Tweeter
JE SUIS, JE CREE. Astrologie & développement personnel

Des transits karmiques sur le thème de Macron (septembre-décembre 2022)

Avec Uranus, les nœuds lunaires transiteront l’opposition Lune-Uranus du thème de Macron, au carré de Mars natal. Ce sont des positions planétaires sensibles et ce transit prend un sens karmique.

Cet article d’astrologie fait le point sur les significations de ce transit complexe.

***

L’importance des nœuds lunaires dans les transits de l’année 2022

Comme cela a été développé dans les livrets de prévisions 2022, les nœuds lunaires jouent un rôle important dans le climat de l’année, car les quatre planètes les plus puissantes de l’astrologie forment des aspects significatifs avec l’axe du Dragon (autre nom des nœuds lunaires).

Selon les théories de l’astrologie karmique, les nœuds lunaires représentent l’évolution des individus sur leur chemin de vie et ils actualisent leur karma.

En l’occurrence, le climat général de 2022 est marqué par des faits positifs liés à du « bon » karma et par d’autres événements plus négatifs, en lien avec le « mauvais » karma du passé.

Or, à partir de cet été, c’est le volet plus négatif et contraignant qui se développe …

***

Les nœuds lunaires et le carré Saturne-Uranus

Autour d’avril 2022, les noeuds lunaires se trouvaient en carré exact avec Saturne dans le ciel. Actuellement, le nœud lunaire nord et Uranus se rapprochent ; ils forment une conjonction. Dans l’absolu, cet aspect majeur incite l’humanité à s’éveiller, à se libérer.

Cependant, le carré Saturne-Uranus, formé dans le Ciel pendant trois ans, rend le processus de libération ardu. Il exprime justement un conflit profond entre la continuité et le changement.Cet aspect dissonant, qui peut correspondre à des événements fâcheux, prend un sens karmique à partir de cet été et pour quelques mois.

***

Les nœuds lunaires transitent dès la rentrée le carré en T du thème de Macron

Dans le thème de Macron, la Lune en maison III est en opposition à Uranus (en IX) et tous deux se trouvent en carré de Mars en maison VII, formant en carré en T.

Or, la Lune est intensément transitée par Uranus depuis un an ; ce transit n’est pas terminé ; Uranus reviendra sur cette position pendant plusieurs mois en 2023. Sur le plan collectif, ce transit s’est principalement manifesté jusqu’à présent par un climat d’hostilité entre Macron et le peuple.

Il faut noter que ce transit est aussi une opposition d’Uranus à sa position de naissance, un transit cyclique lié à l’âge, ayant un sens individualisant. Il fait partie de ce qu’on nomme parfois la « crise des quarante ans », que tout le monde expérimente, et que Macron traverse durant sa fonction de président.

La Lune natale de Macron va être transitée par le Noeud nord de la Lune au mois de septembre; ses effets se prolongeront jusqu’à la fin de l’année. En fait, les nœuds lunaires qui forment un axe se superposeront à l’opposition Lune-Uranus natale et seront en carré à Mars en maison VII, en fin d’année et en janvier 2023.

Or, les positions planétaires natales qui vont être réveillées par le transit sont problématiques – comme en témoignent certains événements des années passées, lors du premier quinquennat de Macron. Ces transits présentent un potentiel négatif concernant les rapports de Macron avec la population, ainsi que dans les rapports internationaux, notamment.

Pour mémoire, le dernier transit karmique sur le thème de Macron, en lien avec cette configuration de planètes, s’est effectué en 2018. C’était durant la crise des Gilets jaunes, un épisode durant lequel de nombreuses personnes ont subi une répression avec des violences graves et gratuites de la part du pouvoir. Cet article surprenant fait état de liens particuliers entre Macron et le peuple : Le karma de Macron: un karma avec le peuple !

Toutefois, les nœuds lunaires indiquent simplement que les expériences de Macron, quelles qu’elles soient, prendront un sens karmique, c’est-à-dire qu’elles seront liées à des précédents, datant de sa vie actuelle et/ou d’incarnations précédentes.

Par exemple, la superposition des nœuds lunaires sur l’opposition Lune-Uranus natale indique que Macron doit obligatoirement expérimenter la problématique psychologique correspondant à cet aspect, ce qui peut se manifester, sur le plan collectif, par des problèmes d’image publique et quelques revers diplomatiques.

Le transit du Noeud sud sur Uranus en maison IX, toutefois, réveille un karma négatif lié à des comportements autoritaires et radicaux. Notons qu’un retour de bâton karmique n’est pas exclu à ce sujet, même si le natif bénéficie de puissantes protections sur le plan politique. Il s’agit d’un karma politique, et concernant le non respect de certaines lois ou de droits. Parmi les thématiques en correspondance avec ce transit, on peut citer la réforme des retraites et tout ce qui concerne la taxation du « citoyen ». La notion de « démission » est présente aussi, mais on n’ose imaginer la démission du « petit père des peuples » français, plébiscité pour la seconde fois par l’électorat aux présidentielles. Peut-être la notion de « démission » planera-t-elle dans les pensées de certains, ou se manifestera-t-elle de façon symbolique.

Dans l’ensemble, ce transit met également en relief un karma concernant les idées. Macron doit dépasser ses préjugés. Pour mémoire, il a déjà donné des exemples de cette pensée simpliste. Les gens qui ne « réussissent pas » (selon ses critères) « ne sont rien », les chômeurs sont des « fainéants » qui ne font pas l’effort de « traverser la rue », que les ouvriers sont des « femmes » qui plus est «  illettrées » (etc.) On n’ose ajouter en exemple le mot employé de façon récurrente par ses amis et employeurs mondialistes, pour qui le peuple, dans le monde de demain, comptera surtout des « inutiles ». Pourtant, ce monde futur ne se génère pas de lui-même; les idéologues mondialistes l’ont entièrement décidé eux-mêmes, sans la participation du peuple, justement. Voilà un langage qui en dit long sur l’envergure de cette « élite » mondialiste, un langage qu’on n’avait pas employé depuis les heures les plus sombres de l’histoire … (A bon entendeur.)

Pour évoluer, Macron doit développer davantage le sens du dialogue. Il doit aussi vérifier les applications pratiques, sur le terrain, de ses idées et de ses décisions politiques.

Le transit du nœud sud de la Lune, en outre, parle des rapports avec l’étranger, et le carré Mars-Uranus (dans le thème de Macron) évoque des actes impulsifs, potentiellement des actes de guerre. Dans le contexte international, en lien avec la guerre en Ukraine, entre autres, ce transit suggère que Macron ne respecterait pas certains traités ou certains usages, le « droit de la guerre », et qu’il pourrait être à l’origine d’initiatives belliqueuses. Tout ceci prendrait un sens karmique pour lui. C’est aussi une donnée astrologique qui appuie l’idée d’un risque de guerre, avec toute l’inquiétude que peut donner l’idée d’un conflit mondial.

Certains, peut-être, l’appellent de leurs voeux, pour défendre les belles valeurs démocratiques (et leur idée du nouvel ordre global, car les grands de ce monde ne sont pas tous d’accord sur ce qu’il doit être, et s’en disputent le « leadership »). Au sujet des délais avant la mise en place d’une gouvernance unique, les lecteurs intéressés pourront se référer à un article sur le blog « Air du temps » ICI.

Anne L jesuisjecree.com