JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Les énergies de l’équinoxe de printemps 2020 (France et coronavirus)

Equinoxe pr 20032020 5H

En 2020, la date de l’équinoxe de printemps est le 20 mars. Le Soleil entre en Bélier au petit matin, qui est le moment symbolique de l’équinoxe, à l’échelle d’une journée. Cet article présente les énergies principales de l’équinoxe pour la France, et parle de l’épidémie de coronavirus.

*

Equinoxe pr 20032020 5H

Equinoxe du printemps 2020

Sur la carte du Ciel de cet événement astral, dressée pour Paris, la répartition des planètes vers l’EST est en parfaite analogie avec la symbolique du printemps, et du Bélier. Elle suggère un début ou une naissance. Une initiative, ou un ensemble d’initiatives, marque l’actualité, et les temps qui viennent.

Alors que le Soleil se situe sur le point vernal, à 0° du Bélier, il forme un sextile avec Saturne. Saturne, sur le dernier degré du signe du Capricorne (à 29°51), quitte ce signe dans deux jours pour inaugurer son transit en Verseau. Le climat de renaissance printanier est associé cette année à un élément structurant, mais ce sextile Soleil-Saturne peut signifier aussi, de façon plus ou moins visible, que quelque chose nous retient un peu. L’autre question qui se pose concerne les ressources : avons-nous les moyens ? (C’est bien le cas dans le contexte du coronavirus, en l’occurrence).

Santé, vie quotidienne et vie intérieure …

zen-4898273_960_720Les planètes regroupées sur moins de 120° montrent des énergies focalisées sur un but précis : Neptune en maison I représente la recherche d’une unité, et celle d’un traitement médical. Le point d’impact se trouve en Vierge, en maison VII, confirmant une problématique collective de santé, et un climat de contrôle. L’axe Vierge-Poissons intercepté accentue la demande d’un travail dans ces secteurs. Il concerne la recherche et les soins médicaux, les hôpitaux, mais aussi, pour la population et tous ceux qui sont confinés, toutes les questions de travail, de vie quotidienne, d’hygiène qui nous occupent. Il évoque aussi un isolement propice à la vie intérieure, émotionnelle et psychologique, une ouverture possible à la spiritualité : guérison spirituelle, pacification intérieure, méditation, prières …

On peut, au cours de cette période de confinement, faire des prises de conscience sur nos activités habituelles, sur nos choix de vie, sur l’environnement (la pollution, le bruit, etc.), et remettre peu à peu en question certains aspects de notre existence. Le mot d’ordre, sur le plan intérieur, est : en dépit des circonstances et de l’avenir, recentrons-nous ! Comme le prédisait l’article Clés pour accompagner le changement en 2020, cette année 2020 nous oblige à effectuer un travail sur soi, quasiment obligatoire. Le coronavirus bouleverse nos habitudes, ce qui suggère -de façon positive- un déconditionnement, comme le préconise l’article Votre vie est-elle trop saturnisée ?

 

Confinement, école à la maison

L’Ascendant en Verseau met en relief une autonomie, tandis que le Milieu-du-Ciel en Sagittaire donne de l’importance à un facteur social lié à une occultation, en maison XII : c’est le confinement de la population, entre autres. Mars, qui a rejoint le trio Jupiter-Pluton-Saturne en Capricorne, symbolise le renfort policier.

boys-3350810_960_720Le Fond-du-Ciel et la maison V en Gémeaux évoquent les mesures dans le domaine de l’école. Blanquer met en place un dispositif d’école à la maison (sextile Mercure-Uranus). Il faut savoir (non comme une rumeur, mais comme une information certaine) que ce dispositif a été initié et préparé durant les mois qui ont précédé la crise du coronavirus. Ceci est un indice qui porte à croire que cette crise a été orchestrée. Une réforme de l’école est peut-être possible aussi (?) L’enseignement, en ce cas, s’orienterait vers une forme d’école virtuelle, de quoi satisfaire au premier abord les enfants, mais inquiétante, en réalité, car peu propice au développement de la réflexion, de l’imagination et de la créativité. Les entrepreneurs milliardaires commercialisant des écrans aux jeunes du monde entier le savent, et envoient leurs propres enfants dans des écoles à l’ancienne. Mais avec le Fond-du-Ciel en Gémeaux, rien ne nous empêche, à titre individuel, de lire des livres pendant le confinement !

