamment). D’ailleurs, la destruction forme l’essentiel de sa politique. Et les media à son service « se taisent et deviennent alors complices ». Pire, ils désinforment, cachent les faits (dans de nombreux domaines), ou créent de toutes pièces une fausse réalité.

Ce qui se passe en France est grave ; la population doit réagir !

 

Les casseurs, qui sont des groupes extérieurs au mouvement des Gilets jaunes, ont un rôle bien particulier à jouer dans les manifestations, car leur présence justifie la violence des forces de l’ordre et permet de discréditer les causes défendues dans les manifestations. Ainsi, le gouvernement, et les forces de l’ordre à son service, permettent leur présence et ne les arrêtent pas.

(Evidemment, cette logique peut être étendue à des problèmes de société bien plus graves, qui ne sont pas réglés, ou qui sont provoqués, afin de favoriser des objectifs politiques …)

Parmi les casseurs et autres ‘hommes en noir », on suppose aussi que des agents au service du pouvoir politique sont chargés de casser dans le but de saboter les manifestations, et de les discréditer auprès d’une population trop encline à croire les media qui présentent les événements d’une certaine façon pour tromper l

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, de nombreuses personnes ont été mutilées par les forces de l’ordre alors que leur comportement ne présentait aucune menace : mains arrachées, yeux crevés, paralysie du visage (etc.), et les procédures judiciaires n’aboutissent pas, les enquêteurs les classant sans suite. L’abus de pouvoir est manifeste !

Un exemple visuel, parmi des centaines d’autres et des milliers depuis un an, posté sur Twitter :

« C’était hier , Manu était un manifestant totalement pacifiste , il a reçu une balle de LBD dans l’œil , à la place d’Italie juste avant que la manifestation soit interdite
Les probabilités pour qu’il retrouve la vue sont de l’ordre de 1%. » (Nadège Picard @MNaphtaline)

EJmTy5UW4AEQGtB

Quand on pense que l’on parle déjà d’une réélection de Macron en 2022 (10 ans de gouvernement Macron !), c’est à désespérer ! Ce sera une réélection (ou d’ailleurs l’élection d’un nouveau pion), selon un scénario déjà trop connu, depuis 40 ans !

Le peuple doit être concerné et solidaire; éjectons Macron le sanguinaire ! Il doit aussi être jugé.

L’opposition Mars-Uranus est porteuse d’une certaine violence, et l’on peut redouter un climat plus particulièrement difficile pendant quelques jours, en France notamment. Pour le moment, c’est bien le gouvernement qui exprime cette violence. Elle peut se manifester à travers d’autres faits, comme des agressions, voire des attentats. Prudence.

Anne L jesuisjecree.com