Vénus en Taureau, en maison III, évoque la thématique des interactions, et le carré Lune-Vénus montre que la problématique de santé publique (Lune), qui est une contagion liée aux contacts physiques, au toucher, est présente, et risque de se poser à nouveau. Il s’agit du non -respect des contraintes du confinement par certains de nos concitoyens.

Le carré Saturne-Uranus en formation

L’équinoxe de printemps 2020 est aussi l’amorce d’un conflit astral qui marquera les temps à venir. En effet, le carré Saturne-Uranus, dont nous vivons les prémices actuellement, évoque des changements structurels qui seront problématiques. Sur le plan politique, il concerne la réforme des retraites et l’usage du 49-3, ou encore le problème de la mise en place de la 5G, et l’usage de l’intelligence artificielle , que l’U-E veut développer dans les transports et dans le domaine de la santé. Saturne en maison XII suggère du secret ; sur le plan de la santé, des innovations dans le milieu hospitalier sont signalées, positives ou négatives … Les personnes âgées, en particulier, peuvent être concernées au premier chef par ces innovations.

Des contestations, une révolte s’exprimeront sans doute dans ces différents contextes (et d’autres que nous ne connaissons pas encore), mais ils peuvent être difficiles à faire entendre …

loss-4890196_960_720Cet aspect confirme aussi une crise dans le domaine financier, déjà prévisible, car Uranus en Taureau , au carré de Saturne, est positionné en maison II (secteur financier) dans le thème de l’équinoxe du printemps 2020 pour la France.

Comme la conjonction Saturne-Pluton évoque déjà un effondrement de grande ampleur, cet aspect peut suggérer des problématiques qui se posent soudainement, ou des variations brusques; attention au(x) krach(s).

 

Un renfort de moyens

Par ailleurs, sur ce thème, un fait marquant peut intervenir et représenter pour nous la promesse d’une libération. Sur le plan collectif, politique notamment, une personne importante peut se signaler comme un pionnier pour conduire un processus d’émancipation collective : cet aspect apparemment parle des grands groupes du secteur de la mode et du luxe qui vont s’atteler à la fabrication de gel hydro-alcoolique et de masques de protection « pour soutenir les autorités françaises et européennes » (source : nouvelobs.com). Il est vrai que ce secteur est touché par la crise du coronavirus et que cette décision va permettre de soutenir son industrie. Cependant, on est en droit d’espérer une autre forme d’aide, plus significative sur le plan de la santé, et/ou sur un plan politique (rien n’interdit d’espérer). Il semble que le déblocage de milliards, par la BCE, pour soutenir l’économie soit en fait reliée aussi à ce transit …

Traitement du coronavirus et incohérences politiques

Neptune en Poissons et la Part de Fortune à proximité, en aspect de Jupiter en XII, forment une lueur d’espoir. L’ensemble suggère des guérisons, et une avancée médicale, mais la Lune noire qui est conjointe à la Part de Fortune, laisse penser qu’il règne une ambivalence importante à ce sujet.

Peut-être cet aspect est-il à mettre en correspondance (par exemple) avec la découverte du professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU de Marseille. Il a testé avec succès l’hydroxychloroquine sur des malades du coronavirus. Le traitement est peu onéreux, à base de médicaments déjà connus, et qui sont utilisés pour lutter contre le paludisme. Il serait associé à des tests sur la population (tests qui sont mis en place dans de nombreux pays, et parfois gratuitement), afin de traiter les personnes infectées rapidement, ce qui coupe court aux vaccinations de masse préconisées par les laboratoires du lobby pharmaceutique. Les Chinois et les Iraniens traitent déjà leurs patients selon ce traitement à l’hydroxychloroquine depuis plusieurs semaines, mais le gouvernement français se montre très « prudent » face à ce traitement, et veut suivre scrupuleusement le protocole clinique … En outre, il refuse de tester la population française, ce qui permettrait pourtant de circonscrire la maladie. Actuellement, on refuse aussi à des personnes exposées au virus (des personnes qui ont été en contact avec des malades du coronavirus) ces tests, et on les laisse désemparés, obligés, s’ils sont infectés, à contaminer leur propre famille et tous ceux avec qui ils entreront en contact. Il est donc difficile d’endiguer l’épidémie dans ces conditions, malgré le confinement.

L’idéologie et le Plan de l’oligarchie

virus-213708_960_720On voit que Macron idéologise les mesures de santé, en refusant des contrôles sanitaires plus stricts, ou bien la fermeture des aéroports, et évoque un « repli nationaliste ». C’est assez tragique, car le thème montre que le problème provient aussi de ce choix politique, avec la maison IX en Scorpion, et Jupiter, maître de X et XI en XII. Neptune en Poissons étant à la base du thème de l’équinoxe, cette planète évoque ce refus de circonscrire la contagion, ce qui équivaut à s’assurer que la boîte de Pandore reste bien ouverte.

La recherche d’une unité, symbolisée par Neptune dans le thème, montre que Macron veut à tout prix créer une nouvelle unité politique, européenne, en fermant les frontières de l’espace Schengen – mais tout cela est toujours de l’idéologie, de la politique partisane, qui prend le pas sur la santé et la vie.

Ce refus d’endiguer la maladie peut correspondre aussi à différents objectifs, « démographiques » et politiques. Il peut être liée à la volonté d’inoculer des vaccins, et de recourir à l’intelligence artificielle dans le secteur de la santé (à la place d’un simple traitement efficace), comme le suggère l’article Saturne en Verseau, gouvernement mondial et intelligence artificielle, afin de poursuivre la mise en place de la société globale et dictatoriale de demain.

europe-1395916_960_720Certains commentateurs se demandent également si cette crise du coronavirus ne permettrait pas d’accélérer un effondrement économique et financier déjà prévisible, et de masquer les responsabilités (gestion politique, monde financier) derrière cette crise sanitaire.

La paupérisation de la population européenne -qui devra ensuite payer cette crise- va s’accentuer aussi. Cette répercussion peut constituer en réalité un objectif politique caché.

Le ministre Blanquer a dit que « depuis le début, la stratégie ce n’est pas d’empêcher que le virus passe – on sait qu’il passera probablement par plus de la moitié d’entre nous – mais c’est de faire en sorte qu’il passe de la manière la plus étalée possible dans le temps. », une déclaration qui semble raisonnable (ralentir l’épidémie pour la gérer progressivement sans saturation des services de soin dans les hôpitaux), mais qui signifie surtout que le gouvernement ne cherche pas à endiguer la contagion. L’Europe est à présent l’épicentre de l’épidémie de coronavirus mondiale, alors que la Chine n’a plus de nouveaux cas de coronavirus, excepté ceux qui viennent de l’étranger (cqfd).

 

Les transits de 2020 annoncent un changement profond, historique ; cette crise et ses conséquences en sont une manifestation.

En outre, dans certains milieux dirigeants, on sait qu’une nouvelle ère astrologique se dessine, et l’on agit pour imposer à la population les changements que l’on a choisis. La population prendra les maux à venir comme une inéluctable évolution, et les innovations imposées comme des signes du « progrès ».

Anne L jesuisjecree.com

crédit photo : Pixabay